Have A Nice Day, en compét à Berlin en 2017, vaut plus que le détour. Un polar à la Tarantino animé et azimuté qui dénonce une Chine bien pourrie par la corruption et la mafia.



A genoux les gars
Bécassine
Have a nice day
How to Talk to Girls at Parties
Jerico
Kuzola, le chant des racines
Le doudou
Rose piment
Sans un bruit
Une prière avant l'aube



L'île aux chiens
La route sauvage
Deadpool 2
En guerre
Senses



Taxi 5
Avengers : Infinity War
Everybody knows
Gringo
Gueule d'ange
L'homme qui tua Don Quichotte
La révolution silencieuse
Manifesto
Plaire, aimer et courir vite
Rampage - Hors de contrôle
Solo: A Star Wars Story
Mon Ket
Une année polaire
Opération Beyrouth
L'extraordinaire voyage du Fakir
3 jours à Quiberon
Hedy Lamarr: From Extase to Wifi
Jurassic World: Fallen Kingdom
La mauvaise réputation
Le voyage de Lila
Ocean's 8
Trois visages
The Cakemaker






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Avalanche Productions
Distribution : Europa Corp.
Réalisation : Olivier Van Hoofstadt
Scénario : Olivier Legrain, Olivier Van Hoofstadt
Montage : Vincent Tabaillon
Photo : Jean-François Hensgens
Décors : Eugénie Collet, Florence Vercheval
Son : Christian Monheim
Costumes : Annie Perier
Durée : 84 mn
 

Jean Luc Couchard : JC
Dominique Pinon : Stef
François Damiens : Claudy
Marion Cotillard : Nadine
Jérémie Rénier : Greg
Mélanie Laurent : Natacha
Catherine Jacob : Sylvie
Florence Foresti : le Commissaire Laurence
 

Site officiel
 

 
Dikkenek



France, Belgique / 2006

21.06.06
 

« Dikkenek »… Mais qu’est-ce donc cette bête là ? Dans la langue de nos voisins belges, un « dikkenek (faites attention à le prononcer diquenèque) est un frimeur à la verve intarissable, aux manières peu classieuses, un Monsieur-je-sais-tout qui se permet de donner des leçons aux autres et un incroyable tombeur de jupons. En un mot : une grande gueule pas toujours fréquentable.
JC est le parfait exemple du « dikkenek ». En revanche, Stef est tout le contraire : réservé, gentil, il est en quête du grand amour. Dans sa recherche, JC va l’aider avec sa méthode, « THE method » : il faut faire un sans faute du point A au point G. Entre ces deux points, ces deux amis inséparables vont rencontrer des personnages plus frappadingues les uns que les autres comme Claudy, un directeur d’abattoirs ayant un penchant pour la « chair fraîche », Laurence, une flic lesbienne amateur de gros calibres, Greg, un sale gosse bourré d’oseille, Natacha, une petite fille riche paumée et nymphomane, Nadine, une institutrice foldingue… La rencontre inattendue de JC avec Natacha dans le coffre d'une Mercédès sera un tournant pour les deux potes. Débute alors un voyage pittoresque dans la Belgique d'aujourd'hui peuplée d’individus plus timbrés les uns que les autres...
 
Marie
 

haut