David Lynch, Lion d'or et Palme d'or, n'a pas tourné de long métrage depuis 2006. Une longue absence. Heureusement il nous a offert une suite à Twin peaks pour la télé. Et on peut voir ses photos fétéchistes dans l'exposition de Louboutin au Palais de la Porte dorée. Il vient aussi de terminer un court métrage. Elephant Man ressort cette semaine en salles.



Aure Atika
Edouard Baer
Juliette Binoche
Romane Bohringer
Sami Bouajila
Isabelle Carré
Alain Chabat
Anaïs Demoustier
Emmanuelle Devos
Clint Eastwood
Jesse Eisenberg
Colin Farrell
Harrison Ford
Olivier Gourmet
Hugh Grant
Tchéky Karyo
Vincent Lacoste
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Yolande Moreau
Margot Robbie
Mark Ruffalo
Adam Sandler
Omar Sy
Omar Sy
Renee Zellweger
Roschdy Zem



Juliette Binoche
Uma Thurman
Russell Crowe
Michel Serrault
Harrison Ford
Cate Blanchett
Emmanuelle Béart
Johnny Depp
Tom Cruise
Jim Carrey




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



© WB   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 10Cote : 16 %


 
BLACK ANGEL





Naître au Bénin, ce n'est pas anodin dans un C.V. Mais, malin, le jeune Djimon Hounsou a vite quitté le cocon de Cotonou pour venir vivre à Paris. Il arrive en pleine ère giscardienne, celle du scandale des diamants... L'enfant idéal de la "Françafrique". Grand, beau, mais à la rue. Vagabond errant dans la ville lumière. Il vivait sous les ponts, fouillait les poubelles.

Parfum d'ange(l)
Un jour, son prince est venu. Le styliste et designer Thierry Mugler va le sortir des égouts pour le faire marcher sur les podiums. Cela le mènera à Los Angeles, devant la caméra de David Fincher, pour des vidéos clips. Et même s'il danse très bien dans ceux de Steve Winwood, Madonna, Paula Abdul, En Vogue, Quincy Jones, c'est dans celui de Janet Jackson ("Love will never do without you") qu'il émerveille par son physique sculptural. Les années 80 auront été celles de la plastique. Jusqu'à poser pour le grand photographe, expert en noir et blanc, Herb Ritts.

La ville des anges
Il s'installe définitivement à Los Angeles à l'âge de 26 ans. Devenant ainsi un Africain en Amérique. Un véritable Afro-américain. Il souhaite devenir acteur dans la ville des mirages. Il glanera quelques petits rôles. Son premier rôle est anecdotique dans un thriller du moment. Il participera surtout à l'aventure Stargate, gros gâteau de science-fiction signé Roland Emmerich. La SF et le "fantasy" sera l'un des genres déterminants de sa carrière, si l'on compte aussi Lara Croft, Blueberry (mais si : le western hallucinogène de l'histoire), la série "Alias" à la télé, Constantine, The Island et Eragon. Mais il bénéficiera surtout d'avoir le physique de l'emploi. Ex petit ami ou gorille à l'entrée d'une boîte, il subira, à sa façon, la discrimination du cinéma : les clichés. Ainsi, l'ex mannequin jouera souvent les mystiques, sorciers, sages ou devins. L'aspect exotique d'une production, ou disons plutôt qu'il incarne parfaitement ce qui fascine et ce qui intrigue : la représentation d'une partie de notre irrationnel, de nos racines...

L'archange Steven
Le destin de Djimon Gaston Hounsou a changé quand son téléphone a sonné en 1996. Steven Spielberg a l'autre bout du fil lui donnait le rôle principal d'Amistad, celui de Cinque, esclave importé de force dans une Amérique qui cherche une manière économique d'équilibrer sa soif de liberté et son besoin d'argent. L'aller simple vers Hollywood est ainsi tout tracé. Les Golden Globes l'inscrivent dans leur liste des cinq meilleurs acteurs de l'année. Djimon Hounsou joue de manière époustouflante cette harmonie entre le sensationnel et le sensible, la rage et la force. Ce beau Bohème, oiseau ne supportant pas la cage, ne sera jamais aussi bon qu'en rebelle déterminé, obstiné, où le combat est souvent celui d'une évasion, d'une quête idéale. Il est chef de tribu ou arraché aux siens, esclave ou artiste peintre. Il est à part.

Ange déchu
Hounsou aura ainsi du mal à être utilisé pour autre chose que ce qu'il représente aux yeux des Américains, cinéastes ou public. Un beau Brad Pitt à la peau ébène, un acolyte costaud pour Russell Crowe (Gladiator). La télévision est plus audacieuse quand il devient un réfugié nigérian dans "Urgences". Il doit beaucoup de son envol à DreamWorks. Du Boulet à Blueberry, en revanche, la France aura été plus avare en proposition. Cependant, s'il aligne de gros blockbusters dans sa filmographie, aucun ne lui assure une forme de reconnaissance personnelle. il est souvent le second rôle, celui qui aide le héros blanc. Détective, soldat, militaire.
Entre Amistad et Blood Diamond, dans cet aller-retour entre l'Afrique équatoriale et l'Amérique impériale, il se pose en 2002, pile poil au milieu de cette décennie, à New York. Jim Sheridan lui offre un second rôle où il ne doit rendre de compte à personne. Il est un voisin, guidant les enfants dans des songes les éloignant d'une réalité oppressante, apeurante. Il est le maître des rêveries. Toujours méfiant, un peu farouche, il excelle dans ces personnages où la générosité est un trésor qu'il faut aller chercher. In America lui offre son seul rôle où il explore le désespoir, la détresse, mais aussi le premier rôle où il est dans la pure poésie, sans effets spéciaux, sans effets de biscotos.

Ange miséricordieux
Il devra alors attendre cinq ans pour sortir de cette carcasse forgée par les studios, demi-Dieu, demi-fantasme. Edward Zwick, qui avait révélé Denzel Washington en son temps dans Glory, lui permet d'accéder au star système avec Blood Diamond, film spectaculaire et politique, second-rôle où il est de quasiment tous les plans essentiels, celui par qui l'histoire naît et se termine. Sa seconde nomination à l'Oscar en fait, de toute façon, l'un des comédiens incontournables, mais sous utilisé, dans sa catégorie. L'un des rares à être convaincants lorsque des larmes de douleur ou un sourire de sincérité suffisent à exprimer une émotion.
Après une longue traversée du désert où sont enterrés ou égarés des Wesley Snipes, Whoopi Goldberg, Vivica A. Fox, Danny Glover, Cuba Gooding Jr... Djimon Hounsou rejoint la piste aux étoiles, là où il peut s'amuser à révéler ses zones d'ombre et manipuler des éclats de lumière. Sombres mystères d'un enfant du Bénin, pays que personne ne situe. Neverland où il serait un parfait conteur d'histoires...

vincy


 
 
haut