Viendra le feu a reçu le prix du jury Un certain regard. Le film d'Oliver Laxe laisse au spectateur toute liberté de se projeter dans le film pour y lire son propre rapport à la nature et ses propres obsessions face à la déliquescence du monde.



Ad Astra
D'un clandestin, l'autre
De sable et de feu
Edith en chemin vers son rêve
El Otro Cristobal
Kusama: Infinity
Les fleurs amères
Lucky Day
Ma folle semaine avec Tess
Nous le peuple
Portrait de la jeune fille en feu
Trois jours et une vie
Un jour de pluie à New York



Parasite
Toy Story 4
Le Roi Lion
Give Me Liberty
Ils reviennent...
L'étincelle, une histoire des luttes LGBT +
Fanny & Alexandre
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Le mystère des pingouins
Les faussaires de Manhattan
Nuits magiques
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Les films de l'instant, Cinegram, Films 18, GG Studios, France 2 cinema
Distribution : Haut et Court
Réalisation : Elie Chouraqui
Scénario : Elie Chouraqui, Didier Lepêcheur, d'après le roman de Lapierre et Collins
Montage : Jacques Witta et Franck Nakache
Photo : Giovanni Fiore Coltellacci
Format : cinemascope
Décors : Giantito Burchiellaro
Son : Guillaume Sciama
Musique : Stephen Endelman
Costumes : Mimi Lempicka
Maquillage : Gianetto De Rossi
Durée : 128 mn
 

J.J Feild : Bobby Goldman
Saïd Taghmaoui : Saïd Chahine
Patrick Bruel : David Levin
Ian Holm : Ben Gourion
Eli Chouraqui : Isaac Roth
Shirel : Yael
Toyah Feldshuh : Golda Meir
Maria Papas : Hadassah
 

site de Shirel
association Dominique Lapierre
site officiel
achetez le livre
 

 
Ô Jerusalem



France / 2006

18.10.06
 

27 Novembre 1947. Les représentants de cinquante-six des pays membres de la nouvelle Organisation des Nations Unies votent le partage de la Palestine.
Cette année-là à New York, deux amis âgés de 27 ans, Bobby Goldman, juif new-yorkais, et Saïd Chahïn, arabe de Jérusalem, vivent dans l’atmosphère insouciante de la fin de la deuxième Guerre Mondiale et partagent avec ferveur les mêmes idées et les mêmes valeurs.
Bouleversés par les évènements qui vont bientôt enflammer Jérusalem, Bobby et Saïd s'embarquent sur un navire à destination de la Terre Sainte. Les deux amis ne réalisent pas encore que leur destin commun vient de prendre un tournant dramatique : frères devenus ennemis, ils vont des années durant se déchirer comme vont se déchirer leurs deux mondes, leurs deux peuples, leurs deux religions, leurs deux cultures… C'est l'histoire de Ô Jérusalem, celle de la création de l’Etat d’Israël, l’histoire d’un conflit qui dure encore aujourd’hui… "Si je t'oublie, Ô Jérusalem, que ma main droite m'oublie !"
 
pierre
 

haut