Sur Twitter, Damien Chazelle s’oppose à Donald Trump

Posté par wyzman, le 17 août 2017

C'est sans doute l'information dont on parlera le plus aujourd'hui. Hier soir, le réalisateur de Whiplash et La La Land a officiellement rejoint le réseau social Twitter, pensant avoir une responsabilité "d'ajouter sa voix au chœur" qui résonne actuellement. Celui-ci fait sans surprise référence aux critiques que le président américain Donald Trump subit depuis les tristes événements survenus à Charlottesville (Virginie) et qu'il n'a pas directement condamnés.

Pour rappel, samedi dernier, des activistes d'extrême droite – suprémacistes blancs, néonazis, antisémites et membres du Ku Klux Klan – ont décidé de se rassembler à Charlottesville pour défendre la statue de Robert E. Lee, chef militaire sudiste durant la guerre de Sécession, que la municipalité souhaite retirer. Voulant marquer un grand coup, l'"alt-right" comme on l'appelle outre-Atlantique a déclenché des affrontements violents avec des militants antiracistes. Ce qui s'est soldé par la mort d'une jeune femme, écrasée par un manifestant d'extrême droite au volant de sa voiture.

Plus jeune réalisateur oscarisé, Damien Chazelle a ainsi voulu rappeler à tous que "l'administration Trump soutient le nazisme et la suprématie blanche" et que "quiconque en position de force mais [qui] reste silencieux est un complice" écrit-il dans une série de tweets déjà partagée par plus de 1000 internautes au moment où nous écrivons ces lignes.

Chouchou du public et de la critique, Damien Chazelle vient de rejoindre une belle brochette de stars déjà très favorables à la procédure de mise en accusation de Donald Trump et parmi lesquelles on retrouve J.K. Rowling, Jessica Chastain ou encore la réalisatrice Ava DuVernay.

Damien Chazelle sera prochainement de retour dans les salles puisque son biopic sur Neil A. Armstrong (First Man) est déjà calé au 12 octobre 2018 aux Etats-Unis. Ryan Gosling tiendra le rôle-titre. De plus, son scénario pour The Claim sera également porté à l'écran dans les mois qui viennent.

6 événements de la rentrée à ne pas rater: In the Mood of Lumière

Posté par vincy, le 17 août 2017

Festival Lumière 2017.
14-22 octobre 2017.
Institut Lumière et Grand Lyon.

C'est désormais un incontournable. A la mi-octobre, on s'enthousiasme pour des vieux films et des maîtres du cinéma d'auteur. Grâce à Bertrand Tavernier et Thierry Frémaux, Lumière a pris ses marques. Cette année, le festival assumera ses lunettes noires et ses nuits blanches. Kar-wai, Godard, Melville...

Wong Kar-wai, justement, est le Prix Lumière. Le cinéaste hong-kongais, dont le style et l'esthétisme ont imprimé le 7e art comme peu de filmographies en sont capables, sera la star de cette édition.

Mais il y aura aussi d'autres stars: Tilda Swinton, icône, Guillermo del Toro, culte, Diane Kurys... Il y a également des rétrospectives. Tout Godard, première partie, les Westerns, et surtout le mystère Clouzot. On découvrira huit épisodes inédits du Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier et on célèbrera le centenaire de Jean-Pierre Melville. En musique, ce sont les sons électroniques et discos de Giorgio Moroder qui rythmeront l'événement. Et comme chaque année, le cinéma muet reprendra vie avec Harold Lloyd et Buster Keaton. The Kid Brother, avec Harold Lloyd, sera un des ciné-concerts le mercredi 18 octobre, accompagné par l’Orchestre national de Lyon dirigé par Carl Davis.

Et puisque nous sommes à Lyon, le Roi Lion s'offrira aussi une séance spéciale pour les enfants à la Halle Tony Garnier. A cela s'ajoutent la CinéBrocante et le Marché international du film classique. Hormis Cannes, il n'y a aucun autre Festival qui offre un tel tapis rouge et une telle diversité en France.

Jean-Jacques Annaud, Patrick Dempsey, Ben Schnetzer embarquent pour La Vérité sur l’affaire Harry Quebert

Posté par wyzman, le 16 août 2017

La nouvelle est tombée il y a quelques heures : le roman de Joêl Dicker La Vérité sur l'affaire Harry Quebert sera prochainement adapté pour la télévision, par la société de production MGM. Accompagnés de Damon Wayans Jr et Virginia Madsen, les deux acteurs de Grey's Anatomy et La Voleuse de livres interpréteront les rôles-titres de cette mini-série événement de 10 épisodes.

Produite par MGM, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert sera diffusée sur Epix, la chaîne câblée fraîchement rachetée pour la somme d'un milliard de dollars par la société qui nous amenés les récents Everything, Everything et How to Be Single. Tous les épisodes de la série La Vérité sur l'affaire Harry Quebert seront réalisés par Jean-Jacques Annaud, le cinéaste français auteur du Dernier Loup et de L'Amant.

Pour rappel, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert est un roman policier publié en 2012 et lauréat du grand prix du roman de l'Académie. A la fin de l'été 1975, l'adolescente Nola Kellergan disparaît d'un village du New Hampshire. Par la suite, une vieille dame ayant vu un homme poursuivre l'adolescente jusque dans la forêt est tuée. En 2008, un jeune auteur tente de trouver l'inspiration auprès de son vieil ami écrivain Harry Quebert dans le New Hampshire. De retour à New York, le jeune Marcus Goldman est alerté : Harry a été arrêté par la police après que le corps de Nola a été retrouvé dans le jardin de son ami.

Locarno 2017 : Wang Bing et Mrs. Fang remportent le Léopard d’or

Posté par wyzman, le 16 août 2017

Présidé par Olivier Assayas, le jury du 70e Festival de Locarno (Suisse). Accompagné de Miguel Gomes, Jean-Stéphane Bron, Christos Konstantakopoulos et Birgit Minichmayr, le réalisateur de Sils Maria et Personal Shopper a attribué le Léopard d'or à Mrs. Fang de Wang Bing. Ce film documentaire chinois suit Fang Xiuying, une septuagénaire en fin de vie atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Dans le reste du palmarès, on note que le prix du jury est allé à Les Bonnes manières (As Boas Maneiras) de Marco Dutras et Juliana Rojas, le Léopard de la meilleure réalisation à F. J. Ossang pour 9 doigts, le prix de la meilleure interprétation féminine à Isabelle Huppert pour Madame Hyde et son penchant masculin à Elliott Crosset Hove pour Vinterbrodre.

6 événements de la rentrée à ne pas rater: Goscinny, Astérix et le cinéma

Posté par vincy, le 16 août 2017

Exposition Goscinny et le cinéma
4 octobre 2017 - 4 mars 2018
Cinémathèque française (Paris)

On devine déjà que cette expo pluridisciplinaire sera un carto(o)n. Pour les 40 ans de la disparition du plus génial des scénaristes de BD français, la Cinémathèque a décidé de relier 9e art et 7e art. Et en bonus, le 19 octobre, un nouvel Astérix (Astérix et la Transitalique) va inonder les librairies du monde entier (5 millions d'exemplaires prévus pour le premier tirage international).

"Je crois qu’il faut écrire pour la bande-dessinée comme il faut écrire pour le cinéma" expliquait René Goscinny. Pas étonnant qu'Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas aient connu d'immenses succès dans les salles, une fois adapté. Pas surprenant non plus que le cinéma soit souvent invité sous forme de clins d'œil ou de références explicites dans les cases de ses BD. Avec tout Lucky Luke John Ford n'est jamais loin et avec Astérix et Obélix on a une version bien gauloise de Laurel et Hardy, etc...

Outre l'expo très attendue, la Cinémathèque proposera un cycle de films: Lucky Luke et le Western, Cléopâtre vue par le cinéma, Le Viager, seul scénario écrit pour le cinéma par l'auteur, les adaptations de ses BD pour le jeune public... Des ateliers, des conférences (dont un dialogue avec Alain Chabat) et même une exposition au Musée d'art et d'histoire du judaïsme"René Goscinny - Au-delà du rire", qui débutera le 27 septembre et portera sur un regard plus "politique" de son œuvre.

Enfin, le catalogue comprendra des essais sur l'art de la parodie des genres les plus populaires (burlesque, péplum, western) et des focus sous forme de fiches pour les films les plus importants, des entretiens inédits avec Albert Uderzo, Alain Chabat et Patrice Leconte, un texte sur l'histoire des Studio Idefix et un éclairage sur la fabrication d'un dessin animé. En bonus, le livre réunit pour la première fois les BD scénarisées par Goscinny et dessinées par ses amis du magazine Pilote sur le thème du cinéma, soit Jean Giraud, Alexis, North et Mulatier.

6 événements de la rentrée à ne pas rater: Tous à Toulouse!

Posté par vincy, le 15 août 2017

Ciné Drive-in. 7-9 septembre. Labège 2.
Cartoon Forum. 11-14 septembre. Centre de Congrès Pierre Baudis.
Cinespana. 29 septembre-8 octobre. Cinémathèque de Toulouse.

On pourrait passer la rentrée à Toulouse tant la métropole occitane propose un agenda cinématographique aussi remplit que varié. Ainsi la Cinémathèque de Toulouse et Labège 2 présentent la 4e édition du festival Ciné Drive-In, pour voir un film comme aux Etats-Unis, de sa voiture ou sur un transat. Au programme cette année, Subway, Le Grand Bleu et Le Cinquième élément de Luc Besson.

Quelques jours plus tard, c'est le Cartoon Forum qui s'installe. Cet événement professionnel va réunir pendant 3 jours les producteurs qui sont à la recherche d'investisseurs et de diffuseurs. Depuis 1990, ce sont ainsi 700 séries qui ont trouvé leurs fonds. 950 participants de 38 pays sont attendus pour faire leurs pitchs. Le Cartoon Forum de Toulouse est dédié à la TV tandis que le Cartoon Movie, qui a lieu en mars à Bordeaux, est spécialisé pour le cinéma.

Tandis qu'on patientera jusqu'à la mi septembre pour connaître le programme de la Cinémathèque de Toulouse, on se précipitera fin septembre à cette même Cinémathèque, mais aussi à l'Institut Cervantes, et dans plusieurs salles de la région (dont l'UGC, l'American Cosmograph, l'Utopia...). La 22e édition de Cinespana attend près de 30000 spectateurs et proposera 120 longs et courts métrages venus d'Espagne, soit le plus important festival de films espagnols en France.

Toulouse s'impose ainsi comme un rendez-vous incontournable pour le cinéma pour la rentrée.

6 événements de la rentrée à ne pas rater: L’art brut de Caro et Jeunet

Posté par vincy, le 14 août 2017

"L'art brut de Caro et Jeunet", Exposition par Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro
La Halle-Saint-Pierre, Paris 18e
7 septembre 2017 - 31 juillet 2018

A deux pas du café d'Amélie Poulain, La Halle Saint Pierre accueillera Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro pour une première grande exposition en France. On y trouvera leur cinéma, à travers extraits de films, objets, costumes et autres documents vient dialoguer avec les dessins et peintures de Marc Caro et des œuvres d’art singulier réalisées ou collectionnées par Jean-Pierre Jeunet. D'Amélie Poulain à Alien, on se confrontera aussi à l’electromécanomaniaque Gilbert Peyre et son esthétique foraine, Ronan-Jim Sevellec et ses cabinets de curiosités miniature à l’élégance fanée ou encore Jéphan de Villiers et son petit peuple imaginaire nostalgique des civilisations perdues.

Œuvres et objets « fétiches » des films des deux réalisateurs ouvriront de nouvelles voies vers l’imaginaire, un monde onirique et fantastique.

"Pour ma part, notre filiation revendiquée avec Meliès et l’art forain, trouve naturellement sa place à la Halle Saint Pierre qui a toujours sut accueillir ceux qui marchent en dehors des clous..." explique Marc Caro. Jean-Marc Jeunet de son côté dévoile un pan de ce que l'on y verra: "Marionnettes articulées pour les films d’animation, Machines Steampunk, costumes baroques, Aliens géants, objets emblématiques comme le cahier de photomaton d’Amélie, sans compter les storyboards, dessins de décors, BD et illustrations de Marc Caro... Tant d’objets qui traînaient dans mon bureau que je décidai de les partager."

Cécile de France manipule Edouard Baer pour Emmanuel Mouret

Posté par redaction, le 12 août 2017

cécile de france casse tete chinoisLe 28 août, Emmanuel Mouret finalise la préparation de son prochain film, Mademoiselle de Joncquières, qui devrait commencer à être tourné entre Paris et Le Mans fin août. Pour ce neuvième marivaudage, il a réunit Cécile de France et Edouard Baer.  Ce sera la première fois qu'ils se donnent la réplique. Alice Isaaz (Rosalie Blum, Elle, Espèces menacées) est aussi de la partie.

La particularité du film de Mouret est qu'il s'agit d'un film en costumes. Le cinéaste a librement adapté un épisode de Jacques le fataliste et son maître de Jacques Diderot. Le film est l'histoire d'une veuve délaissée par son amant. Elle décide de se venger en le jetant dans les bras d’une courtisane.

Le film peut-être un prétendant cannois. Pyramide le distribuera.

Cécile de France a récemment été vue dans la série The Young Pope et dans Django; Elle sera bientôt à l'affiche de Ôtez-moi d'un doute, film présenté à la Quinzaine.

Mel Gibson tourne « Dragged Across Concrete » de S. Craig Zahler

Posté par redaction, le 11 août 2017

On vous le disait en février. Avec le succès et les nominations aux Oscars de Tu ne tueras point, Mel Gibson avait retrouvé les faveurs des studios.

L'un de ses projets, le thriller Dragged Across Concrete vient de débuter son tournage à Vancouver sous la direction de S. Craig Zahler. On savait que Vince Vaughn (qui faisait parti du casting de Tu ne tueras point et qui a joué devant la caméra de Zahler dans Brawl in Cell Block 99) était le partenaire de Gibson dans ce polar autour de la brutalité policière.

Le duo doit incarner deux flics suspendus, l'un vieille garde, l'autre très "volatile", quand une vidéo révèle leurs méthodes violentes. Ils vont alors s'introduire dans le milieu criminel pour réaliser leur vengeance.

Le casting s'est élargit avec l'arrivée de Don Johnson, ancien Flic à Miami, Jennifer Carpenter (Dexter, Limitless), qui sont tous deux également à l'affiche de em>Brawl in Cell Block 99, Michael Jai White (Black Dynamite, Arrow/em>) et Tattiawna Jones (The Handmaid's Tale).

Brawl in Cell Block 99 sera présenté à Venise et Toronto.

Deauville 2017 : hommage à Darren Aronofsky et projection de Mother!

Posté par wyzman, le 10 août 2017

Adoré par la critique, Darren Aronofsky aura droit à un traitement bien particulier lors du prochain festival de cinéma américain de Deauville qui se tiendra du 1er au 10 septembre. Si l'on vous disait récemment que Laura Dern et Michelle Rodriguez seraient de la partie, le réalisateur de Requiem for a Dream devrait être la principale attraction de cette édition pour de nombreux festivaliers.

Et cela sans doute parce qu'outre la présence du cinéaste américain de 48 ans, l'édition 2017 du festival de Deauville sera aussi l'occasion de découvrir en avant première Mother!, son nouveau film porté par la superstar Jennifer Lawrence. L'affiche officielle vient d'être mise en ligne et la bande annonce dévoilée dans la foulée n'a laissé personne indifférent. Mother! sortira le 13 septembre en France.

Pour rappel, seul le dernier film de Darren Aronofsky a laissé la presse mitigée. Noé racontait entre autres le destin exceptionnel d'un homme se préparant à vivre l'Apocalypse avec sa famille. Sorti en avril 2014, Noé a tout de même amassé plus de 360 millions de dollars dans le monde, devenant ainsi son plus gros carton devant Black Swan.