Marion Cotillard tourne dans un premier film

Posté par vincy, le 9 octobre 2017

C'est aujourd'hui que commence le tournage du premier long métrage de Vanessa Filho, Gueule d'ange, avec Marion Cotillard en vedette. Pour le film, l'actrice semble s'être teinte en blonde selon les photos récentes postées sur Instagram.

Cela faisait 11 ans, depuis Fair Play de Lionel Bailliu et Dikkenek d'Olivier Van Hoofstadt, que la star française n'avait pas tourné dans un premier film. Entre temps, elle a eu un Oscar, un César etc...

Ayline Etaix, Alban Lenoir et Amélie Daure sont également au générique de ce drame qui raconte la vit de Marlène, une mère célibataire, autodestructrice et sans repères, qui, une nuit, après une rencontre en discothèque, décide de partir et d'abandonner sa fille de huit ans, qui boit en cachette. Ellie, surnommée Gueule d'ange, est livrée à elle-même, et sombre dans l'alcoolisme, jusqu'à sa rencontre avec Julio, un ancien plongeur de la mort, auquel elle s'attache.

Le scénario est coécrit par la primo-réalisatrice, François Pirot (Mobile Home) et Diastème (Un Français).

Le film a bénéficié de l'Avance sur recettes et sortira en 2018, distribué par Mars Films.

Vanessa Filho, photographe et vidéaste, a déjà réalisé quelques courts métrages, clips vidéos (notamment "U Turn" de Aaron), et un documentaire court sur Daniel Darc.

Marion Cotillard n'a rien tourné depuis un an; Elle était à l'affiche cette année de deux films: Les fantômes d'Ismaël et Rock'n Roll.

Les 34 révélations en lice pour un César du meilleur espoir 2016

Posté par kristofy, le 17 novembre 2015

cesarOn avait retenu de la cérémonie des César 2015 une jeunesse triomphante avec des statuettes pour Kristen Stewart et Reda Kateb (meilleurs seconds rôles) ainsi que Pierre Niney et Adèle Haenel (meilleurs interprétations) ; et en même temps une omniprésence de récompenses pour les films passés par le Festival de Cannes (Timbuktu, Mommy, Les combattants…).

Pour les prochains César 2016 ? Il se pourrait bien que la situation soit presque inverse. Pour la meilleure actrice Emmanuelle Bercot (récompensée à Cannes) pourrait bien être doublée par Catherine Frot (qui triomphe avec Marguerite), pour le meilleur acteur Vincent Lindon (récompensé à Cannes) et Fabrice Luchini (primé à Venise) seront concurrencés par Alban Lenoir (Un Français), et Dheepan malgré sa palme d’or ne serait pas le favori pour le César du meilleur film puisque Mustang est le candidat français aux Oscar et Marguerite pourrait faire consensus… Cette année, aucun favori ne se détache vraiment. Alors la compétition est plus ouverte que jamais.

L’année cinéma est bien entendu loin d’être finie, mais déjà les César 2016 se profilent avec la liste des 32 noms (proposés aux 4276 électeurs qui eux établiront la short-list des nominés en pouvant y rajouter d’autres) pour les catégories Meilleur Espoir Féminin et Meilleur Espoir Masculin. Pour mémoire ces prix avaient été remis lors de la précédente édition à Louane Emera (La famille Bélier) et à Kévin Azaïs (Les combattants)…

[Mise à jour le 18 novembre suite au communiqué de l'Académie des César ajoutant Camille Cottin et Mathieu Spinosi à la liste]

Les Révélations 2016 – Comédiennes :

Mathilde Bisson dans Au plus près du soleil
Camille Cottin dans Connasse, Princesse des coeurs
Lucie Debay dans Melody (qui devrait être aussi nominée pour un Magritte belge pour ce film, aussi dans Un Français avec Alban Lenoir cité ci-dessous)
Sara Giraudeau dans Les Bêtises
Zita Hanrot dans Fatima
Stacy Martin dans Taj Mahal (révélée par Nymphomaniac de Lars Von Trier)
Freya Mavor dans La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
Baya Medhaffar dans À peine j'ouvre les yeux
Lena Paugam dans L'Ombre des femmes
Diane Rouxel dans La Tête haute
Lou Roy-Lecollinet dans Trois souvenirs de ma jeunesse
Georgia Scalliet dans L'Odeur de la mandarine (pensionnaire de la Comédie-Française)
Noémie Schmidt dans L'Étudiante et Monsieur Henri
Pauline Serieys dans Une famille à louer
Sarah Suco dans Discount
Lily Taieb dans Trois souvenirs de ma jeunesse
Sophie Verbeeck dans À trois on y va

Les Révélations 2016 – Comédiens :

Swann Arlaud dans Les Anarchistes (déjà dans cette liste en 2014 pour Crawl)
Jules Benchetrit dans Asphalte
Mehdi Djaadi dans Je suis à vous tout de suite
Quentin Dolmaire dans Trois souvenirs de ma jeunesse
Khereddine Ennasri dans Nous trois ou rien
Aurélien Gabrielli dans Quand je ne dors pas
Kheiron dans Nous trois ou rien
Karim Leklou dans Coup de chaud
Alban Lenoir dans Un Français
Martin Loizillon dans Fever
Sâm Mirhosseini dans Ni le ciel ni la terre
Félix Moati dans À trois on y va (déjà cité au César du meilleur espoir masculin pour Télé Gaucho)
Finnegan Oldfield dans Les Cowboys
Harmandeep Palminder dans Bébé Tigre
Rod Paradot dans La Tête haute
Syrus Shadidi dans Une histoire de fou
Mathieu Spinosi dans Les Souvenirs

On se doute que les favorites seront Lou Roy-Lecollinet,  Sophie Verbeeck, Georgia Scalliet, Pauline Serieys… Les heureux distingués pourraient bien être Quentin Dolmaire, Alban Lenoir (avec en plus une nomination comme meilleur acteur ?), Félix Moati, Rod Paradot… Kheiron tout comme Orelsan seront-ils dans cette catégorie acteur ou meilleur premier film pour Nous trois ou rien à l’affiche depuis le 4 novembre et pour Comment c’est loin qui sort le 9 décembre ?

Rendez-vous dans les salles de cinéma pour les nouveaux films français à venir, et revoir les autres de cette année. La Cérémonie de la 41ème Cérémonie des César aura lieu le vendredi 26 Février 2016.

Jean Dujardin de nouveau dans la peau de Brice de Nice

Posté par vincy, le 16 septembre 2015

Presque un an après avoir révélé le projet (lire notre actualité du 20 novembre 2014), Jean Dujardin tourne depuis lundi la suite de Brice de Nice, 10 ans après le carton de ce film qui en fit une vedette bankable. Retrouvera-t-il les 4,4 millions de fans (sans compter ceux qui l'ont vu à la TV) avec Brice 3... parce que le 2 je l'ai cassé?

C'est toujours un risque de produire une suite après une si longue absence. Brice de Nice avait séduit tous les publics, y compris les jeunes (qui répétaient en boucle l'expression culte "Cassééééé!". Pas sûr qu'ayant grandit, ce public soit de nouveau au rendez-vous. Il faudra un scénario solide et drôle pour que le fan de tenues jaunes conquiert la nouvelle génération.

Entre temps, Dujardin est devenu l'un des rares comédiens français très populaires. Avec 17 films millionnaires, dont 4 qui ont dépassé les 2 millions d'entrées ces cinq dernières années, son nom est associé au succès que ce soit dans le drame, la comédie ou le thriller. Désormais oscarisé, que vient-il faire à attendre de nouveau la vague?

Dans cette suite, toujours filmée par James Huth, sur un scénario du réalisateur, de l'acteur et de Christophe Duthuron (Fiston, mais aussi les récentes pièces de théâtre de Pierre Richard), on retrouvera également Clovis Cornillac alias Marius de Fréjus et Bruno Salomone alias Igor d'Hossegor. Alexandra Lamy n'est plus annoncée au générique mais Alban Lenoir, révélé par Un Français de Diastème au printemps, s'invite en nouvelle recrue.

Le producteur Eric Altmayer précisait récemment dans Gala que le "pied nickelé du surf, devenu une attrac­tion touris­tique pour Chinois de passage" allait recevoir "un SOS de son ami Marius. Il décide alors de prendre le premier avion pour venir à son secours. Ce sera le début de nombreuses aven­tu­res…"

Le tournage a commencé à Nice, où une plage publique a été en partie privatisée (il n'y a pas que les princes saoudiens qui ont ce genre de privilèges) et durera 10 semaines, voyageant vers Bordeaux, Paris et la Thaïlande. A priori le film devrait sortir en 2016.

brice 2 parce que le 2 je l'ai cassé jean dujardin

Antigang au cinéma et 10 films policiers à revoir

Posté par kristofy, le 19 août 2015

Antigang

Le film Antigang de Benjamin Rocher sort aujourd'hui dans les salles de cinéma, et l’affiche a de la gueule avec 7 gueules badass, dont 2 femmes.

Autour de Jean Reno (qui nous rappelle quel acteur impressionnant il est), il y a Alban Lenoir (fidèle de Rocher avec Lazy Compagny, Goal of the dead, futur nominé au César du meilleur acteur pour Un Français), Oumar Diaw (Une histoire banale, autre meilleur film de 2014), Jean-Toussaint Bernard, Sébastien Lalanne, Thierry Neuvic, Stephen Scardicchio, Caterina Murino (James Bond girl dans Casino Royale), Stéfi Celma (dans la comédie à succès Les Profs 2), la future révélation Anne Serra

Une telle réunion de talents est d’ailleurs aussi rare que rafraichissante dans le cinéma français. A l'image d'Antigang qui secoue enfin le genre du film policier qui en avait bien besoin.

Ces dernières années, le film policier ronronnait avec toujours les mêmes acteurs interchangeables comme Gérard Lanvin (Colt 45, 96 heures, Les Lyonnais…), JoeyStarr (Les gorilles, Colt 45, La marque des anges…), Gilles Lellouche (La French, Mea culpa, Gibraltar…)... il était temps d' avoir un peu de renouveau !

Antigang, c’est des personnages mais aussi de l’action et de la comédie en équilibre pour un film qui détonne.  Si les films policiers français récents ne parviennent pas vraiment à surprendre les spectateurs, certains ont su se montrer assez mauvais genre pour qu'on s’en souvienne.

10 'film policier' à revoir :

Les Ripoux, 1984, réalisé par Claude Zidi : Philippe Noiret est inspecteur dans le 18e arrondissement de Paris, devenu son quartier de combines. Il prélève sa commission sur le dos des petits voyous pour fermer les yeux sur leurs trafics, quand Thierry Lhermitte en jeune inspecteur avec des principes arrive… César pour Claude Zidi et César du meilleur film, c’est rare qu’une comédie policière reçoive cette récompense.

Nikita, 1990, réalisé par Luc Besson : Une jeune braqueuse est condamnée pour avoir tué un policier, sa seule porte de sortie est d’être formée comme tueuse professionnelle pour le compte des services secrets français… Premier film de Luc Besson à défier le savoir-faire des Américains (il y aura ensuite remake et série-télé), premier personnage de femme héroïne d’un film d’action avec un César de meilleure actrice pour Anne Parillaud.

L.627, 1992, réalisé par Bertrand Tavernier : une fiction aux allures de documentaire dans le quotidien du travail de policiers et leurs actions de lutte anti-drogue, et la révélation de Philippe Torreton.

Dobermann, 1997, réalisé par Jan Kounen : face à une redoutable bande de braqueurs de banque il y a le sauvage commissaire Tchéky Karyo qui n’a que faire du règlement de police, le Dob’ sera sa chasse à l’homme… Une claque de mise-en-scène qu’on n’a guère revu depuis.

Le cousin, 1997, réalisé par Alain Corneau : Alain Chabat en policier et Patrick Timsit en indic, dans des contre-emplois dramatiques et sérieux, quand il s’agit de fabriquer des ‘affaires’ pour en élucider certaines et pas d’autres… Le dernier film policier de Alain Corneau qui a eu un véritable succès public (10 ans plus tard Le deuxième souffle et Crime d’amour seront plutôt des déceptions).

Les rivières pourpres, 2000, réalisé par Mathieu Kassovoitz : Jean Reno dirige une enquête qui rejoint une enquête de Vincent Cassel. Tous deux vont collaborer, avec leurs différentes méthodes, pour relever des pistes vers une machination effroyable… C’est le premier roman policier de Jean-Christophe Grangé qui sera transposé au cinéma, et de loin la meilleure adaptation (suivront plus tard Le concile de pierre, L’empire des loups, La marque des anges).

Le Petit Lieutenant, 2005, réalisé par Xavier Beauvois : Un jeune originaire de Normandie fraichement émoulu lieutenant de l'école des officiers de police arrive en poste à Paris dans une brigade criminelle, son commandant est une femme marquée par un passé d’alcoolisme… Une plongée dans le quotidien des policiers, comment les enquêtes déteignent sur leurs vies. Nathalie Baye est une des rares femmes flic à l’écran, rôle qui lui a valu un César de meilleure actrice.

Polisse, 2011, réalisé par Maïwenn : Une incursion dans le travail de policiers d’une brigade de protection des mineurs, avec comme un catalogue de souffrances des enfants et des comportements délictueux des adultes. Film choral qui remporta le Prix du jury au Festival de Cannes 2011.

Une nuit, 2012, réalisé par Philippe Lefebvre : Le temps d’une nuit le flic de la mondaine Roschdy Zem fait le tour des différents bars nocturnes accompagné par la débutante Sara Forestier, elle va découvrir un imbroglio entre différents mafieux et policiers… Une belle tentative de tenir un film uniquement le temps de quelques heures, uniquement dans divers bars et une voiture, la nuit.

De l'autre côté du périph, 2012, réalisé par David Charhon : La rencontre du flic des beaux quartiers Laurent Lafitte et d’un autre de banlieue Omar Sy pour une enquête, chacun ses méthodes et ses préjugés, le scénario évoque avec légèreté des trafics de caisse noire entre responsables du patronat et des syndicats politiques… Une comédie entre hommage et parodie qui a su devenir un succès public.