Troisième long de Debra Granik et 8 ans après son précédent film, la cinéaste revient avec Leave no trace. Sélectionné à la Quinzaine et à Deauville, le film est dans l'air du temps, entre choix de vie recluse dans la nature et confrontation à une civilisation moderne malade.



Avant l'aurore
Carnage chez les Puppets
Climax
Fortuna
Jour de paye!
L'amour est une fête
La nonne
Le poulain
Leave No Trace
Les Frères Sisters
Plongeons!
Vaurien
Victimes
Volubilis



Les Indestructibles 2
BlacKkKlansman
Mario
My Lady
Sauvage
Whitney
Guy



Ant-Man et la Guêpe
Come As You Are
Fleuve noir
The Guilty
Hotel Artemis
Hôtel Transylvanie 3: Des vacances monstrueuses
La saison du diable
Mamma Mia! Here We Go Again
Roulez jeunesse
Alive in France
Capitaine Morten et la reine des araignées
Détective Dee : La légende des Rois Célestes
Happiness road
Equalizer 2
Le monde est à toi
Le poirier sauvage
Mary Shelley
Mission: Impossible - Fallout
Silent Voice
Under the Silver Lake
Bonhomme
Burning
Miracle à Santa-Anna
Shéhérazade
Harry Potter L'école des sorciers
Mademoiselle de Joncquières
Première année
Searching : Portée disparue






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Avalanche Productions
Distribution : Europa Corp.
Réalisation : Olivier Van Hoofstadt
Scénario : Olivier Legrain, Olivier Van Hoofstadt
Montage : Vincent Tabaillon
Photo : Jean-François Hensgens
Décors : Eugénie Collet, Florence Vercheval
Son : Christian Monheim
Costumes : Annie Perier
Durée : 84 mn
 

Jean Luc Couchard : JC
Dominique Pinon : Stef
François Damiens : Claudy
Marion Cotillard : Nadine
Jérémie Rénier : Greg
Mélanie Laurent : Natacha
Catherine Jacob : Sylvie
Florence Foresti : le Commissaire Laurence
 

Site officiel
 

 
Dikkenek



France, Belgique / 2006

21.06.06
 

« Dikkenek »… Mais qu’est-ce donc cette bête là ? Dans la langue de nos voisins belges, un « dikkenek (faites attention à le prononcer diquenèque) est un frimeur à la verve intarissable, aux manières peu classieuses, un Monsieur-je-sais-tout qui se permet de donner des leçons aux autres et un incroyable tombeur de jupons. En un mot : une grande gueule pas toujours fréquentable.
JC est le parfait exemple du « dikkenek ». En revanche, Stef est tout le contraire : réservé, gentil, il est en quête du grand amour. Dans sa recherche, JC va l’aider avec sa méthode, « THE method » : il faut faire un sans faute du point A au point G. Entre ces deux points, ces deux amis inséparables vont rencontrer des personnages plus frappadingues les uns que les autres comme Claudy, un directeur d’abattoirs ayant un penchant pour la « chair fraîche », Laurence, une flic lesbienne amateur de gros calibres, Greg, un sale gosse bourré d’oseille, Natacha, une petite fille riche paumée et nymphomane, Nadine, une institutrice foldingue… La rencontre inattendue de JC avec Natacha dans le coffre d'une Mercédès sera un tournant pour les deux potes. Débute alors un voyage pittoresque dans la Belgique d'aujourd'hui peuplée d’individus plus timbrés les uns que les autres...
 
Marie
 

haut