Maria by Callas est un documentaire de Tom Volf, qui dévoile les secrets et les souffrances de la diva. Véritable star de son époque, entre fêlures et heures de gloire, la Callas est magnifiée par cette déclaration d'amour, un peu amère.



Billy Elliot
Closet Monster
Drôles de petites bêtes
Enseignez à vivre!
Girls Trip
L'intrusa
L'usine de rien
La deuxième étoile
La fiancée du désert
Le crime de l'Orient-Express
Les bienheureux
Lucky
Maria by Callas
Mariana
Pour quelques barres de chocolat
Soleil battant
Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi



120 battements par minute
Le Sens de la fête
Carré 35
A Beautiful Day (You were never really here)
La Montagne entre nous
Prendre le large
Battle of the Sexes
La Promesse
Paddington 2
Makala
Un homme intègre
Seule la terre



Blade runner 2049
L'école buissonnière
The Meyerowitz Stories
Zombillénium
The Square
Au revoir là-haut
Thor: Ragnarok
D'après une histoire vraie
Jeune femme
Mise à mort du cerf sacré
En attendant les hirondelles
Jalouse
Tout nous sépare
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Tout nous sépare
Diane a les épaules
Justice League
L'école de la vie
Le musée des merveilles
M
Simon et Théodore
La lune de Jupiter
Marvin ou la belle éducation
Thelma
Coco
La Villa
Le bonhomme de neige
Plonger
Prendre le large
Bienvenue à Suburbicon
Les Gardiennes
Tueurs






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Likely Story, Merced Media, PalmStar Entertainment, Irish Film Board, Cosmo Films, Distressed Films
Distribution : Mars distribution
Réalisation : John Carney
Scénario : John Carney
Montage : Andrew Marcus, Julian Ulrichs
Photo : Yaron Orbach
Décors : Alan MacDonald
Musique : John Carney
Directeur artistique : Tamara Conboy
Durée : 106 mn
 

Ferdia Walsh-Peelo : Conor
Lucy Boynton : RaphinaAnn
Jack Reynor : Brendan
Aidan Gillen : Robert
Maria Doyle Kennedy : Penny
Kelly Thornton : Ann
Ben Carolan : Darren
Mark McKenna : Eamon
Percy Chamburuka : Ngig
Conor Hamilton : Larry
 

Interview de Lucy Boynton
 

 
Sing Street



/ 2016

26.10.2016
 

Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7, vibrent dans les écouteurs des walkmans et le rendez-vous hebdomadaire devant « Top of the Pops » est incontournable. Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecoeur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter. Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants qui lui font rapidement comprendre qu’en tant que petit nouveau, il va devoir filer doux. Pour s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir, il lui propose de jouer dans son futur clip.


 
EN

 

haut