Les gardiens de la galaxie 2 débarquent en force trois ans après le succès de premier volet. On prend les mêmes et on recommence ? Un peu, mais pourquoi s'en priver quand c'est drôle et haletant ?



À mon âge je me cache encore pour fumer
Adieu Mandalay
Après la tempête
Aurore
Baahubali 2 : La Conclusion
Détenu en attente de jugement
Django
Entretien avec Jean Croque
Jour J
La Colère d’un homme patient
La Morsure des Dieux
La Papesse Jeanne
Le procès du siècle
Les Gardiens de la Galaxie 2
Mister Universo
Noma au Japon : (Ré)inventer le meilleur restaurant du monde
One Kiss
Une douce révolte



Lumière! L'aventure commence
Moonlight
Logan
Grave
The Lost City Of Z
L'Autre côté de l'espoir
La Belle et la Bête
L'Opéra
Les Mauvaises Herbes
La jeune fille et son aigle
Lettres de la guerre
The Young Lady



Alibi.com
Lion
Patients
Kong: Skull Island
Le secret de la chambre noire
Les figures de l'ombre
Miss Sloane
Monsieur & Madame Adelman
Paris pieds nus
Jours de France
Mate-me por favor
Fantastic Birthday
Fixeur
Going to Brazil
Sage femme
A United Kingdom
Félicité
Baby Boss
Ghost in the Shell
Orpheline
Telle mère, telle fille
Corporate
Stratton
Fast and Furious 8
Je danserai si je veux
Pas comme les loups
L'homme aux mille visages






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Willow Films, UGC Images, France 2 Cinéma
Distribution : UGC Distribution
Réalisation : Marie-Castille Mention-Schaar
Scénario : Marie-Castille Mention-Schaar, Émilie Frèche
Montage : Benoit Quinon
Photo : Myriam Vinocour
Décors : Valérie Faynot
Musique : Pascal Mayer
Durée : 100 mn
 

Clotilde Courau : Sylvie
Zinedine Soualem : Samir
Sandrine Bonnaire : Catherine
Naomi Amarger : Mélanie Thénot
Noémie Merlant : Sonia Bouzaria
Sofia Lesaffre : Jamila
 

page du distributeur
 

 
Le ciel attendra



France / 2015

05.10.2015
 

Sonia, 17 ans, a failli commettre l'irréparable pour "garantir" à sa famille une place au paradis. Mélanie, 16 ans, vit avec sa mère, aime l'école et ses copines, joue du violoncelle et veut changer le monde. Elle tombe amoureuse d'un "prince" sur internet. Elles pourraient s'appeler Anaïs, Manon, Leila ou Clara, et comme elles, croiser un jour la route de l'embrigadement… Pourraient-elles en revenir?


 
EN

 

haut