3 Billboards, les panneaux de la vengeance fut le grand vainqueur des Golden Globes. Polar décalé, Western à l'humour noir, ce film tout aussi noir déroutera certains sur la fin: mais c'est justement ce qui le rend singulier et plus fascinant qu'il ne le prétend.



24h Limit
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
Alice Comedies, volume 2
Ami-Ami
Brillantissime
Enquête au Paradis
Femme et mari
In the fade
L'enfant de Goa
La juste route
La surface de réparation
Last flag flying
Le rire de ma mère
The Last Family
Trois silences
Winter War



Paddington 2
Makala
Un homme intègre
Seule la terre
A Ghost Story
Drôles de petites bêtes
Girls Trip
Le crime de l'Orient-Express
Seule sur la plage la nuit



Coco
La Villa
Le bonhomme de neige
Plonger
Prendre le large
Bienvenue à Suburbicon
Les Gardiennes
Tueurs
L'échange des princesses
L'échappée belle
La cordillera
La Promesse de l'aube
Les heures sombres
Maria by Callas
Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi
Tharlo, le berger tibétain
The Florida Project
Wonder
Tout l'argent du monde
Downsizing
Si tu voyais son coeur
Vers la lumière






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Qwerty Films, Pathé Pictures Internatonal, BBC Films
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Stephen Frears
Scénario : Nicholas Martin
Montage : Valerio Bonelli
Photo : Danny Cohen
Décors : Alan MacDonald
Musique : Alexandre Desplat
Costumes : Consolata Boyle
Durée : 110 mn
 

Meryl Streep : Florence Foster Jenkins
Hugh Grant : St Clair Bayfield
Simon Helberg : Cosme McMoon
Rebecca Ferguson : Kathleen
John Kavanagh : Arturo Toscanini
David Haig : Carlo Edwards
Christian McKay : Earl Wilson
 

site internet du film
Florence Foster Jenkins (wikipédia)
 

 
Florence Foster Jenkins



Royaume Uni / 2015

13.07.2016
 

L’histoire vraie de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui n’a jamais renoncé à son rêve de devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie...


 
EN

 

haut