Les fantômes d'Ismaël, nouveau film d'Arnaud Desplechin, ouvre le 70e festival de Cannes. Mathieu Amalric, Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard forment un trio romanesque dans un film gigogne, où émotions et sentiments se mêlent aux influences littéraires et aux tragédies théâtrales. Brillant.



A Great Day in Paris
Cinéma mon amour
Le goût du tapis rouge
Le Roi Arthur: la légende d'Excalibur
Les fantômes d'Ismaël
Paul Sharits
Pirates des Caraïbes: La Vengeance de Salazar
Psiconautas
Rodin
Saint-Georges
Sélection officielle
Sword art online - the movie
Venise sous la neige



L'Autre côté de l'espoir
La Belle et la Bête
L'Opéra
Les Mauvaises Herbes
La jeune fille et son aigle
Lettres de la guerre
The Young Lady
On l'appelle Jeeg Robot
Tunnel
I Am Not Your Negro



Patients
Sage femme
A United Kingdom
Félicité
Baby Boss
Ghost in the Shell
Orpheline
Telle mère, telle fille
Corporate
Stratton
Fast and Furious 8
Je danserai si je veux
Pas comme les loups
L'homme aux mille visages
Django
Aurore
Les Gardiens de la Galaxie 2
One Kiss
De toutes mes forces
Emily Dickinson, a Quiet Passion
Message from the King
Alien: Covenant






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Cross Creek Pictures, Demarest Media, Icon Productions, Pandemonium Films, Permut Presentations, Vendian Entertainment
Distribution : Metropolitan Filmexport
Réalisation : Mel Gibson
Scénario : Andrew Knight, Robert Schenkkan, Randall Wallace
Montage : John Gilbert
Photo : Simon Duggan
Décors : Barry Robison
Musique : John Debney, Rupert Gregson-Williams
Durée : 131 mn
 

Andrew Garfield : Desmond T. Doss
Sam Worthington : Capitaine J. Glover
Luke Bracey : Smitty
Hugo Weaving : Tom Doss
Teresa Palmer : Dorothy Schutte
Vince Vaughn : sergent Howell
Rachel Griffiths : Bertha Doss
 

site internet du film
page facebook du film
 

 
Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge)



USA / 2015

09.11.2016
 

Desmond Doss est le premier objecteur de conscience à s'être vu décerné la Medal of Honor pour son courage durant la bataille d'Okinawa. Engagé volontaire pendant la Seconde Guerre mondiale, il refuse de tuer ou de porter une arme au combat en raison de ses croyances personnelles ; par conséquent, il est affecté au poste d'auxiliaire sanitaire.


 
EN

 

haut