Viendra le feu a reçu le prix du jury Un certain regard. Le film d'Oliver Laxe laisse au spectateur toute liberté de se projeter dans le film pour y lire son propre rapport à la nature et ses propres obsessions face à la déliquescence du monde. sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | istanbul escort | sex toys | vibrators



Ad Astra
D'un clandestin, l'autre
De sable et de feu
Edith en chemin vers son rêve
El Otro Cristobal
Kusama: Infinity
Les fleurs amères
Lucky Day
Ma folle semaine avec Tess
Nous le peuple
Portrait de la jeune fille en feu
Trois jours et une vie
Un jour de pluie à New York



Parasite
Toy Story 4
Le Roi Lion
Give Me Liberty
Ils reviennent...
L'étincelle, une histoire des luttes LGBT +
Fanny & Alexandre
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Le mystère des pingouins
Les faussaires de Manhattan
Nuits magiques
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 21

 
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?


France / 2014

16.04.2014
 



FAMILLE POUR TOUS





Chez les Verneuil la famille n'est pas comme toutes les familles françaises: un mélange des genres, une «salad bowl». Claude et Marie (l'ex-Splendid Christian Clavier et l'ex-Nuls Chantal Lauby) ont quatre filles, chacune en couple. Ainsi les gendres sont musulman, juif, chinois, et catholique "mais" noir (on pense forcément au sketch de Muriel Robin, puissance cinématographique). Ce genre de métissage pourrait faire sourire tant c'est utopique et propice à toutes les blagues racistes, antisémites, etc... mais chez les Verneuil, ce métissage c'est un peu comme si leur foyer et leurs valeurs avaient été dévastés par un phénomène Fukushima.

Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? c'est un peu la version infernale de Devine qui vient dîner?. Le réalisateur Philippe de Chauveron (auteur du médiocre L'Élève Ducobu) n'a pas hésité à surdoser la recette, montrant (et dénonçant) avec humour les pires clichés et les idées reçues sur "l'autre". Tout cela fonctionne efficacement. On rit de bout en bout. La rencontre entre la famille africaine et les Verneuil, la confrontation entre tous les beaux-fils, le "politiquement correct" qui craque face à la réalité et sous l'assaut des subconscients : c'est tout autant potache que révélateur.

Le sujet est d'actualité. Alors que la question du racisme et multiculturalisme est omniprésent en Europe, Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? n'épargne personne, étrangers ou français. Les dialogues bien lubriques et les personnages plutôt hilarants démontrent avec auto-dérision que la France idéale n'est pas celle des nationalistes.

Ajoutez à cela un casting irréprochable - Christian Clavier est parfait en papa gâteau, malheureux pour ses filles, Chantal Lauby semble au bord de la dépression nerveuse et nous rappelle le personnage d'Hélène Vincent dans La vie est un long fleuve tranquille - et il se pourrait bien que cette comédie, qui a préféré l'humour frontal à la subversion - fasse le même fracas que Bienvenue chez les Cht'is ou Intouchables dans les salles. A croire que la comédie française est inspirée quand il faut rassembler des morceaux opposés de sa République. Car il ne s'agit pas d'idéaliser la France, où le vivre ensemble" serait juste une question de pacte de responsabilité familiale, mais bien le fait que la famille soit un foyer pour tous. Y compris en acceptant en son sein deux beaux-parents réacs, qui seront ravis de bercer des tas de bébés métisses. Le bon Dieu n'a rien à voir dans tout ça, mais avouons qu'en ces temps troubles et violents, le film sert de soupape. Simplement pour ça, la comédie est redoutablement utile, en plus d'être distrayante et parfois franchement drôle.
 
cynthia

 
 
 
 

haut