Jours de France est le premier long de Jérôme Reybaud. Entre Depardon, Guiraudie et Vecchiali, le film est une quête de soi et un portrait d'un pays. Ce road-movie aussi intriguant que passionnant, romanesque que sensible, mérite qu'on s'y arrête.



1336 jours
Brimstone
Camino a la paz
Ewa
Fantastic Birthday
Fiore
Fixeur
Islam pour mémoire
La Belle et la Bête
La Fontaine fait son cinéma
La grand miracle
London House
N'importe qui
Sage femme
The Warriors Gate
Une vie ailleurs
Werewolf
Wrong Elements



La La Land
Lumière! L'aventure commence
Moonlight
Split
20th Century Women
Logan
T2 Trainspotting
Terre de roses
Traque à Boston
Grave
The Lost City Of Z
L'Autre côté de l'espoir



Il a déjà tes yeux
Un sac de billes
Tous en scène
Raid Dingue
Sahara
American Honey
Cinquante nuances plus sombres
Lego Batman, le film
Silence
Alibi.com
L'indomptée
Loving
Rock'n Roll
Underworld: Blood Wars
Certaines femmes
Fences
Les Fleurs bleues
Lion
À ceux qui nous ont offensés
Patients
Citoyen d'honneur
De Plus Belle
Kong: Skull Island
Le secret de la chambre noire
Les figures de l'ombre
Miss Sloane
Monsieur & Madame Adelman
Paris pieds nus
Jours de France
Mate-me por favor






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Artina Films, Fade to Black Productions, Focus Features, Focus Features
Distribution : Universal Pictures International France
Réalisation : Tom Ford
Scénario : Tom Ford, Robert Salerno, d'après le roman "Tony et Susan" d'Austin Wright
Montage : Joan Sobel
Photo : Seamus McGarvey
Décors : Shane Valentino
Musique : Abel Korzeniowski
Costumes : Arianne Phillips
Durée : 117 mn
 

Amy Adams : Susan Morrow
Jake Gyllenhaal : Tony Hastings, Edward Sheffield
Michael Shannon : Bobby Andes
Aaron Taylor-Johnson : Ray Marcus
Isla Fisher : Laura Hastings
Armie Hammer : Hutton Morrow
Ellie Bamber : India Hastings
Laura Linney : Anne Sutton
Michael Sheen : Carlos
 

page facebook du film
 

 
Nocturnal Animals



USA / 2016

04.01.2017
 

Susan Morrow, une galeriste d’art de Los Angeles, s’ennuie dans l’opulence de son existence, délaissée par son riche mari Hutton. Alors que ce dernier s’absente, encore une fois, en voyage d’affaires, Susan reçoit un colis inattendu : un manuscrit signé de son ex-mari Edward Sheffield dont elle est sans nouvelles depuis des années. Une note l’accompagne, enjoignant la jeune femme à le lire puis à le contacter lors de son passage en ville. Seule dans sa maison vide, elle entame la lecture de l’oeuvre qui lui est dédicacée.
Dans ce récit aussi violent que bouleversant, Edwards se met en scène dans le rôle de Tony Hastings, un père de famille aux prises avec un gang de voleurs de voiture ultraviolents, mené par l’imprévisible Ray Marcus. Après lui avoir fait quitter la route, le gang l’abandonne impuissant sur le bas-côté, prenant sa famille en otage. Ce n’est qu’à l’aube qu’il parvient au commissariat le plus proche, où il est pris en charge par le taciturne officier Bobby Andes . Un lien fort va se créer entre les deux hommes, et lier leurs destins dans la poursuite des suspects, coupables d’avoir donné vie au pire des cauchemars de Tony.
Susan, émue par la plume de son ex-mari, ne peut s’empêcher de se remémorer les moments les plus intimes qu’ils ont partagés. Elle trouve une analogie entre le récit de fiction de son ex-mari et ses propres choix cachés derrière le vernis glacé de son existence. Au fur et à mesure de la progression du roman, la jeune femme y décèle une forme de vengeance, qui la pousse à réévaluer les décisions qui l’ont amenée à sa situation présente, et réveille une flamme qu’elle croyait perdue à jamais.


 
Vincy

 

haut