Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



5 est le numéro parfait
Abominable
Au bout du monde
Braquer Poitiers
Hors normes
L'âcre parfum des immortelles
Les charbons ardents
Les municipaux (mais pas trop)
Serendipity
Sorry We Missed You
Théâtre du radeau, triptyque



Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie
Chambre 212
Joker
Pour Sama
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque



Once Upon a Time... in Hollywood
Roubaix, une lumière
La vie scolaire
Les hirondelles de Kaboul
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
La fameuse invasion des ours en Sicile
Nos défaites
Papicha
La bonne réputation
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens






 (c) Ecran Noir 96 - 19


ARP  

Production : EuropaCorp, ARP slection, TF1 Films, Apipoulaï
Distribution : ARP
Réalisation : Gérard Krawczyk
Scénario : Luc Besson
Montage : Frédéric Thoraval, Christine Lucas Navarro
Photo : Pierre Morel
Décors : Hugues Tissan
Musique : Tefa
Durée : 90 mn
 

Samy Naceri : Daniel Morales
Frédéric Diefenthal : Emilien Coutant-Kerbalec
Bernard Farcy : Commissaire Gilbert
Emma Sjoberg : Petra
Edouard Montoute : Alain
Djibril Cissé : Djibril Cissé
 

site officiel
la saga Taxi
 

 
T4XI (Taxi 4)



France / 2007

09.12.2007
 

Version officielle : Après cinq ans d'absence, nous retrouvons Daniel et Emilien pour de nouvelles aventures sur la Canebière.
C'est du pitch. C'est du lourd.

Lu ailleurs, plus précisément : L'essentiel de l'intrigue se déroule bien évidemment sous le soleil de Marseille, avec une incursion à Monaco et sur la Côte d'Azur. Après avoir convoyé l'attaquant de l'Olympique de Marseille Djibril Cissé, dans son propre rôle de footballeur, jusqu'au Stade Vélodrome, Daniel et l'inspecteur Emilien Coutant-Kerbalec vont être aux prises avec un drolatique truand belge, ennemi public numéro un, prisonnier en transit à Marseille avant son extradition vers le Zaïre.
Grâce à l'incompétence de la police marseillaise, notamment du commissaire Gilbert, d'Emilien et d'Alain, le Belge va bien évidemment réussir à s'évader. Pendant ce temps, Petra, la compagne d'Emilien, mène une mission d'infiltration en sous-marin du gang de cet ennemi public. La succursale de la Banque Royale de Belgique à Monte-Carlo est dans le collimateur des truands, mais aussi des services secrets. Chacun a un plan pour délester la banque et se jouer d'une police pas très futée. Les deux personnages principaux ont vieilli et sont désormais pères de famille. Toujours présente, l'emblématique Peugeot 407 est toutefois moins voyante. Les cascades se font plus rares et l'ode à la vitesse n'est plus de mise.
«Rouler doucement, ça permet d'admirer le paysage», lâche même Daniel Morales, pourtant habitué à battre des records sur les radars de la gendarmerie. Taxi 4 abandonne ainsi l'action pure pour se tourner vers la comédie. Ainsi Bernard Farcy est beaucoup plus présent que dans les autres épisodes.
Le scénario est souvent simpliste et ne lésine pas sur les clichés, les gags sont parfois énormes et le film envoie quelques piques aux policiers, mais aussi au ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy.
 
revue de presse

 

haut