Cinq ans après Nymphomaniac, Lars von Trier est de retour avec un film perturbant. Normal pour un cinéaste perturbé? L'artiste n'est-il pas le psychopathe du film? Toujours est-il que 7 ans après son bannissement de Cannes, le réalisateur danois est revenu sur la Croisette avec The House That Jack Built, hors compétition. A 62 ans, LVT a encore la vie devant lui mais aussi des scandales de harcèlement aux trousses.



Jacques Audiard
Edouard Baer
Michel Blanc
Cate Blanchett
Romane Bohringer
Carole Bouquet
Guillaume Canet
Suzanne Clément
Bradley Cooper
Jamel Debbouze
Emmanuelle Devos
Jean Dujardin
Romain Duris
Jacques Dutronc
Vincent Elbaz
Elle Fanning
Cécile de France
Jennifer Garner
Louis Garrel
Ryan Gosling
Jake Gyllenhaal
Adèle Haenel
Tom Hardy
Lou de Laâge
Nadine Labaki
Vincent Lacoste
Melanie Laurent
Melanie Laurent
Gilles Lellouche
Sabrina Ouazani
Charlotte Rampling
Jean-Paul Rouve
Niels Schneider
Matthias Schoenaerts
Omar Sy
Channing Tatum
Emma Thompson
Uma Thurman
Lars Von Trier
Gaspard Ulliel
Karin Viard
Michelle Williams
Roschdy Zem



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Brad Pitt
Penelope Cruz




 




 (c) Ecran Noir 96 - 18



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 179Cote : 68 %


 
TROP BELLE POUR LE CINEMA





Carole. Une femme qui cherche désespérément à faire oublier qu'elle est belle. Elle aura essayer en se trouvant moche face à Balasko, en riant de sa propre image face à Blanc, en se démaquillant pour Berri, en cherchant des rôles défigurant l'icone de Chanel.
Elle a essayé....mais elle est toujours cette beauté qui éveille le désir du spectateur. Bunuel l'avait remarqué(e) en la transformant en objet obsessionnel d'un Homme.
Femme déterminée, actrice rare, personnages de fer, Bouquet est une fleur fragile du cinéma français. Internationale grâce à James Bond (qu'elle a détesté tourner), elle a une nette préférence pour les films d'auteur du vieux continent. tous styles confondus, de Leconte à Bilal, de Stévenin à Berri, de Bonvoisin à Kahn, de Blanc à Rouan. Avec un détour chez Coppola et passant à deux doigts d'Harry Potter 4.
Bunuel et James Bond ont d'ailleurs saccagé son démarrage, tellement le premier rôle était puissant, tellement la bond girl était superficielle. Ils ne lui ont apporté qu'une série de mauvais films, d'échecs successifs.

A la poursuite de Gérard Depardieu? Elle croise la star, ce monstre fascinant: Buffet Froid et Rive Droite, Rive Gauche, malgré le coté second rôle, lui apportent une présence sur les écrans qui ne la font pas oublier. Froide, glaciale, macchiavélique. Ca va lui coller à la peau, qu'elle aimait tant mutiler lors de son adolescence.
C'est avec Double Messieurs qu'elle commence à surprendre, en effaçant les cicatrices bondiennes, en retirant la pellicule de papier glacé qui la voile.
Grâce à Blier, elle obtiendra son plus beau rôle, face à Depardieu, Trop Belle pour toi. Tout est dans le titre. Cette statue hautaine au regard inquisiteur, sur une musique de Schubert, autour d'une table bien dressée....la scène reste gravée dans les mémoires.
Depardieu avec qui, à l'époque, elle a déjà tourné 3 films (dont deux en femme trompée). Entre les deux une réelle complicité est née. Le duo deviendra couple (à la vie, au cinéma, au théâtre).
Carole Bouquet s'incruste avec sa voix mélodieuse et lanscinante, son physique félin, sa douceur légère, et sa dureté intérieure.
Cette femme combative et activiste (elle est le porte parole d'une association contre la violence sur les Enfants) tente de donner un sens à sa vie, en dehors de son simple métier de comédienne. En plus d'être écoutée par un Président de la République. Depuis quelques années, elle varie les plaisirs avec des comédies noires, des films sombres, des téléfilms de prestige, des films grands publics (pas forcément réussis). Elle traîne sa silhouette. Ne parvient pas à surprendre, lasse de séduire. Victime de son physique, encore et toujours. Elle ne se distingue pas de ses rivales, et pourtant, elle a une place à part. Est-elle populaire à cause du nombre de couvertures "people" ou parce qu'après 20 ans, elle n'a plus à prouver qu'elle est une star chaleureuse?

Si aujourd'hui, elle fait plus parler d'elle pour de sombres histoires d'écoute élyséenne ou sa relation glamour avec Depardieu (ils ont ouvert un resto ensemble), Carole Bouquet reste présente, tout en étant rare au cinéma, décidément ingrat, injuste, indécis avec ce visage ovale parfait.
Elle s'impose mieux sur le petit écran, dans des grands classiques tragiques et mélodramatiques, en costumes, et pour le prime-time. "Madame de..." réinterprète Stendhal et Racine. Elle joue à la perfection les invités vedette. Mais on sent que Bouquet, malgré sa grande notoriété et sa beauté, ne parviendra jamais à dépasser les préjugés des uns et les attentes des autres.

vincy


 
 
haut