Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Betty Marcusfeld
Cervin, la montagne du monde
Chambre 212
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
Joker
La fameuse invasion des ours en Sicile
La grande cavale
Nos défaites
On va tout péter
Papicha
Pour Sama
Quelle folie
Soeurs d'armes
Tout est possible



Parasite
Le Roi Lion
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : SGC, Pathé Cinéma, Titanus
Réalisation : Luchino Visconti
Scénario : Suso Cecchi D'Amico, Pasquale Festa Campanile, Massimo Franciosa, Enrico Medioli, Luchino Visconti
Montage : Mario Serandrei
Photo : Giuseppe Rotunno
Décors : Mario Garbuglia
Musique : Nino Rota, Verdi, Bellini
Durée : 305 mn
 

Burt Lancaster : le Prince Don Fabrizio Salina
Claudia Cardinale : Angelica Sedara, Bertiana
Alain Delon : Tancredi
Paolo Stoppa : Don Calgero Sedara
Rina Morelli : Maria Stella
Terence Hill (Mario Girotti) : Comte Cavriaghi
Pierre Clémenti : Francesco Paolo
Serge Reggiani : Don Ciccio Tumeo
 

La version restaurée en 2010
Le festival de Cannes en 1963
 

 
Le Guépard (Il Gattopardo - The Leopard)



Italie / 1963

28.03.63 (Italie)
 

1860. Le Prince de Salina règne sur sa famille. Il y décide tout, avec autorité et une connaissance de l'âme humaine rarement dupe. Mais l'Italie bouge et gronde; la révolution pour l'unité du pays est en marche jusqu'en Sicile. Son neveu Tancrède s'enrôle volontairement parmi les rebelles de la montagne, et deviendra un des jeunes héros de cette guerre civile sans nom. Pour le Prince, il s'agit d'un détail de l'Histoire. La Sicile et les siciliens sont immuables. Beaucoup d'années passeront avant que ce rocher presqu'inhospitalier ne change. Comme chaque été, il s'en va en famille dans les montagnes respirer un air plus frais. Les villageois l'accueillent, à la veille des premières élections. Tancrède revient plus glorieux que jamais. Délaissant Concetta, pour tomber amoureux de Angelica, la fille du notable local. Mais le Prince accepte, pensant que là sera l'avenir de son sang.
 
Vincy
 

haut