Elle Fanning tourne la suite de Maléfique. Et se retrouve à l'affiche avec How To Talk to Girls at Parties, dernier délire de John Cameron Mitchell, sélectionné à Cannes il y a un an. L'actrice n'arrête plus. On la verra en Mary Shelley, à défaut de la découvrir dans le nouveau Woody Allen, sans distributeur. Elle sera aussi dans le prochain film de Mélanie Laurent, Galveston, et celui de Max Minghella, Teen Spirit.



Gemma Arterton
Daniel Auteuil
Javier Bardem
Leïla Bekhti
Paul Bettany
Cate Blanchett
Emily Blunt
Josh Brolin
Sandra Bullock
Steve Buscemi
Marion Cotillard
Penelope Cruz
Alden Ehrenreich
Chris Evans
Elle Fanning
Terry Gilliam
Anne Hathaway
Chris Hemsworth
Tom Hiddleston
Christophe Honoré
Scarlett Johansson
Robert Downey Jr
Gérard Jugnot
Sandrine Kiberlain
Nicole Kidman
Vincent Lacoste
Vincent Lindon
Kad Merad
John Cameron Mitchell
Thandie Newton
Jafar Panahi
Denis Podalydès
Ryan Reynolds
Mark Ruffalo
Charlize Theron



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Brad Pitt
Penelope Cruz




 




 (c) Ecran Noir 96 - 18



ARP   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 5594Cote : 50 %


 
MIOU MIOU AURA 50 ANS EN L'AN 2000





Légère et sûre d'elle même. La jupe qui s'envole au vent, et les garçons qui regardent dessous, comme dans chanson de Souchon. Et la gamine, blonde, sans âge, se retourne et rit aux éclats.
Miou Miou ça pourrait être ça. L'insousciante moqueuse et libre, comme dans son "chef d'oeuvre", La Lectrice. Mais justement le Deville éclairait aussi une belle sensibilité. Et l'actrice continue de paraître naturelle.
On a tous l'impression de la connaître, et pourtant personne ne l'a vue venir, ni veillir.

Débuts orgasmiques
Issue d'une bande de larrons joyeux et enfoirés, elle éclate les oreilles des spectateurs avec son premier orgasme dans Les Valseuses. Depuis ce dépucelage cinématographique, Miou Miou a continué d'appartenir à notre inconscient collectif, que ce soit au cinéma dans ses hits populaires (début des années 80) ou à la télé (avec ces mêmes hits populaires).
Et tout sera précoce pour elle: un César en 80, les têtes d'affiches (avant Baye et Huppert), les copains disparus: Dewaere, Coluche...
Aussi à l'aise sans la comédie que dans le drame, Miou Miou est l'Arletty de cette fin de siècle. Son Carné? Blier. C'est la seule femme qui ose remuer son cul sur le pantalon d'un Depardieu pourtant rabelaisien.
Gros mots ou Zola, Zidi ou Berri, elle joue à fond, et parfois à l'excès dans ce registre populo qui a fait d'elle une des célébrités les plus aimées du public. Miou Miou n'a jamais renié les comédies (Yves Robert ou le récent Mariages) ni les paris audacieux.

Garçon manqué...
Derrière cette facade de p'tite fille bien sage, se cache une espiègle farceuse. Une fantaisiste. Dans le sens le plus pur du terme, de celle qui nous amène un sourire, même quand c'est grave.
Car ces derniers films ont une connotation amère. Séparée ou divorcée, désillusionnée ou désespérée, souvent baffouée ou incomprise. Objet d'un amour immense pour Lhermitte (1 mari dans 3 films en 5 ans), Auteuil ou Depardieu.
Elle n'a pas hésité à jouer les seconds rôles, les apparitions, les discrètes depuis Germinal, son plus gros succès. Comme pour Depardieu, elle est descendu sous terre, après tant de morts autour d'eux. Un film qui les a minés.
Aujourd'hui Miou Miou a mûri, et ça ne se voit pas. Elle nous montre toujours qu'un orgasme c'est parfois vital, comme une sonnette d'alarme dans nos vies banales.

In the mood
La vie devant soi: Les Valseuses et la jeunesse peace and love, Tenue de Soirée et les excès très eighties de cette jeunesse, La Lectrice et son altruisme, sa quête identitaire. Puis ce fut La Totale, embourgeoisée, la quarantaine naissante, rêvant d'aventures. Et la synthèse dans Nettoyage à sec. La boucle est bouclée.
Elle revient aux origines de la femme, de ses envies, de ses désirs. Elle veut retrouver cet orgasme, redécouvrir les excès, jeter ce somnifère qu'est la vieillesse. Miou Miou veut. Et apparemment elle sait quoi. Même si on sent les hésitations, les doutes, l'envie du désir. Miou-Miou a des beaux rôles, revient au théâtre, traîne une nouvelle gravité dans ce regard autrefois plus espiègle. On la redécouvrira comme on a aimé de nouveau Annie Girardot. Elles font partie de la famille...

vincy


 
 
haut