Le cinéma lusophone à l’honneur de Visions Sociales 2018

Posté par vincy, le 14 avril 2018

Ce n'est pas forcément la sélection la plus connue du festival, mais elle existe depuis déjà 16 ans. Visions Sociales aura lieu du 12 au 19 mai à Mandelieu - La Napoule.

Cette année, le parrain est Nicolas Philibert (Être et avoir), qui présentera deux de ses films : La Maison de la Radio et Retour en Normandie.

Visions sociales a décidé de mettre en lumière le cinéma lusophone (de langue portugaise).

  • Menina de Cristina Pinheiro
  • Saint Georges de Marco Martins
  • L’Usine de Rien de Pedro Pinho
  • Arábia de João Dumans
  • Comboio del sal e azuçar de Licínio Azevedo
  • Pela janela de Caroline Leone
  • Lettres de la guerre d'Ivo M. Ferreira
  • Tous les rêves du monde de Laurence Ferreira-Barbosa

Les partenaires de Visions Sociales, l’Acid, la Semaine de la Critique, la Quinzaine des Réalisateurs et Un Certain Regard complètent la programmation en présentant un film inédit de leur sélection. Le festival proposera également de découvrir des films soutenus par les Activités sociales comme Ausência de Chico Teixeira, Ultimo dias en La habana de Fernando Perez, Il filglio de Dario Albertini, Wajib d’Annemarie Jacir ou encore Winter Brothers d’Hlynur Pálmason.

A cela s'ajoutent des rencontres et des débats, notamment celle avec Tangui Perron, auteur de L'écran rouge, syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo, que L(Atelier publiera le 17 mai, et une autre consacrée à "Mai et Juin 1968: une rébellion ouvrière".

Le programme

Cannes 2015: Visions sociales côté Maghreb, l’Acid à l’export, Claire Denis à la Fabrique des Images et Netflix à Next

Posté par vincy, le 4 mai 2015

Dernières nouvelles du front avant la migration annuelle, dans quelques jours, vers le Festival de Cannes...

- La 12e édition de Visions Sociales, dont la marraine est Corinne Masiero (Louise Wimmer, Discount), mettra le cinéma du Moyen-Orient à l'honneur. En partenariat avec le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient et avec l’aide de la biennale Proche-Orient, onze films venus d’Iran, du Liban, de Syrie, du Kurdistan, de Palestine et d’Israël seront présentés en présence des réalisateurs invités.

Visions Sociales diffusera également un programme sept longs-métrages et six œuvres issues du 68e festival de Cannes (ACID, Semaine de la Critique, Quinzaine des Réalisateurs et Un Certain Regard)

- L’Institut français et l’ACID annoncent un partenariat à l'occasion d’une rencontre le 18 mai prochain. L'Institut Français présentera des films sélectionnés par l'ACID dans son réseau et lors de manifestations dont il partenaire. L'ACID sera associé à certaines projections "afin de favoriser les échanges sur les œuvres mais aussi sur la distribution du cinéma indépendant."
Au programme : 2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder, La Bataille de Solférino de Justine Triet, Brooklyn de Pascal Tessaud, Les Règles du jeu de Claudine Bories et Patrice Chagnard, Qui vive de Marianne Tardieu, Au bord du monde de Claus Drexel et Je suis le peuple d’Anna Roussillon.

- La 7e Fabrique des cinémas du monde a choisit sa marraine: Claire Denis. La réalisatrice effectuera une Master Class animée par Jean-Michel Frodon au pavillon des Cinémas du monde, dans le village international. Par ailleurs dix projets de longs métrages (sur 124 candidatures) ont été sélectionnés:

1922 de Martin Mauregui – Argentine
Lotus Position de Shu Liu - Chine
Fleur de cactus d’Hala Elkoussy - Égypte
Venice de Rusudan Chkonia - Géorgie
Liberation de Tushar Prakash - Inde
Miguel’s War d’Eliane Raheb - Liban
L’Afrique un vrai cinéma ! d’Haminiaina Ratovoarivony - Madagascar
Tous marins de Miguel Angel Moulet, – Pérou
Playground de Wesam Mousa – Palestine
La belle et la meute de Kaouther Ben Hania – Tunisie

- Enfin, la 2e édition du programme Next (Marché du film) dédié aux cinémas de demain aura comme special-guest le directeur des acquisitions de Netflix, Ted Sarandos. Le débat sera introduit par Thierry Frémaux et évoquera les nouveaux modèles de distribution. Next affiche un programme ambitieux avec une session sur le transmedia, un débat sur le crowdfunding, un atelier Vidéo à la demande, une conférence autour des exploitants innovateurs et un débat sur Les festivals à l'ère du numérique.

Cannes 2014 : Visions Sociales fait une Olá au cinéma espagnol

Posté par vincy, le 11 avril 2014

affiche visions sociales 2014En marge du 67e Festival de Cannes, la 12e édition du Festival Visions Sociales (17 - 25 mai), qui se déroulera au Château des Mineurs à Mandelieu-la-Napoule, mettra le cinéma espagnol à l'honneur. Victoria Abril en sera la marraine et présentera Louves de Teona Strugar Mitevska et le documentaire Enfants des nuages, la dernière colonie (elle prête sa voix pour la version française). Ce dernier, un documentaire sur l'occupation du Sahara espagnol, sort en salles le 30 avril.

Le film Eka & Natia, chronique d'une jeunesse géorgienne de Nana Ekvtimishvili et Simon Groß fera l'ouverture.

On pourra également voir Gloria de Sebastián Lelio (prix d'interprétation féminine à Berlin en 2013 et actuellement en salles en France), Jasmine, film d'animation d'Alain Ughetto, qui fera également l'objet d'une rencontre le dimanche 18 mai le matin, Cinco metros cuadrados de Max Lemcke, Rêves d'or de Diego Quemada-Diez (Un Certain Regard 2013), L'arbitro de Paolo Zucca, A Touch of Sin de Jia Zhang-ke (prix du scénario l'an dernier à Cannes), Con la pata quebrada de Diego Galán, Au bord du monde de Claus Drexel, le documentaire Assistance mortelle de Raoul Peck, Of Horses and Men de Benedikt Erlingsson, Les chemins de la mémoire de José-Luis Peñafuerte, Carmina o revienta de Paco León, Ida de Pawel Pawlikowski (toujours en salles en France), Ya Oulidi! Le prix de la douleur de Joseph El Aouadi-Marando, le documentaire L'esprit de 45 de Ken Loach et Leçons d'Harmonie de Emir Baigazin.

La plupart des séances est suivie d'une rencontre-débat avec le réalisateur. Des débats plus politiques sont aussi prévus tout au long du Festival.

Un ciné-concert avec Le grand Cinémot de Minvielle et Cazo clôturera la manifestation le 24 mai.

Cannes 2013 : la 11e édition de Visions sociales met le cinéma américain indépendant à l’honneur

Posté par MpM, le 23 avril 2013

visions sociales 2013Cette année sur la croisette, il n'y a pas que dans la course à la Palme d'or que le cinéma américain sera à l'honneur.

Visions sociales, l'une des sections les moins connues du Festival de Cannes, organisée par la CCAS (Caisse centrale d’activités sociales) d'EDF-GDF, propose en effet du 18 au 26 mai 2013 une sélection de films américains indépendants comme Les bêtes du Sud sauvage de Benh Zeitlin, Zero dark thirty de Kathryn Bigelow ou encore Compliance de Craig Zobel.

En parallèle, la manifestation met l'accent sur les femmes, actrices comme réalisatrices, et fait le point sur les avancées ou régressions de leur condition et de leurs droits. Blancanieves de Pablo Berger, Wadjda de Haifaa Al-Mansour, Eat Sleep Die de Gabriela Pichler et Violeta de Andrés Wood figurent notamment parmi les œuvres présentées.

Des films inédits sélectionnés par les partenaires de Visions sociales (l'ACID, la Semaine de la Critique, la Quinzaine des Réalisateurs, Un Certain Regard...) seront également montrés tout au long de la semaine.

Des rencontres et des débats (tels que "Comment le cinéma de manière générale aborde-t-il cette crise économique et sociale ?") accompagneront ces différentes projections.

C'est le cinéaste Costa-Gavras qui sera le parrain de cette 11e édition. Il viendra présenter son dernier film Le capital et animer une rencontre débat le samedi 25 mai à 15h.

Une filiation presque évidente entre le réalisateur de Z et de L'aveu et la manifestation qui profite chaque année de la frénésie cannoise pour proposer un rendez-vous différent où un cinéma d’auteur ambitieux tente de questionner l’ordre social et l’état du monde

_______________

11e édition de Visions sociales
Du 18 au 26 mai 2013
Château des Mineurs, dans le Domaine d'Agecroft à Mandelieu La Napoule
Entrée libre (à l'exception de la soirée de clôture : 5€ reversés à une association)
Programme et informations sur le site de la manifestation

Cannes 2012 : 10 ans de Visions Sociales sous l’oeil de Frémaux et Belvaux

Posté par vincy, le 13 avril 2012

Visions Sociales fêtera son 10ème anniversaire lors du prochain Festival de Cannes (16-27 mai). Pour cette édition spéciale, le Festival parallèle sera placé sous le parrainage de Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes et de Lucas Belvaux, réalisateur et acteur. 38 témoins, son film le plus récent, qui se déroule au Havre, sera présenté en clôture de Visions Sociales le 26 mai.

Visions Sociales présentera 23 films du 19 au 27 mai au Château des Mineurs, dans le Domaine d'Agecroft à Mandelieu La Napoule. Des films qui abordent les thématiques traitées en dix ans de programmation : le monde du travail, la place faite aux femmes, les luttes, la mondialisation, les bouleversements du Printemps arabe, montrés en présence de réalisateurs du monde entier. À ces films, sélectionnés dans les festivals soutenus tout au long de l’année par la CCAS - le Festival Premiers plans d’Angers, le Festival international du film d’Amiens, CineMed, le Festival du cinéma de Brive – Rencontres européennes du moyen métrage…. - s’ajoutent des oeuvres inédites de l’ACID, la Quinzaine des Réalisateurs, la Semaine de la Critique, « Un Certain Regard », la Cinéfondation et le Festival des 3 continents.

On pourra donc y voir cette année des films récents mais parfois mal diffusés comme Corpo Celeste, Historias, Les chants du Mandrin, Les femmes du bus 678, Le policier, Sur la planche, Terraferma... ainsi que des documentaires (Tous au Larzac) et des courts-métrages. A cela s'ajoutent trois rencontres autour des métiers du cinéma.

Visions Sociales est une manifestation en accès libre, à l’exception de la soirée de clôture qui, fidèle aux valeurs et engagements de la Caisse centrale d'activités sociales du personnel des industries électrique et gazière (CCAS), permet d’aider une association à raison de 5€ par entrée. Le Festival s’adresse aux ouvrants et ayants droit des comités d’entreprise, ainsi qu’aux Cannois, aux cinéphiles, aux curieux....

Cannes : Yolande Moreau, marraine des Visions Sociales

Posté par vincy, le 12 avril 2009

Du 16 a 24 mai, la sélection la moins connue du festival de Cannes, tiendra sa 7e édition. Visions sociales est organisé par par le comité d'entreprise CCAS, des entreprises, plus si publiques, que sont EDF et GDF. Le CCAS est partenaire de festivals comme Angers et La Rochelle. A Cannes, Visions sociales va plus loin en projettant des films et en encadrant des débats dans une sélection qui lui est propre.

Dans la frénésie cannoise, les médias, nous compris, oublient parfois cette louable intention cinéphilique, dépourvue d'avant-premières dans un événément qui ne se nourrit que de nouveautés. Cette année, la marraine sera la comédienne, auteure et réalisatrice Yolande Moreau. Actuellement à l'affiche en Reine dans la version animée du Chat botté, elle vient de recevoir un deuxième César de la meilleure actrice pour son rôle de peintre autiste dans Séraphine.

Visions sociales présentera ainsi un de ses films - Louise-Michel - en clôture. Une rencontre avec les réalisateurs est prévue. Un documentaire inédit, Cheminots, ouvrira la programmation, en plus du dessin animé Des idiots et des anges, de Bill Plympton, là aussi, présent pour un débat. Une grande sélection de films latino-américains - La ultima cena, Cyrano fernandez, La zona propriété privée, Le rideau de sucre, Sept jours Sept nuits, Agnus Dei, Haïti chérie - agrémenteront des films plus récents comme Le déjeuner du 15 août, Nulle part terre promise, L'apprenti (prix Louis-Delluc de la première oeuvre) et Z32.