L'ile aux chiens, nouvelle fable (engagée) de Wes Anderson, Ours d'argent du meilleur réalisateur à Berlin, est artistiquement brillante, son récit entre dérision et aventures très foisonnant.



Amoureux de ma femme
C'est écrit
Charade
Ciao Ciao
Comme des garçons
Foxtrot
Huit heures ne font pas un jour
La route sauvage
La vita possible
Land
Le bateau ivre
Les municipaux (ces héros)
Mai 68, la belle ouvrage
Marion
Mika & Sebastian
Milla
Nobody's watching
Transit
Une femme heureuse



Black Panther
La forme de l'eau
Call Me By Your Name
Les garçons sauvages
Ghostland
Mektoub, My Love: Canto Uno
Les Destinées d'Asher
Ready Player One
The Rider
La révolte des jouets
L'île aux chiens



Le Labyrinthe: Le remède mortel
Phantom Thread
La Ch'tite Famille
La fête est finie
Lady Bird
Eva
La caméra de Claire
Le jour de mon retour
Les étoiles restantes
The Disaster Artist
L'Affaire Roman J.
Chien
La Belle et la Belle
Tomb Raider
Un raccourci dans le temps
Pacific Rim Uprising
La prière
Coby
Croc-Blanc
Madame Hyde
A l'heure des souvenirs
Don't worry he won't get far on foot
Pierre Lapin
La mort de Staline
Red Sparrow
Kings
Taxi 5
Allons enfants
Place publique
Game Night






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : JPL Films, Productions Unité centrale, Arte France Cinéma & Tchack
Distribution : Gebeka Films, Axia Films, Films Distribution
Réalisation : Jean-François Laguionie
Scénario : Jean-François Laguionie
Montage : Kara Blake
Musique : Pierre Kellner, Pascal Le Pennec
Directeur artistique : Jean-François Laguionie
Durée : 75 mn
 

Jean-François Laguionie : Pépère
Diane Dassigny : Louise jeune
Antony Hickling : Tom - le parachutiste
Dominique Frot : Louise
 

site internet de Gebeka
 

 
Louise en hiver



France / 2016

23.11.2016
 

À la fin de l'été, Louise voit le dernier train de la saison qui dessert la petite station balnéaire de Biligen, partir sans elle. La ville est désertée. Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées d'équinoxe surviennent condamnant électricité et moyens de communication.
Fragile et coquette, bien moins armée que Robinson, Louise ne devrait pas survivre à l'hiver. Mais elle n'a pas peur et considère son abandon comme un pari. Elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude. Ses souvenirs profitent de l'occasion pour s'inviter dans l'aventure.


 
EN

 

haut