Omar Sy est doublement à l'affiche dans des productions familiales. La très française Le Prince oublié, où il reprend un rôle de papa poule dans un conte fantastique, et la très hollywoodienne, L'appel de la Forêt, avec Harrison Ford dans les grands paysages du Yukon. On attend la star dans la série Netflix Arsène Lupin, le nouveau film d'Anne Fontaine, Police, et dans un thriller avec Kassovitz, Tout simplement noir.



Olivier Assayas
Aure Atika
Gael Garcia Bernal
Dany Boon
Alain Chabat
Penelope Cruz
Anaïs Demoustier
Adam Driver
Clint Eastwood
Adèle Exarchopoulos
Colin Farrell
Harrison Ford
Jamie Foxx
Louis Garrel
Hugh Grant
Pascal Greggory
Scarlett Johansson
Scarlett Johansson
Nicole Kidman
Olga Kurylenko
Brie Larson
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Margot Robbie
Saoirse Ronan
Jean-Paul Rouve
Adam Sandler
Riccardo Scamarcio
Niels Schneider
Will Smith
Meryl Streep
Omar Sy
Omar Sy
Alice Taglioni
Charlize Theron
Emma Watson
Roschdy Zem



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



   













 
Dur, dur les suites
" C'est une expérience intéressante que d'enchaîner plusieurs films, mais c'est plus éprouvant. Le travail de réalisateur est un exercice très physique, ce que beaucoup de gens ignorent. Il faut rester debout de longues heures en ayant très peu dormi, marcher, courir, déambuler dans tous les sens. C'est la nature même de cette activité "

Scream and co
"Il ne s'agit pas d'une énième résurrection de Freddy, Jason ou Michael Myers. C'est une continuation de ce qui arrive à un personnage central et à ceux qui gravitent autour de lui. Je n'avais pas à repartir de zéro avec de nouveaux protagonistes, les mettre à nouveau à l'épreuve pour regagner la confiance du spectateur. Il est également très rare de voir une suite réalisée et jouée quasiment par les mêmes individus, du scénariste jusqu'aux acteurs. Autant que de voir la maison de production investir d'avantage d'argent alors que d'ordinaire, c'est le contraire qui se passe. C'est presque une recette immuable à Hollywood : une suite ne faisant que deux tiers des entrées du premier film, il est prudent d'investir moins dans sa réalisation. "

La violence à l'écran
"Selon les chiffres, près de 10 millions de personnes ont vu "Scream ". Le calcul est simple : si 0,05% d'entre elles avaient commis un meurtre après l'avoir regardé, il y en aurait eu 5000 ! Depuis vingt-cinq ans que je mets en scène des films d'épouvante, on a fait une seule fois référence à l'un de mes longs métrages au cours d'un procès pour homicide volontaire. En revanche, il est de ma responsabilité de ne pas montrer une forme de violence complaisante et séduisante. Dans chacune de mes histoires, les assassins sont des malades, des givrés complets. Et puis je m'intéresse beaucoup plus aux personnages qui tentent de survivre et qui affrontent avec une grande dignité une situation dangereuse. Sidney est une jeune femme très courageuse. Que ceux qui dénoncent la violence au cinéma se penchent sur celle du monde qui nous entoure ".

Les acteurs de télévision
"Je préfère travailler avec des comédiens de télé parce qu'ils tournent un film complet chaque semaine. Ils ont une expérience énorme, connaissent tout d'un tournage, les marques au sol, le placement devant la caméra·Alors qu'au même âge, avec les acteurs qui ont une petite expérience du cinéma sans avoir fait de la télé, c'est la galère ! On perd un temps fou à leur inculquer les bases. "
 
 
haut