Isabelle Huppert n'en finit plus de jouer les femmes maléfiques, veuves ou seules, perverses ou simplement manipulatrices. Si on peut se lasser de ces rôles répétitifs au cinéma, elle sait aussi créer l'admiration avec ses performances au théâtre (en ce moment mise en scène par Bob Wilson dans Mary said what she said). A l'écran, on la reverra dans La Daronne de Jean-Paul Salomé, une comédie policière, et Luz de Flora Lau.



Pedro Almodovar
Antonio Banderas
Jamie Bell
Guillaume Canet
Jessica Chastain
François Cluzet
Marion Cotillard
Penelope Cruz
Jean-Pierre & Luc Dardenne
Adam Driver
Virginie Efira
Chris Evans
Adèle Exarchopoulos
Michael Fassbender
Chris Hemsworth
Chris Hemsworth
Isabelle Huppert
Jim Jarmusch
Scarlett Johansson
Robert Downey Jr
Keira Knightley
Jennifer Lawrence
Gilles Lellouche
James McAvoy
Julianne Moore
Chloë Grace Moretz
Bill Murray
Liam Neeson
Benoit Poelvoorde
Ryan Reynolds
Mark Ruffalo
Niels Schneider
Alexander Skarsgard
Will Smith
Tilda Swinton
Emma Thompson
Gaspard Ulliel
Ken Watanabe



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Leonardo DiCaprio





 (c) Ecran Noir 96 - 19

   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 2354Cote : 52 %

 
SALADES CASAR





Mannequin atypique ("car je suis petite") ce mélange de sang orientaux et peu orthodoxes, au prénom évoquant une noblesse racée que l'on sent innée, l'apparente fière Amira Casar semble fragile et volontaire.
Indéniablement, elle joue de sa séduction. La chaleur dégagée par cette brune mystérieuse, la voix de ces femmes qui savent dominer comme succomber, le regard, de velours et d'acier, qui vous transperce et vous marque à jamais... on ne peut être qu'admiratifs devant Amira.
Nomade, la jeune fille sa balade d'un univers à l'autre, de la mode au cinéma, d'Espagne en Angleterre, de France aux Etats Unis. La plupart des spectateurs ne connaissent Amira qu'à travers son personnage de La Vérité si je mens, en fille de Bohringer, en épouse d'Anconina. Passionnée et digne.
Pourtant cette originaire du Caucase, ce croisement de cultures a vite enchaîné avec des premiers rôles dans des films plus intimes. Amoureuse romanesque, lesbienne romantique, amante plaquée, elle aime jouer au chat et à la souris avec les sentiments, mettant le feu à l'histoire et allumant les spectateurs. Elle accepte aussi bien les films de jeunes cinéastes au ton très particulier, légèrement surréaliste (Lemercier, Giusti) que les sagas télévisées internationales ou même les pièces de théâtre ambitieuses. Amira refuse la lissitude pour battre à froid la lassitude. Tel un volcan, elle ne se sent à l'aise que dans l'effusion et la détermination.
Elle mélange ainsi Ibsen, Agatha Christie et la comédie du Sentier. A chaque fois, elle ennivre nos mémoires et nous laisse le parfum d'une dame en noir à travers la toile blanche...

vincy


 
 
haut