Have A Nice Day, en compét à Berlin en 2017, vaut plus que le détour. Un polar à la Tarantino animé et azimuté qui dénonce une Chine bien pourrie par la corruption et la mafia.



A genoux les gars
Bécassine
Have a nice day
How to Talk to Girls at Parties
Jerico
Kuzola, le chant des racines
Le doudou
Rose piment
Sans un bruit
Une prière avant l'aube



L'île aux chiens
La route sauvage
Deadpool 2
En guerre
Senses



Taxi 5
Avengers : Infinity War
Everybody knows
Gringo
Gueule d'ange
L'homme qui tua Don Quichotte
La révolution silencieuse
Manifesto
Plaire, aimer et courir vite
Rampage - Hors de contrôle
Solo: A Star Wars Story
Mon Ket
Une année polaire
Opération Beyrouth
L'extraordinaire voyage du Fakir
3 jours à Quiberon
Hedy Lamarr: From Extase to Wifi
Jurassic World: Fallen Kingdom
La mauvaise réputation
Le voyage de Lila
Ocean's 8
Trois visages
The Cakemaker






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Mona Films
Distribution : Rezo films
Réalisation : Mikael Buch
Scénario : Mikael Buch, Maud Ameline
Montage : Baptiste Saint Dizier
Photo : Martin Roux
Décors : Damien Rondeau
Musique : Benjamin Esdraffo
Durée : 84 mn
 

Félix Moati : Simon
Mélanie Bernier : Rivka
Nils Othenin-Girard : Théodore
Audrey Lamy : Edith
Philippe Rebbot : Paul
Jean-Charles Clichet : Marc
 

 

 
Simon et Théodore



France / 2017

15.11.2017
 

Simon va bientôt devenir père. Mais comment ce jeune homme hors-normes pourrait-t-il s’occuper de son enfant s’il ne parvient pas à prendre soin de lui ? Sa rencontre avec Théodore, ado attachant et teigneux élevé par sa mère, va sérieusement bouleverser ses… incertitudes.
Le temps d’une nuit, tandis que l’épouse de Simon et la mère de Théodore font front commun, les deux insoumis se lancent dans une course folle… Vers l’acceptation de soi ?


 
EN

 

haut