90's, premier film du comédien Jonah Hill, est un portrait de jeunesse aussi délicat que touchant. Dans le lLos Angeles des skaters, où musique et skets dictent leurs lois, on suit une bande d'ados désœuvrés qui stoppent le temps sans cesser de rêver.



Cold Blood Legacy
Douleur et Gloire
Fight Club
Hard Paint
Just Charlie
Le Chinois et moi
Le jeune Ahmed
Les plus belles années d’une vie
Mr Local
Passion
Permanent Green Light
Séduis-moi si tu peux
Swing Time in Limousin
The Dead don't Die
Tous les Dieux du ciel



C'est ça l'amour
Synonymes
90's
Ne coupez pas!
Coming Out
Tremblements
Dieu existe, son nom est Petrunya
Drôles de cigognes
Les météorites
Petra



Captain Marvel
Le garçon qui dompta le vent
Le mystère Henri Pick
Triple frontière
Entre les roseaux
Dumbo
Los silencios
La Lutte des classes
Shazam!
Tel Aviv on Fire
Terra Willy, planète inconnue
Tito et les oiseaux
Blanche comme Neige
Le vent de la liberté
Les oiseaux de passage
Ray & Liz
The Highwaymen
Alpha - The Right to Kill
After : Chapitre 1
El Reino
Raoul Taburin
Liz et l'oiseau bleu
The Highwaymen
Avengers: Endgame
L'Adieu à la nuit
Gloria Bell
Coeurs ennemis
Jessica Forever
Hellboy
Les Crevettes pailletées






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 0

 
Aïlo : une odyssée en Laponie


France / 2018

13.03.2019
 



L’ODYSSÉE DE L’ESPÈCE





« Une route, c’est comme un mur qui perturbe leurs migrations millénaires. »

Tourné en prise de vue réelle dans les territoires majestueux de la Laponie, Aïlo est une fiction sensible mettant en scène la faune de la région, racontée par Aldebert, le chanteur bien connu du jeune public pour ses « enfantillages ». Désireux de poser sa caméra en Europe, le biologiste et documentariste animalier Guillaume Maidatchevsky a d’abord écrit un scénario basé sur le véritable comportement des rennes du grand nord et des animaux qu’ils côtoient. Il s’est ensuite adapté en fonction des circonstances, et des images tournées entre mai 2017 et juin 2018, correspondant à environ 600 heures de rushes.

Si l’histoire est comme on pouvait s’y attendre celle d’un parcours initiatique semé d’embûches, le film a l’intelligence de ne jamais sombrer dans l’anthropomorphisme forcené ou la mièvrerie de circonstance. Au contraire, le texte est particulièrement bien écrit, mêlant subtilement humour et émotion, sans oublier de faire passer en douceur l’indispensable message écologique. Les images, elles, sont tour à tour grandioses, touchantes et cocasses. On croise en cours de route une louve et ses petits, un renard arctique, un glouton, une hermine… autant de personnages qui viennent nourrir le récit tout en lui apportant une dimension documentaire profonde.

Si un public adulte éprouvera lui aussi du plaisir à découvrir les aventures d’Aïlo et des siens, le film est particulièrement adapté aux enfants à partir de six ans, qui, au-delà du conte divertissant et spectaculaire, font connaissance avec une faune relativement familière (lapin, renne, renard) et pourtant souvent méconnue. Tout a d’ailleurs été fait pour les accompagner dans leur découverte de la Laponie et de sa faune. Ainsi, plusieurs ouvrages accompagnent la sortie, dont le roman et l’album illustré du film. Un dossier pédagogique à destination d’un public scolaire a également été réalisé, et est disponible en ligne. De quoi ne rien laisser au hasard pour faire de l’Odyssée d’Aïlo un grand voyage collectif dans les réalités douces-amères du monde contemporain.
 
MpM

 
 
 
 

haut