Pedro Almodovar est notre nouveau Président. Celui de Cannes évidemment. 70e du nom, ce multi-primé sur la Croisette, insufflera sa folie movida et son drama mélo dans un Festival en fête. Ce sera aussi peut-être pour lui l'occasion d'annoncer son prochain film...



Mathieu Amalric
Gemma Arterton
Juliette Binoche
Louise Bourgoin
Michael Caine
Marion Cotillard
Catherine Deneuve
Arnaud Desplechin
Vin Diesel
Romain Duris
Cécile de France
Catherine Frot
Charlotte Gainsbourg
Louis Garrel
Olivier Gourmet
James Gray
Jake Gyllenhaal
Adèle Haenel
Agnès Jaoui
Scarlett Johansson
Aki Kaurismäki
Takeshi Kitano
Gilles Lellouche
Jalil Lespert
Sienna Miller
Yolande Moreau
Robert Pattinson
Michael Pitt
Ryan Reynolds
Solène Rigot
Zoe Saldana
Jason Statham
Charlize Theron
Emma Watson



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Brad Pitt




 




 (c) Ecran Noir 96 - 17



© Image.net   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 210Cote : 61 %


 
HAUT BAS FRAGILE





"On dirait que je me déstabilise moi-même. C'est une manière de fonctionner. Je doute énormément. Parfois, c'est pénible. Trop de doutes, c'est pas très utile."

Charlotte Gainsbourg naît le 22 juillet 1971 à Londres.
A cause de la popularité sulfureuse de ses parents, les cultres Jane Birkin et Serge Gainsbourg, et les remarques de ses camarades de classe, elle vit ses premières années plutôt repliée sur elle-même. A 12 ans, elle demande à passer un an en pension en Suisse. En 1984, à l'âge de 13 ans, elle chante "Lemon Incest" en duo avec son père, chanson provocatrice qui suscitera moult remous médiatiques et dont les deux interprètes resteront très fiers.
L'année 1984 marque également ses débuts au cinéma avec Paroles et musique dans lequel elle joue le personnage de Charlotte, la fille de Catherine Deneuve. La chanteuse de "Dieu ext un fumeur de havane".
En 1985, elle campe de nouveau une Charlotte, le premier rôle de L'Effrontée du réalisateur Claude Miller. Comme dans son premier film, elle joue le rôle d'une adolescente introvertie et torturée. Ce type de personnages marque les esprits et lui sera longtemps associé. Pour ce film, elle reçoit le César du meilleur espoir féminin. En pleurs. Seul Gainsbarre chiale plus qu'elle. La filiation est faite. Lui qui n'aura reçu qu'une seule Victoire (la pochette d'un album) verra sa fille recevoir les honneurs...
Les deux années suivantes, elle tourne avec ses parents : dans Charlotte for ever avec Serge Gainsbourg en 1986, puis dans Kung fu master avec Jane Birkin en 1987 sous la direction d'Agnès Varda. Comme pour la chanson "Lemon Incest", le film tourné par Serge Gainsbourg agite le public par son décalage entre le côté provocateur du père et l'apparente fragilité de sa fille.

C'est en 1989 qu'elle retrouve Claude Miller pour le rôle titre de La Petite voleuse. Le réalisateur, ancien assistant de François Truffaut, a écrit le scénario pour elle à partir d'un synopsis du cinéaste disparu. La Janine du film devait en effet être le pendant féminin d'Antoine dans Les 400 coups. Mais jugeant le scénario, trop dense, François Truffaut avait alors décidé de garder le personnage féminin pour un autre film qu'il n'a pas eu le temps de tourner et dont son ancien assistant, Claude Miller, hérita. le succès public est immédiat. Charlotte sera dès lors une chouchou des médias.

En 1990, Charlotte Gainsbourg tourne avec Eric Rochant dans Aux yeux du monde. A l'abri des regards, elle rencontre son actuel compagnon, le comédien Yvan Attal, qui partage l'affiche. Ensemble, ils joueront dans Amoureuse de Jacques Doillon (1992) et dans le poétique Love etc. de Marion Vernoux (1996). Entre temps, elle apparaît dans le controversé Cement garden (du frère de Jane, Andrew Birkin, 1993), le film dont elle aura le plus appris. Puis elle fait un détour par la farce philosophique de Michel Blanc, Grosse Fatigue, la fable onirique Anna Oz, ainsi que dans les plus sombres Jane Eyre et Suspicion. Elle a toujours cette image de tourmentée. La disparition de son père lui fait un grand vide. Elle se bat pour réhabiliter la résidence parisienne en musée.

Puis elles s'éloignent des personnages de ses débuts, elle s'émancipe. Commence, après le doute, à prendre du plaisir, à revendiquer son métier. C'est véritablement avec La Bûche que Charlotte Gainsbourg rompt avec son image d'adolescente torturée. Elle y campe une jeune célibataire au tempérament trempé. Unanime, la critique et le public lui reconnaissent un véritable talent affirmé et une aptitude à interpréter des personnages variés. De son côté, Charlotte Gainsbourg se reconnaît volontiers plus solide à présent qu'à ses débuts pendant lesquels le côté médiatique du cinéma la murait dans un certain mutisme. Elle s'oppose à l'image que les médias ont donné d'elles en se qualifiant de " bonne vivante ". Elle obtient un César de plus. Et son cachet augmente. Même si c'est avec un vendeur de fringues chics qu'elle gagnera le plus...

Après deux apparitions à la télévision (Nuremberg et Les Misérables), elle revient sur les écrans avec le nouveau Patrice Leconte, Felix & Lola, dont elle partage l'affiche avec Philippe Torreton. Semi-échec.
C'est dans le premier long-métrage d'Yvan Attal, Ma Femme est une actrice, que Charlotte Gainsbourg étalera tous ses talents de comédiennes : drôle et drame, séduisante et forte. Tous deux y interprétent un couple en crise Toute ressemblance avec des personnages existants est pure coïncidence.
Si elle est la star du second film d'Attal, et si elle y a le beau rôle, une femme intelligente et belle, qui fantasme avec Johnny depp dans un ascenseur, nous serons d'avantage portés à la curiosité grâce à son rôle d'épouse de Sean Penn chez Inarritu (21 grammes, assurément son plus beau coup de poker dans sa carrière déjà longue). Elle a du flair. Et sait trouver les cinéastes populaires qui adaptent leur regard à cette femme si singulière. Héritière d'un mythe du patrimoine culturel français, et libre de vivre à sa manière. Elle prolonge une dynastie de soixante huitards européens. Une femme Française. Née à Londres.

vincy, laurence


 
 
haut