Laissez bronzer les cadavres est à la frontière du western, du polar et du giallo italien, avec geysers de sang, imagerie érotique, attente lourde et séquences solaires et moites. Et rien que pour ça, il faut aller le voir!



Bricks
Corbier, des traces dans la mémoire des masses
Knock
L'assemblée
La belle et la meute
Laissez bronzer les cadavres
Le monde secret des émojis
Le vent dans les roseaux
Les nouvelles aventures de Cendrillon
My Little Pony: le film
The Meyerowitz Stories
The Square
Tous les rêves du monde
Zombillénium



Le Caire Confidentiel
Baby Driver
120 battements par minute
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home
A Ciambra
Des rêves sans étoiles
Le Sens de la fête
Quel cirque !



Barbara
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles
American Assassin
Faute d'amour
Kiss & Cry
Mon garçon
Le château de verre
Le Petit Spirou
Le jeune Karl Marx
Money
Kingsman: Le cercle d'or
Une suite qui dérange : le temps de l'action
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Capitaine Superslip
Confident royal
Dans la forêt enchantée de OukyBouky
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Avalanche Productions
Distribution : Europa Corp.
Réalisation : Olivier Van Hoofstadt
Scénario : Olivier Legrain, Olivier Van Hoofstadt
Montage : Vincent Tabaillon
Photo : Jean-François Hensgens
Décors : Eugénie Collet, Florence Vercheval
Son : Christian Monheim
Costumes : Annie Perier
Durée : 84 mn
 

Jean Luc Couchard : JC
Dominique Pinon : Stef
François Damiens : Claudy
Marion Cotillard : Nadine
Jérémie Rénier : Greg
Mélanie Laurent : Natacha
Catherine Jacob : Sylvie
Florence Foresti : le Commissaire Laurence
 

Site officiel
 

 
Dikkenek



France, Belgique / 2006

21.06.06
 

« Dikkenek »… Mais qu’est-ce donc cette bête là ? Dans la langue de nos voisins belges, un « dikkenek (faites attention à le prononcer diquenèque) est un frimeur à la verve intarissable, aux manières peu classieuses, un Monsieur-je-sais-tout qui se permet de donner des leçons aux autres et un incroyable tombeur de jupons. En un mot : une grande gueule pas toujours fréquentable.
JC est le parfait exemple du « dikkenek ». En revanche, Stef est tout le contraire : réservé, gentil, il est en quête du grand amour. Dans sa recherche, JC va l’aider avec sa méthode, « THE method » : il faut faire un sans faute du point A au point G. Entre ces deux points, ces deux amis inséparables vont rencontrer des personnages plus frappadingues les uns que les autres comme Claudy, un directeur d’abattoirs ayant un penchant pour la « chair fraîche », Laurence, une flic lesbienne amateur de gros calibres, Greg, un sale gosse bourré d’oseille, Natacha, une petite fille riche paumée et nymphomane, Nadine, une institutrice foldingue… La rencontre inattendue de JC avec Natacha dans le coffre d'une Mercédès sera un tournant pour les deux potes. Débute alors un voyage pittoresque dans la Belgique d'aujourd'hui peuplée d’individus plus timbrés les uns que les autres...
 
Marie
 

haut