Damien Chazelle retrouve Ryan Gosling pour un biopic bipolaire: First Man est à la fois un drame intime et un ballet spatial. Immersif dans les étoiles et intériorisé sur terre, le film démontre une ambition cinématographique à l'écart du formatage hollywoodien.



Black indians
Capharnaüm
First Man: le premier homme sur la lune
Je suis resté dans les bois
La grande aventure de Non-Non
Le flic de Belleville
Le jeu
Le procès contre Mandela
Sans jamais le dire
Six portraits XL 1
The House that Jack Built
The Predator
Un 22 juillet
Wine Calling
Yéti & Compagnie



BlacKkKlansman
Sauvage
Whitney
Guy
Climax
A Star is Born
Chris the swiss
RBG



Mission: Impossible - Fallout
Burning
Shéhérazade
Mademoiselle de Joncquières
Première année
Searching : Portée disparue
L'amour est une fête
Leave No Trace
Les Frères Sisters
Donbass
Hostile
L'ombre d'Emily
Rafiki
Un peuple et son roi
Amin
Frères ennemis
La saveur des ramen
Nos batailles
Dilili à Paris
Domingo
Galveston
Girl
La particule humaine
Venom






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : gmm Tai Hub Company limited, phenomena Motion Pictures
Distribution : Wild Side Films
Réalisation : Songyos Sugmakanan
Scénario : Chollada Teaosuwan, Vanridee Pongsittisak, Songyos Sugmakanan
Montage : Pongsatorn Kosolpothisup
Photo : niramon Ross
Format : 1.85
Décors : Sutham Viravandaj, Komkrit Chaknam
Durée : 107 mn
 

Sirachuch Chienthaworn : Wichien
Charlie Trairat : Ton
Jintara Sukaphatana : mademoiselle Prani
 

site de Sirachuch Chientaworn
site officiel
 

 
Le Pensionnat (Dek Hor)



Thaïlande / 2007

22.08.07
 

En plein milieu du semestre, Ton, 12 ans, élève en 5ème, est envoyé par son père dans un pensionnat. A son arrivée, le garçon se sent bien seul au milieu des nouveaux élèves et face à ses nouveaux professeurs. En guise de cadeau de bienvenue, certains camarades lui font peur avec des histoires de fantômes. Mais Ton sympathise avec Wichien, un garçon du même age, et commence à s'habituer à sa nouvelle école. Pourtant il en parvient pas à pardonner son père de l'avoir envoyé ici.
 
Raphaël
 

haut