L'ange est un biopic argentin sur le plus grand criminel du pays. Le film de Luis Ortega, thriller fascinant, suit ce blond aux airs innocents dans sa spirale infernale.



Ayka
Ben Is Back
Capri-Revolution
Colette
Doubles vies
Glass
Holy Lands
L'incroyable histoire du facteur Cheval
Le musée des au revoir
Le phallus et le néant
Mallé en son exil
The Front Runner
Une jeunesse dorée



Les Veuves
Assassination Nation
Les Confins du monde
Une affaire de famille
Utøya, 22 juillet
Spider-Man: New Generation
Roma
L'homme fidèle
Wildlife, une saison ardente
Grass
Les invisibles



Bohemian Rhapsody
Cold War
Les animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald
Amanda
Le Grinch
Les héritières
Robin des Bois
Voyage à Yoshino
Astérix - Le secret de la potion magique
Leto
Pupille
Mortal Engines
Pachamama
Rémi sans famille
Asako I & II
Aquaman
Bienvenue à Marwen
Mirai, ma petite soeur
Le retour de Mary Poppins
Premières vacances
Monsieur
The Bookshop
The Happy Prince
Undercover - une histoire vraie
Border
Creed 2
Edmond
L'ange
L'heure de la sortie






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 12

 
War Dogs


USA / 2015

14.09.2016
 



CHIENS (PAS SI) MÉCHANTS






"Je ne suis pas un méchant! Mais dans certaines situations je dois me poser la question: que ferait un méchant?"


Drogue, filles sexy, armes et argent, nous reconnaissons bien là le tiercé gagnant de Todd Phillips, réalisateur de la trilogie Very Bad Trip (il aurait dû s'arrêter au premier opus). Aussi dingue soit-il, mister Todd a réussi à faire un film avec un petit article dans le New York Times sur deux trafiquants d'armes de 22 ans.

Sorte de Lord of War de l'après-guerre, on est happé malgré nous dans ce tourbillon de fuck, motherfuckers et de haha haha (le rire que Jonah Hill fait dans le film au moins une vingtaine de fois et qui devient exaspérant à la longue). Le film démarre telle une teen comédie: Miles Teller est masseur (où est-ce que l'on s'inscrit pour être sa cliente?) sans un sou et voit sa vie bouleversée lorsqu'il revoit son meilleur pote de lycée déjanté alias Jonah Hill (avec qui on veut définitivement passer une soirée en boîte). Il devient trafiquant d'armes, n'arrivent plus à compter tout son argent et ment à sa femme (Ana De Armas, la sublime blonde du film Knock Knock).

War Dogs se poursuit plus dramatiquement en mettant en perspective les dégâts collatéraux sur leur vie privée due à leurs activités répréhensibles. Littéralement épique, on passe du rire à la culpabilité puis à la compassion au gré du vent et des décors changeants (Miami, Las Vegas, l'Irak, l'Albanie et la Roumanie).


Teller/Hill forme un duo explosif et complémentaire (Teller le raisonné, Hill le cinglé que l'on adore détester) qui tape en pleine face du spectateur. On se laisse donc séduire par ce "feel good movie" qui vire "bad" jusqu'à la touche finale que l'on n'imaginait pas.
 
Cynthia

 
 
 
 

haut