Viendra le feu a reçu le prix du jury Un certain regard. Le film d'Oliver Laxe laisse au spectateur toute liberté de se projeter dans le film pour y lire son propre rapport à la nature et ses propres obsessions face à la déliquescence du monde. sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | istanbul escort | sex toys | vibrators



Ad Astra
D'un clandestin, l'autre
De sable et de feu
Edith en chemin vers son rêve
El Otro Cristobal
Kusama: Infinity
Les fleurs amères
Lucky Day
Ma folle semaine avec Tess
Nous le peuple
Portrait de la jeune fille en feu
Trois jours et une vie
Un jour de pluie à New York



Parasite
Toy Story 4
Le Roi Lion
Give Me Liberty
Ils reviennent...
L'étincelle, une histoire des luttes LGBT +
Fanny & Alexandre
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Le mystère des pingouins
Les faussaires de Manhattan
Nuits magiques
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour






 (c) Ecran Noir 96 - 19


ARP  

Production : EuropaCorp, ARP slection, TF1 Films, Apipoulaï
Distribution : ARP
Réalisation : Gérard Krawczyk
Scénario : Luc Besson
Montage : Frédéric Thoraval, Christine Lucas Navarro
Photo : Pierre Morel
Décors : Hugues Tissan
Musique : Tefa
Durée : 90 mn
 

Samy Naceri : Daniel Morales
Frédéric Diefenthal : Emilien Coutant-Kerbalec
Bernard Farcy : Commissaire Gilbert
Emma Sjoberg : Petra
Edouard Montoute : Alain
Djibril Cissé : Djibril Cissé
 

site officiel
la saga Taxi
 

 
T4XI (Taxi 4)



France / 2007

09.12.2007
 

Version officielle : Après cinq ans d'absence, nous retrouvons Daniel et Emilien pour de nouvelles aventures sur la Canebière.
C'est du pitch. C'est du lourd.

Lu ailleurs, plus précisément : L'essentiel de l'intrigue se déroule bien évidemment sous le soleil de Marseille, avec une incursion à Monaco et sur la Côte d'Azur. Après avoir convoyé l'attaquant de l'Olympique de Marseille Djibril Cissé, dans son propre rôle de footballeur, jusqu'au Stade Vélodrome, Daniel et l'inspecteur Emilien Coutant-Kerbalec vont être aux prises avec un drolatique truand belge, ennemi public numéro un, prisonnier en transit à Marseille avant son extradition vers le Zaïre.
Grâce à l'incompétence de la police marseillaise, notamment du commissaire Gilbert, d'Emilien et d'Alain, le Belge va bien évidemment réussir à s'évader. Pendant ce temps, Petra, la compagne d'Emilien, mène une mission d'infiltration en sous-marin du gang de cet ennemi public. La succursale de la Banque Royale de Belgique à Monte-Carlo est dans le collimateur des truands, mais aussi des services secrets. Chacun a un plan pour délester la banque et se jouer d'une police pas très futée. Les deux personnages principaux ont vieilli et sont désormais pères de famille. Toujours présente, l'emblématique Peugeot 407 est toutefois moins voyante. Les cascades se font plus rares et l'ode à la vitesse n'est plus de mise.
«Rouler doucement, ça permet d'admirer le paysage», lâche même Daniel Morales, pourtant habitué à battre des records sur les radars de la gendarmerie. Taxi 4 abandonne ainsi l'action pure pour se tourner vers la comédie. Ainsi Bernard Farcy est beaucoup plus présent que dans les autres épisodes.
Le scénario est souvent simpliste et ne lésine pas sur les clichés, les gags sont parfois énormes et le film envoie quelques piques aux policiers, mais aussi au ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy.
 
revue de presse

 

haut