La communauté a valu un prix d'interprétation féminine à Berlin à son actrice Trine Dyrholm. Le nouveau film de Thomas Vinterberg est une comédie grinçante et impitoyable.



30 Days in Atlanta
Belle Dormant
Corniche Kennedy
Fleur de tonnerre
Il a déjà tes yeux
La cigale, le corbeau et les poulets
La communauté
Live by Night
Un sac de billes
Vivere
Where Horses go to Die
XXX: Reactivited



Ma vie de Courgette
Mademoiselle
Tu ne tueras point
L'ornithologue
Papa ou maman 2
Premier contact
Go Home
La jeune fille sans mains
Manchester by the Sea
Rogue One : A Star Wars Story
Your name
Neruda
La mécanique de l'ombre



Moi, Daniel Blake
Le client
Les Animaux Fantastiques
Alliés
La fille de Brest
Louise en hiver
Sully
Vaiana, la légende du bout du monde
Baccalaureat
Demain tout commence
Personal Shopper
Louise en hiver
Assassin's Creed
Avant le déluge
Beauté cachée
Paterson
Souvenir
American Pastoral
Hedi, un vent de liberté
L'Ami (François d'Assises et ses frères)
Le Fondateur
Passengers
La vallée des loups
Nocturnal Animals
Quelques minutes après minuit
Harmonium
Entre les frontières
Dalida
Jamais contente
La Grande Muraille
The Birth of a Nation
The Last face






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Bethsabée Mucho, Pathé, TF1 Films production, UMedia, Universal
Distribution : Pathé Distribution
Réalisation : Lisa Azuelos
Scénario : Lisa Azuelos, avec la collaboration d'Orlando
Montage : Baptiste Druot
Photo : Antoine Sanier
Décors : Emile Ghigo
Son : Vincent Goujon
Musique : Jeanne Trellu, Jaco Zijlstra
Directeur artistique : Émile Ghigo
Durée : 124 mn
 

Sveva Alviti : Dalida
Riccardo Scamarcio : Orlando
Jean-Paul Rouve : Lucien Morisse
Alessandro Borghi : Luigi Tenco
Patrick Timsit : Bruno Coquatrix
Vincent Perez : Eddie Barclay
Nicolas Duvauchelle : Richard Chanfray
Niels Schneider : Jean Sobieski
Michael Cohen : Arnaud Desjardins
 

Dalida (wikipedia)
 

 
Dalida



France / 2016

11.01.2017
 

De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe n°1, aux soirées disco, de ses voyages initiatiques en Inde au succès mondial de Gigi l’Amoroso en 1974, le film Dalida est le portrait intime d’une femme absolue, complexe et solaire... Une femme moderne à une époque qui l’était moins ... Malgré son suicide en 1987, Dalida continue de rayonner de sa présence éternelle.


 
EN

 

haut