Gemma Arterton, entre Londres et Paris, le Royaume Uni et la France, revient avec Une femme heureuse. A 32 ans, l'actrice est attendue dans SpaceDog and TurboCat (animation) et le biopic Vita and Virginia. Elle se prépare à tourner le prochain film de Julie Delpy, My Zoe, et Summerland de Jessica Swale.



Miou-Miou
Wes Anderson
Gemma Arterton
Daniel Auteuil
Jean-Pierre Bacri
Halle Berry
Paul Bettany
Jack Black
Alex Brendemühl
Steve Buscemi
Steve Buscemi
Daniel Craig
Romain Duris
Chris Evans
José Garcia
Chris Hemsworth
Hafsia Herzi
Tom Hiddleston
Jonah Hill
Isabelle Huppert
Jeremy Irons
Agnès Jaoui
Scarlett Johansson
Robert Downey Jr
Abdellatif Kechiche
Sandrine Kiberlain
Jennifer Lawrence
Thierry Lhermitte
Rooney Mara
Rachel McAdams
Joaquin Phoenix
Charlotte Rampling
Jérémie Renier
Mark Ruffalo
Gus Van Sant
Matthias Schoenaerts
Steven Spielberg
Kristin Scott Thomas
Alicia Vikander
Reese Witherspoon



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Brad Pitt
Penelope Cruz




 




 (c) Ecran Noir 96 - 18



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 183Cote : 66 %


 
DAME KRISTIN





Elle l'avoue: les films qui étaient censés la propulser commercialement ont été des échecs. Les calculs de carrière qui s'avèrent infructueux. Et puis les autres, les rôles pour lesquels elle s'est battue, par pure ambition artistique, l'ont rendue célèbre.
En 3 coups magistraux, Kristin-Scott Thomas a fait échec et mat en devenant une star pour Hollywood. Une actrice habituée aux films à costumes, aux épopées romantiques, aux odyssées du coeur...

Le parcours de la blonde anglaise commence avec la Télé (qui l'aura beaucoup courtisée) et surtout grâce à Prince. On peut mieux faire. De seconds rôles (notamment chez Mocky) en petits films oubliés, cette britannique adoptée par la France, devra attendre 89 pour émerger.
Cette année là, elle joue dans deux films qui recoivent un excellent accueil, critique et public. Force Majeure est d'autant plus "majeur" qu'elle incarne le seul rôle fminin face à un duo masculin: Bruel et Cluzet. On la remarque. Mais Kristin Scott-Thomas est encore loin de s'imaginer son parcours.
Elle enchaîne alors les tournages. Boulimique, elle s'octroie des premiers rôles (Le Bal du gouverneur) et des grands cinéastes (Polanski), alternant les séries TV et les jeunes réalisateurs en vogue (Attal). Elel bouffe à tous les rateliers. Avec classe.
Elle devient mère, s'installe dans l'Yonne, au Sud Est de Paris. Volontairement, elle prend son métier comme un job normal, avec le recul nécessaire et sa part d'alimentaire.
Sur le papier, le pervers Lunes de fiel mis à part, elle n'est à l'affiche d'aucun grand projet jusqu'en 94.

Elle s'engage alors dans un rôle secondaire d'une comédie britannique où la seule star se nomme Andie MacDowell, réputée pour son Sexe Mensonges et Vidéo.
4 mariages et un enterrement explose le Box Office mondial, USA inclus. La surprise sur le Sundae. Le film est si culte que son titre est réutilisé à toutes les sauces. Jusqu'au mariage du Prince Charles avec Camilla Parker Bowles (Un mariage et deux enterrements la semaine où le Pape et le Prince Rainier cassèrent leur pipe). Souvenez-vous... Kristin Scott-Thomas, dans son rôle de femme à marier et toujours célibataire finissait, dans le générique, aux bras du Prince Charles. Désormais elle est un visage connu, notamment pour les producteurs anglo-saxons.
Après 10 ans de francisation, c'est son pays d'origine qui lui permet d'accéder à la cour des grands.
Elle devient alors actrice de premier plan dans des films d'art et d'essai reconnus: Lepage, Haas, la nouvelle adaptation de Richard III.
Ses films font l'éloge de la critique. Scott-Thomas est anoblie par la profession: narratrice (Microcosmos), magnfiique dans Angels & insects, second-rôle glacial et trop court dans le méga hit Mission Impossible : elle y est bien plus crédible que le reste du casting.
Elle se battra jusqu'au bout pour obtenir un rôle très convoité: celui de l'héroïne du Patient Anglais. Un livre inadaptable. Y voyant un rôle à la Casablanca, elle obtiendra ce personnage passionné et distant. Un premier rôle qui lui vaudra une nomination à l'Oscar. Et qui la transforme en star.
Toutes les opportunités lui sont offertes, même si l'actrice continue de jouer entre la France (Braoudé, Béré,ice sur scène) et les USA (Redford, Pollack, Altman). Beaucoup de grands rôles lui ont filé entre les doigts. Son étoile a un peu pali depuis l'échec de Random Hearts. Mais il ne faut pas oublier son personnage dans L'homme qui murmurait à l'oreille des chveaux ou, encore mieux, sa présence en noble décadente au milieu de Gosford Park. Elle portait alors des bijoux Cartier. Comme dans Arsène Lupin, où elle sauve l'ensemble par son seul charisme : délicieuse femme vénale, vénéneuse, mélange de bien et de mal. Froide et ennemie, séudisante veuve noire...
Elle est moins solide chez Bonitzer ou Winkler, mais se permet de donner la réplique à Daniel Auteuil ou Kevin Kline. Y a pire parcours.
Elle demeure une des plus séduisantes comédiennes européennes. Peut-être atteindra-t-elle la dimension d'une Rampling, avec l'âge... Toujours est-il qu'elle est une des rares à pouvoir faciliter le financement de productions ambitieuses comme Man to Man, où elle incarne une anthropologue avant gardiste chez Wargnier. Elle est la blonde hollywoodienne telle que les aimaient John Ford ou howard Hawks, réveillant ainsi nos pulsions de cinéphiles d'un autre temps. Elle assume juste mieux son féminisme.
Elle voyage désormais en première classe. Entre comédie britannique avec mister Bean, comédie française avec Veber et toujours la famille Fiennes : après Ralph et Joseph, elle tournera chez Martha.

vincy


 
 
haut