Cinq ans après Nymphomaniac, Lars von Trier est de retour avec un film perturbant. Normal pour un cinéaste perturbé? L'artiste n'est-il pas le psychopathe du film? Toujours est-il que 7 ans après son bannissement de Cannes, le réalisateur danois est revenu sur la Croisette avec The House That Jack Built, hors compétition. A 62 ans, LVT a encore la vie devant lui mais aussi des scandales de harcèlement aux trousses.



Jacques Audiard
Edouard Baer
Michel Blanc
Cate Blanchett
Romane Bohringer
Carole Bouquet
Guillaume Canet
Suzanne Clément
Bradley Cooper
Jamel Debbouze
Emmanuelle Devos
Jean Dujardin
Romain Duris
Jacques Dutronc
Vincent Elbaz
Elle Fanning
Cécile de France
Jennifer Garner
Louis Garrel
Ryan Gosling
Jake Gyllenhaal
Adèle Haenel
Tom Hardy
Lou de Laâge
Nadine Labaki
Vincent Lacoste
Melanie Laurent
Melanie Laurent
Gilles Lellouche
Sabrina Ouazani
Charlotte Rampling
Jean-Paul Rouve
Niels Schneider
Matthias Schoenaerts
Omar Sy
Channing Tatum
Emma Thompson
Uma Thurman
Lars Von Trier
Gaspard Ulliel
Karin Viard
Michelle Williams
Roschdy Zem



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Brad Pitt
Penelope Cruz




 




 (c) Ecran Noir 96 - 18



© Paramount Pictures   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 800Cote : 44 %


 
LE GOSSBO DU MOMENT





Trentenaire flamboyant, Chris Hemsworth est le frère de Luke, l’acteur qui n’a percé qu’à la TV australienne, et Liam, atout viril d’Hunger Games. Chris est incontestablement la star de la famille. Rôle secondaire dans le reboot de Star Trek de J.J. Abrams, il est vite repéré par Hollywood qui cherche un super-héros crédible et pas trop cher pour incarner Thor.

Après sept années de petit écran, dont la série Riddick), un thriller médiocre (Escapade fatale) et une comédie policière non moins médiocre, Ca$h, quasiment sorti en vidéo dès sa sortie.

Kenneth Branagh en fait son Thor. Il a le physique du viking, cheveux blonds et longs, biceps saillants et pas commode quand on le fâche. S’il se fait voler la vedette par Tom Hiddleston, qui joue son frère, il impose sa présence au box office. 450 millions de $ de recettes. Les studios se battent alors pour capitaliser sur cette nouvelle tête. Inévitablement, il devient le héros d’un film d’horreur, La cabane dans les bois, parfait choix pour se faire connaître auprès des ados. Aussi, quand il reprend son costume de Thor dans The Avengers, Hemsworth n’est plus tout à fait un inconnu. Le film triomphe dans les salles (1,5 milliard de $ de recettes) et le voilà embarqué dans la suite de Thor (Le monde des ténèbres) et celle d’Avengers (Age of Ultron).

Difficile de savoir alors s’il s’agit d’un bon comédien ou juste d’une de ses vedettes qui trouvent son public grâce à son physique et ses personnages héroïques. Ce sentiment ne s’efface pas avec Blanche Neige et le chasseur, « revisitation » gothique et très noire du conte pour enfants. Il est le chasseur, celui qui doit tuer Blanche-Neige, celui qui deviendra le protecteur de la princesse, pour finalement remplacer le Prince à la fin du film. Il a ce qu’il faut : l’allure, un visage qui exprime la détermination. Trop sérieux peut-être. Interchangeable sans doute. Mais là encore le carton au box office (400 millions de $ dans le monde) l’entraîne dans une suite à venir. De franchises en blockbusters, Hemwsorth ne réussit pas à imposer son nom. Il a beau joué dans des séries B en parallèle, il n’impressionne pas vraiment. L’aube rouge en est un parfait exemple.

Pourtant, quelque chose se déclenche en 2012 /2013. Le temps de digérer ses cartons en salles, les studios et réalisateurs décident à vouloir lui confier d’autres rôles. Michael Mann l’embauche pour Cyber, thriller techno. Mann est l’un des cinéastes qui prend le plus grand soin pour ses castings. Ron Howard l’enrôle pour être le coureur de Formule 1 James Hunt, dans Rush, biopic réussi, où Hemsworth dévoile quelques nouvelles facettes de son jeu : souriant, mélancolique, dragueur, alcoolique. Là encore, son partenaire, Daniel Brühl, lui vole quelques scènes. Mais au moins il construit un personnage sur la longueur, de manière crédible. Howard va d’ailleurs de nouveau travailler avec lui pour In the Heart of the Sea, avec Cillian Murphy et Ben Whishaw, deux des meilleurs acteurs de leur génération.

Idolâtré par les adolescents américains, il cherche des films plus adultes. La profession l’a régulièrement élue « star de demain » ou « nouveau talent du moment ». Il faut désormais concrétiser l’essai. Très populaire en Australie (il a habilement capitalisé sur son passage à Danse avec les stars), harcelé par les magazines people (plastique de demi-Dieu, époux de la très belle actrice espagnole Elsa Pataky), jouant de sa voix profonde et grave et de ses yeux bleus électriques, Hemsworth veut convaincre qu’il est plus solide que charmeur, plus acteur que « musclor », à l’image de James Hunt, champion dilettante, qui aura mis du temps à devenir leader dans son sport, trop occupé à briller ailleurs que sur les circuits.

vincy


 
 
haut