A 55 ans cette années, Benoit Poelvoorde continue de surprendre. Après Au poste! et Le Grand bain en 2018, le comédien ne va plus quitter les cinémas cette année. Cette semaine il est dans Deux fils, premier long de Felix Moati. Mais on l'attend aussi dans Raoul Taburin de Pierre Godeau, Adoration de Fabrice Du Welz et Venise n'est pas en Italie d'Ivan Calbérac.



Amy Adams
Josiane Balasko
Christian Bale
Valeria Bruni-Tedeschi
Steve Carell
Steve Carell
Laetitia Casta
Christian Clavier
Olivia Colman
Jennifer Connelly
Bradley Cooper
Anaïs Demoustier
Jean Desailly
Clint Eastwood
Marina Foïs
Jacques Gamblin
Valéria Golino
Olivier Gourmet
Samuel L. Jackson
Vincent Lacoste
James McAvoy
Hayao Miyazaki
Yolande Moreau
Viggo Mortensen
Vincent Perez
Benoit Poelvoorde
Robert Rodriguez
Riccardo Scamarcio
M. Night Shyamalan
Emma Stone
Omar Sy
Christoph Waltz
Rachel Weisz
Bruce Willis



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Leonardo DiCaprio




 




 (c) Ecran Noir 96 - 19



© UIP   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 222Cote : 61 %


 
L'HOMME EN UNIFORME MAIS PAS UNIFORME





Policier chez Oliver Stone, agent du FBI pour Antoine Fuqua, garde-frontière chez Inarritu... apparemment, les réalisateurs hollywoodiens ont remarqué que Michael Pena porte plutôt bien l'uniforme. D'ailleurs, n'est-il pas apparu en flic débutant dans la saison 4 de The shield ?

Né en 1976, le jeune acteur latino-américain a d'abord travaillé pour une banque avant de se lancer dans une carrière d'acteur. Après un second rôle dans Running free de Steve Kroschel en 1994, il participe à plusieurs séries télévisées parmi lesquelles Pacific Blue, The Sentinel, 7 à la maison et Felicity dont il devient un personnage semi-récurrent au cours de la saison 2.

En 2000, il apparaît sur grand écran face à Nicolas Cage et Angelina Jolie dans 60 secondes chrono de Dominic Sena. Malheureusement, on se souvient plus des formes d'Angelina et des courbes d'Eleanor (la Shelby Mustang que doit voler l'équipe de Cage) que de sa prestation... Voilà sans doute qui annonce le drame récurrent de sa jeune carrière : Michael joue dans des films qui connaissent un réel succès (Million dollar baby, Babel) mais personne n'est capable de se souvenir du rôle qu'il y tient. Pas facile, les débuts d'acteur à Hollywood ! C'est donc encore une fois la télé qui le repêche en lui proposant de petits rôles dans Urgences, NYPD Blue, puis un personnage récurrent dans The shield saison 4, American family et Semper fi.

Mais tout vient à point à qui sait attendre. En 2005, son rôle de serrurier devant lutter contre les préjugés racistes dans Collision de Paul Haggis lui vaut un ALMA Award, prix qui récompense les meilleurs artistes latinos. L'année suivante, Oliver Stone fait de lui l'un des héros de World Trade Center, son film choc sur les événements du 11 septembre 2001. En plus de retrouver Nicolas Cage, il tient le haut de l'affiche pour la première fois et obtient une vraie visibilité.

A l'aube de la trentaine, tout semble donc désormais bien engagé pour Michael Pena. Après Shooter, où il incarne un jeune agent du FBI intègre et obstiné aux côtés du sniper Mark Wahlberg, on le retrouvera d'ici peu aux côtés de Tom Cruise et Meryl Streep dans Lions for lambs de Robert Redford, où il luttera une nouvelle fois contre le terrorisme.

Le plus gros challenge pour lui sera probablement de se diriger vers des films plus complexes susceptibles de lui offrir enfin un rôle de réelle envergure. Mais après la vague des acteurs afro-américains, enfin oscarisés et "bankable", nul doute que le cinéma américain, soucieux de cibler les communautés, fera de certains comédiens latinos les vedettes de demain. Pena est l'un des mieux partis dans cette compétitions grâce à son physique d'enfant brave et banal, d'adulte humble et pas con. Il peut se glisser dans les personnages de Monsieur tout le monde, tout en leur donnant une identité propre. Plutôt qu'une collision avec le star système, il préfère convaincre par sa détermination.

MpM


 
 
haut