Sara Forestier passe derrière la caméra pour son premier long métrage M, un film bancal, imparfait, naïf, fragile mais empli d'une irrépressible envie de faire du cinéma. La jeune comédienne a fait du chemin depuis L'Esquive et son prix de jeune espoir féminin en... 2004.



Ben Affleck
Halle Berry
Cate Blanchett
Sandrine Bonnaire
Jeff Bridges
Pierce Brosnan
Henry Cavill
Jackie Chan
Suzanne Clément
Daniel Craig
Benedict Cumberbatch
Anaïs Demoustier
Catherine Deneuve
Gérard Depardieu
Emilie Dequenne
Emmanuelle Devos
Albert Dupontel
Vincent Elbaz
Adèle Exarchopoulos
Colin Farrell
Colin Firth
Eva Green
Chris Hemsworth
Tom Hiddleston
Anthony Hopkins
Jeremy Irons
Nicole Kidman
Diane Kruger
Shia LaBeouf
Benoît Magimel
Kad Merad
Ezra Miller
Julianne Moore
Julianne Moore
Liam Neeson
Vincent Perez
Joaquin Phoenix
Mark Ruffalo
Matthias Schoenaerts
Emmanuelle Seigner
Steven Soderbergh
Channing Tatum
Mélanie Thierry
Karin Viard
Michelle Williams
Kate Winslet



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Brad Pitt
Penelope Cruz




 




 (c) Ecran Noir 96 - 17



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 1769Cote : 52 %


 
AU SERVICE DE SA MAJESTE





Irlandais pure souche, le jeune Pierce voit le jour dans une petite bourgade du nom de Country Meath en 1953. La mère de l'acteur, abandonnée par son mari et alors sans ressources, s'exile à Londres pour y trouver un travail et place son fils chez ses grands-parents. Elève moyen, solitaire et peu aimé de ses camarades de classe, le jeune garçon se renferme sur lui-même et se passionne pour la lecture, le dessin et la peinture. Adolescent, il finit par rejoindre sa mère en Angleterre et entame sans réelles convictions des études de dessinateur publicitaire.
Très vite lassé par cette activité, il devient un peu par hasard agent commercial pour une production cinématographique. Pierce côtoit les studios, observe les acteurs au travail et découvre un milieu qui l'attire aussitôt. Sa passion pour la littérature et les textes de théâtre le décide à monter sur les planches du London's Drama Center quelques mois plus tard. C'est une révélation.
Tennessee Williams en personne le retient pour jouer dans une pièce d'envergure, "Red Devil Battery Sign". Le public pourra ainsi croiser Pierce dans d'autres pièces à succès comme "Wait until dark" et surtout "Filumena", sous la direction du grand Franco Zeffirelli.
A 24 ans, il rencontre Cassandra Harris, une jeune comédienne dont il s'éprend furieusement. Elle a déjà deux enfants. Peu importe, le mariage est annoncé, les noces célèbrées et Pierce découvre les joies de la vie de famille. Un enfant nait en 1984 de leur union, Sean. Les premiers pas de Pierce sur scène commencent bien, et, si la famille Brosnan connait les affres de la vie de bohème, rien ne décourage le couple. L'acteur, poussé par son épouse, accepte la proposition d'une production américaine qui l'invite à participer au casting d'une nouvelle série policière. Il se rend à Hollywood sans trop d'espoir et finit par décrocher le rôle titre de la série. Il sera "Remington Steele", détective charmeur et cynique, britannique de surcroît, comme une ébauche grossière de 007. Le destin semble écrit.
C'est d'ailleurs la première rencontre de Pierce avec Bond, infructueuse, certes, mais décisive. Nous sommes en 1986, les producteurs de 007 cherchent à remplacer un Roger Moore vieillissant, sans succès, puisqu'aucun acteur ne conjuge à leurs yeux ce subtil mélange d'élégance, d'assurance et de charme dont le personnage crée par Ian Flemming est naturellement imprégné. C'est Albert Broccoli qui pense le premier à Pierce Brosnan pour endosser le smoking de James Bond. Le comédien est évidemment enthousiaste. Une date de tournage est annoncé et le budget bouclé.

Mais, mauvaise surprise, les producteurs de "Remington Steele" réclament Brosnan pour de nouveaux épisodes. Le contrat entre les deux parties ne peut être rompu, l'acteur doit s'y plier.
Adieu James Bond. Timothy Dalton remplace au pied levé le comédien Irlandais. Tuer n'est pas jouer se fera donc sans Pierce. Néanmoins, les rôles au cinéma se succèdent pour lui, et très souvent au premier plan. On l'aperçoit dans Nomads, première rencontre avec John Mc Tiernan, The Deceivers ou encore le Quatrième protocole. Le succès n'est pas loin, même sans Bond.
En 1989, Cassandra découvre qu'elle est atteinte d'un cancer incurable. Pierce est détruit. Deux ans durant, ils se battront ensemble contre la maladie qui finira par emporter l'épouse de l'acteur . En pleine dépression, Pierce Brosnan ne se rend plus sur les plateaux dans un premier temps, et se livre ensuite, pendant les tournages du Cobaye et de Destruction immédiate à des pulsions autodestructrices en insistant pour effectuer lui-même toutes les cascades. Son caractère insupportable lié au drame qu'il traverse met en danger sa carrière.
Heureusement, bien entouré et bien conseillé, il tourne également dans un registre plus léger en partageant l'affiche de Mrs. Doubtfire avec Robin Williams (car il ets plutôt doué dans la comédie) ou jouant les jolis coeurs dans Love Affair aux côtés d'Anette Bening. A la même époque, nous sommes maintenant en 1994, Timothy Dalton renonce à James Bond et Albert Broccoli contacte aussitôt Pierce qui n'aurait jamais imaginé qu'on lui offrirait une seconde chance d'interpréter Bond. Goldeneye sera un énorme triomphe. Pierce Brosnan "est" James Bond, sans conteste, l'a sans doute toujours été, et ce succès lui permet surtout de remonter la pente sur le plan personnel et de faire un trait sur son chagrin.
Pour diversifier son registre et ne pas se limiter à 007, il s'offre de belles apparitions dans quelques hits dans Le pic de Dante, Leçons de séduction, et se parodie avec humour en prof cocasse dans le très jouissif Mars Attacks! de Tim Burton. On a vu pire reconversion post-Bond. Il ets un cran en dessous de Connery, mais largement au dessus des autres. En 1997, les retombées financières de Demain ne meurt jamais, le 18e "James Bond", permettent à Pierce de créer sa propre maison de production, "Irish Dreamtime". Il produit et joue ainsi aux côtés de Ian Holm dans Le neveu la même année, un film plus personnel dans lequel l'action se déroule en Irlande profonde. Un juste retour aux sources. Il se sent profondément irlandais, ne produit que des films ayant un rapport avec ses convictions, sa culture, ses penchants écologiques, sa notion de famille. Il aime les personnages qui se battent contre tout et tous, les caractères imparfaits, ceux qui ont faillit, qui se sont noyés dans l'alcool ou la dépression, et qui cherchent la rédemption, la renaissance. Que ce soit dans des films conventionnels ou des comédies formatées, il insuffle un peu de "politiquement incorrect" et une grosse dose de charme.

En 99, il reprend le personnage interprété par Steeve McQueen dans un remake de L'affaire Thomas Crown, toujours produit par sa société et offre la place de réalisateur à John Mc Tiernan, qu'il retrouve une seconde fois. Le film n'a pas le cachet du premier mais n'a rien de honteux. Toujours en 99, pour Bond, Le monde ne suffit pas. Nouveau succès écrasant. Il vaut 10 milliosn de $.

Mais Brosnan se sent déjà à l'étroit dans son smoking, et telle une rock star, va brûler sa guitare. En 2000, Brosnan tourne dans Tailor of Panama et interprète un espion à contre-emploi de James Bond, puisque pourri jusqu'à la corde, opportuniste et intéressé, sexuellement débauché. Pendant le tournage, Pierce fréquente Keely Shaye Smith, une reporter télé qu'il finit par épouser le 4 août 2001. Quelques mois plus tard, Keely accouchera d'un petit garçon. Novembre 2002. James Bond est de retour dans Meurs un autre jour, 20e opus de la série et a priori son dernier. Après avoir cotoyé ou combattu nombre de stars sur les plateaux de 007, entre autre Tchéky Karyo, Jonathan Pryce, Michelle Yeoh, Robert Carlyle, Denise Richards ou Sophie Marceau, Pierce Brosnan fera cette fois équipe avec la sculpturale Halle Berry. En début d'année, lors d'une conférence de presse, Pierce Brosnan a déclaré avoir signé pour un cinquième "James Bond". Si, comme les diamants, "James Bond" est éternel, son interprète porte à lui seul la force du film et son succès. Si Pierce Brosnan tombe le smoking, personne, et pas même les studios, ne sait qui pourra réendosser avec autant de crédibilité le rôle de 007. Cette situation pourrait sonner le glas de la franchise la plus rentable au monde.
Lui semble séduit par d'autres aventures.

romain, vincy


 
 
haut