La passion Van Gogh est une époustouflante réussite esthétique, qui donne littéralement vie à la peinture de l'artiste. Tant pis pour le scénario plutôt raté et le récit lourdingue, il ne faut pas passer à côté de cette féerie.



Bricks
Corbier, des traces dans la mémoire des masses
Knock
L'assemblée
La belle et la meute
Laissez bronzer les cadavres
Le monde secret des émojis
Le vent dans les roseaux
Les nouvelles aventures de Cendrillon
The Square
Tous les rêves du monde
Zombillénium



Le Caire Confidentiel
Baby Driver
120 battements par minute
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home
A Ciambra
Des rêves sans étoiles
Le Sens de la fête
Quel cirque !



Barbara
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles
American Assassin
Faute d'amour
Kiss & Cry
Mon garçon
Le château de verre
Le Petit Spirou
Le jeune Karl Marx
Money
Kingsman: Le cercle d'or
Une suite qui dérange : le temps de l'action
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Capitaine Superslip
Confident royal
Dans la forêt enchantée de OukyBouky
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Les films pelléas, Savage film, Frakas productions, Jouror productions, Proximus, France 2 Cinéma
Distribution : Ad vitam
Réalisation : Arthur Harari
Scénario : Arthur Harari, Agnès Feuvre, Vincent Poymiro
Montage : Laurent Sénéchal
Photo : Tom Harari
Décors : Véronique Sacrez
Musique : Olivier Marguerit
Costumes : Sophie Lifshitz
Durée : 115 mn
 

Niels Schneider : Pier
August Diehl : Gabi
Hans Peter Cloos : Joseph
Abdel Hafed Benotman : Rachid
Raphaële Godin : Luisa
Raghunth Manet : Vijay Sha Gopal
Guillaume Verdier : Kevin
Jos Verbist : Rick
 

site internet du film
 

 
Diamant noir



France / 2016

08.01.2016
 

Pier Ulmann vivote à Paris, entre chantiers et larcins qu’il commet pour le compte de Rachid, sa seule "famille". Son histoire le rattrape le jour où son père est retrouvé mort dans la rue, après une longue déchéance. Bête noire d’une riche famille de diamantaires basée à Anvers, il ne lui laisse rien, à part l'histoire de son bannissement par les Ulmann et une soif amère de vengeance. Sur l’invitation de son cousin Gabi, Pier se rend à Anvers pour rénover les bureaux de la prestigieuse firme Ulmann. La consigne de Rachid est simple : « Tu vas là-bas pour voir, et pour prendre. »


 
EN

 

haut