M, primé à Locarno, Namur et séville, est le documentaire choc du moment. Yolande Zauberman réussit à allier bienveillance et effroi, scandale pédosexuel chez les juifs ultra-orthodoxes et parcours d'hommes fragiles et touchants.



Comprame un revolver
Dernier amour
Du miel plein la tête
Entre les roseaux
L'homme qui a surpris tout le monde
Le corps sauvage
Le rêve de Sam et autres courts
Leur souffle
M
Qui m'aime me suive
Résistantes
Sauvages
Social Business
Sunset
Us
Walter



Roma
Les invisibles
Green Book: sur les routes du sud
Le château de Cagliostro
Un grand voyage vers la nuit
Sorry to Bother You
Tout ce qu'il me reste de la révolution
Une intime conviction
La Favorite
La chute de l'empire américain
Les funérailles des roses
Nice girls don't stay for breakfast
Les étendues imaginaires
Funan
We The Animals



Minuscule 2 - les mandibules du bout du monde
Dragons 3: Le monde caché
My Beautiful Boy
Nicki Larson et le parfum de Cupidon
Alita: Battle Angel
Deux fils
Les drapeaux de papier
Ralph 2.0
Vice
Destroyer
Euforia
Les moissonneurs
Grâce à Dieu
La grande aventure Lego 2
Le Chant du loup
The Wife
Celle que vous croyez
Le garçon qui dompta le vent
Marie Stuart, Reine d'Ecosse
Les éternels
Wardi
Captain Marvel
Exfiltrés
Le garçon qui dompta le vent
Le mystère Henri Pick
Stan et Ollie
Triple frontière
McQueen
Rosie Davis
Ma vie avec John F. Donovan
Convoi exceptionnel
Aïlo : une odyssée en Laponie






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 0

 
Aïlo : une odyssée en Laponie


France / 2018

13.03.2019
 



L’ODYSSÉE DE L’ESPÈCE





« Une route, c’est comme un mur qui perturbe leurs migrations millénaires. »

Tourné en prise de vue réelle dans les territoires majestueux de la Laponie, Aïlo est une fiction sensible mettant en scène la faune de la région, racontée par Aldebert, le chanteur bien connu du jeune public pour ses « enfantillages ». Désireux de poser sa caméra en Europe, le biologiste et documentariste animalier Guillaume Maidatchevsky a d’abord écrit un scénario basé sur le véritable comportement des rennes du grand nord et des animaux qu’ils côtoient. Il s’est ensuite adapté en fonction des circonstances, et des images tournées entre mai 2017 et juin 2018, correspondant à environ 600 heures de rushes.

Si l’histoire est comme on pouvait s’y attendre celle d’un parcours initiatique semé d’embûches, le film a l’intelligence de ne jamais sombrer dans l’anthropomorphisme forcené ou la mièvrerie de circonstance. Au contraire, le texte est particulièrement bien écrit, mêlant subtilement humour et émotion, sans oublier de faire passer en douceur l’indispensable message écologique. Les images, elles, sont tour à tour grandioses, touchantes et cocasses. On croise en cours de route une louve et ses petits, un renard arctique, un glouton, une hermine… autant de personnages qui viennent nourrir le récit tout en lui apportant une dimension documentaire profonde.

Si un public adulte éprouvera lui aussi du plaisir à découvrir les aventures d’Aïlo et des siens, le film est particulièrement adapté aux enfants à partir de six ans, qui, au-delà du conte divertissant et spectaculaire, font connaissance avec une faune relativement familière (lapin, renne, renard) et pourtant souvent méconnue. Tout a d’ailleurs été fait pour les accompagner dans leur découverte de la Laponie et de sa faune. Ainsi, plusieurs ouvrages accompagnent la sortie, dont le roman et l’album illustré du film. Un dossier pédagogique à destination d’un public scolaire a également été réalisé, et est disponible en ligne. De quoi ne rien laisser au hasard pour faire de l’Odyssée d’Aïlo un grand voyage collectif dans les réalités douces-amères du monde contemporain.
 
MpM

 
 
 
 

haut