L'ile aux chiens, nouvelle fable (engagée) de Wes Anderson, Ours d'argent du meilleur réalisateur à Berlin, est artistiquement brillante, son récit entre dérision et aventures très foisonnant.



Allons enfants
Escobar
Eternity has no door for escape
Game Night
Jean Ziegler
Jersey Affair
Katie Says Goodbye
Larguées
Love Addict
Mes Provinciales
My Wonder Women
Nico, 1988
Notre enfant
Nous sommes l'himanité
Place publique
Sonate pour Roos
Strangers: Prey at Night



Black Panther
La forme de l'eau
Call Me By Your Name
Les garçons sauvages
Ghostland
Mektoub, My Love: Canto Uno
Les Destinées d'Asher
Ready Player One
The Rider
La révolte des jouets
L'île aux chiens



Le Labyrinthe: Le remède mortel
Le retour du héros
Phantom Thread
Moi, Tonya
Criminal Squad
Mary et la fleur de la sorcière
La Ch'tite Famille
La fête est finie
Lady Bird
Eva
La caméra de Claire
Le jour de mon retour
Les étoiles restantes
The Disaster Artist
L'Affaire Roman J.
Chien
La Belle et la Belle
Tomb Raider
Un raccourci dans le temps
Pacific Rim Uprising
La prière
Coby
Croc-Blanc
Madame Hyde
A l'heure des souvenirs
Don't worry he won't get far on foot
Pierre Lapin
La mort de Staline
Red Sparrow
Kings
Taxi 5






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : X-Filme Creative Pool, Idéale Audience, Maha Productions, Dor Film Produktion, ARTE, Arte France Cinema
Distribution : ARP Selection
Réalisation : Maria Schrader
Scénario : Maria Schrader, Jan Schomburg
Montage : Hansjörg Weissbrich
Photo : Wolfgang Thaler
Décors : Silke Fischer
Musique : Cornelius Renz, Tobias Wagner
Durée : 106 mn
 

Josef Hader : Stefan Zweig
Barbara Sukowa : Friderike Zweig
Aenne Schwarz : Lotte Zweig
Matthias Brandt : Ernst Feder
Charly Hübner : Emil Ludwig
André Szymanski : Joseph Brainin
Lenn Kudrjawizki : Samuel Malamud
 

Stefan Zweig (wiki)
 

 
Stefan Zweig, adieu l'Europe (Stefan Zweig: Farewell to Europe)



/ 2016

1.08.2016
 

En 1936, Stefan Zweig décide de quitter définitivement l'Europe. Son exil le mène de Rio de Janeiro à Buenos Aires, de New York à Pétropolis, où il se suicidera en 1942.


 
EN

 

haut