Have A Nice Day, en compét à Berlin en 2017, vaut plus que le détour. Un polar à la Tarantino animé et azimuté qui dénonce une Chine bien pourrie par la corruption et la mafia.



A genoux les gars
Bécassine
Have a nice day
How to Talk to Girls at Parties
Jerico
Kuzola, le chant des racines
Le doudou
Rose piment
Sans un bruit
Une prière avant l'aube



L'île aux chiens
La route sauvage
Deadpool 2
En guerre
Senses



Taxi 5
Avengers : Infinity War
Everybody knows
Gringo
Gueule d'ange
L'homme qui tua Don Quichotte
La révolution silencieuse
Manifesto
Plaire, aimer et courir vite
Rampage - Hors de contrôle
Solo: A Star Wars Story
Mon Ket
Une année polaire
Opération Beyrouth
L'extraordinaire voyage du Fakir
3 jours à Quiberon
Hedy Lamarr: From Extase to Wifi
Jurassic World: Fallen Kingdom
La mauvaise réputation
Le voyage de Lila
Ocean's 8
Trois visages
The Cakemaker






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Sixty Six Pictures, iFeatures
Distribution : KMBO
Réalisation : William Oldroyd
Scénario : Alice Birch, d'après le roman de Nikolai Leskov
Montage : Nick Emerson
Photo : Ari Xegner
Décors : Jacqueline Abrahams
Musique : Dan Jones
Durée : 89 mn
 

Florence Pugh : Katherine
Cosmo Jarvis : Sebastian
Christopher Fairbank : Boris
Bill Fellows : Dr Bourdon
Paul Hilton : Alexander
Noami Ackie : Anna
Golda Rosheuvel : Agnes
Ian Conningham : Detective Logan
Rebecca Manley : Mary
 

site internet du film
Interview avec William Oldroyd
 

 
The Young Lady (Lady Macbeth)



/ 2016

12.04.2017
 

1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune et beau palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre enfin la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible. Elle ne se doute pas que ses pulsions et son intelligence lui feront transgresser les interdits.


 
EN

 

haut