L'ile aux chiens, nouvelle fable (engagée) de Wes Anderson, Ours d'argent du meilleur réalisateur à Berlin, est artistiquement brillante, son récit entre dérision et aventures très foisonnant.



Amoureux de ma femme
Avengers : Infinity War
C'est écrit
Charade
Ciao Ciao
Comme des garçons
Foxtrot
Huit heures ne font pas un jour
La route sauvage
La vita possible
Land
Le bateau ivre
Les municipaux (ces héros)
Mai 68, la belle ouvrage
Marion
Mika & Sebastian
Milla
Nobody's watching
Transit
Une femme heureuse



Black Panther
La forme de l'eau
Call Me By Your Name
Les garçons sauvages
Ghostland
Mektoub, My Love: Canto Uno
Les Destinées d'Asher
Ready Player One
The Rider
La révolte des jouets
L'île aux chiens



Le Labyrinthe: Le remède mortel
Phantom Thread
La Ch'tite Famille
La fête est finie
Lady Bird
Eva
La caméra de Claire
Le jour de mon retour
Les étoiles restantes
The Disaster Artist
L'Affaire Roman J.
Chien
La Belle et la Belle
Tomb Raider
Un raccourci dans le temps
Pacific Rim Uprising
La prière
Coby
Croc-Blanc
Madame Hyde
A l'heure des souvenirs
Don't worry he won't get far on foot
Pierre Lapin
La mort de Staline
Red Sparrow
Kings
Taxi 5
Allons enfants
Place publique
Game Night






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Levantine films, Chernin Entertainment, Fox 200 Pictures
Distribution : 20th Century Fox France
Réalisation : Theodore Melfi
Scénario : Allison Schroeder, Theodore Melfi, d'après le livre de Margot Lee Shetterly
Montage : Peter Teschner
Photo : Mandy Walker
Décors : Wynn Thomas
Musique : Hans Zimmer, Pharrell Williams
Effets spéciaux : Crafty Apes
Durée : 126 mn
 

Taraji P. Henson : Katherine Johnson
Octavia Spencer : Dorothy Vaughn
Janelle Monáe : Mary Jackson
Kevin Costner : Al Harrison
Kirsten Dunst : Vivian Michael
Aldis Hodge : Levi Jackson
 

Le programme Mercury (wiki)
Katherine Johnson (wiki)
Mary Jackson (wiki)
Dorothy Vaughan (wiki)
 

 
Les figures de l'ombre (Hidden Figures)



USA / 2016

08.03.2017
 

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.


 
PYR

 

haut