copie montre | sex shop




Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 20






Du 30 septembre au 9 octobre 2011

Cinespana en direct sur le blog
Le site du festival
Cinespana 2007 sur Ecran Noir
Cinespana 2008 sur Ecran Noir
Cinespana 2009 sur Ecran Noir
Cinespana 2010 sur Ecran Noir

Le jury professionnel

Présidente du jury : Anne Alvaro (réalisatrice et comédienne)

- Daniel Chabannes (producteur, distributeur)
- François Marthouret (acteur, réalisateur, metteur en scène)
- François-Pier Pélinard-Lambert (journaliste)
- Carlo Varini (directeur de la photographie)

Temps forts

- Hommage à Jorge Semprún
- Hommage à Juan Diego Botto
- Hommage à Pilar Miró
- Carte blanche à Diego Galán
- Rencontre avec Eduardo Mendoza

Compétition longs-métrages

- 80 egunean de Jon Garaño et Jose Mari Goenaga
- Amador de Fernando León de Aranoa
- Carne de neón de Paco Cabezas
- Crebinsky de Enrique Otero
- La mitad de Óscar de Manuel Martín Cuenca
- No tengas miedo de Montxo Armendáriz
- Open 24h de Carles Torras

Compétition premiers films

- Blog de Elena Trapé
- Brutal Box de Óscar Rojo - Cruzando el límite de Xavi Giménez
- Estrellas que alcanzar de Mikel Rueda Sasieta
- Sin retorno de Miguel Cohan
- Todas las canciones hablan de mí de Jonás Trueba

Documentaires

- Barcelona abans que el temps ho esborri de Mireia Ros
- Ciudadano Negrín de Carlos Álvarez, Imanol Uribe, Sigrid Monleón
- Espelho meu de Firouzeh Khosrovani, Isabel Noroña, Irene Cardona et Vivian Altman
- Morente de Emilio Ruiz Barrachina
- La noche que no acaba de Isaki Lacuesta

Courts-métrages

Programme 1
- Aberbeltz, las brujas y el inquisidor de Jorge Liquete, Ángel et César Urbina
- La culpa de David Victori
- La hégira de Liteo Deliro
- Joselyn de Susan Béjar
- La luna rota de Javier García Fernández
- Matar un niño de César et José Alenda

Programme 2
- Ámár de Isabel Herguera
- El bosque de Aída Ramazánova
- Instrucciones para llorar de Enrique Simón et Joan Cobos
- Memorias, norias y fábricas de lejía de Maria Zafra
- Morir cada día de Aitor Echeverría
- Te odio de Rafa Rojas-Diez
- ¿Te vas? de Cristina Molino



SI TU NE VAS PAS AU CINEMA ESPAGNOL, LE CINEMA ESPAGNOL VIENDRA A TOI





La multiplication des festivals sur le territoire français et européen a rendu le phénomène presque banal. Pourtant, derrière chaque manifestation, c'est tout un pan du cinéma mondial qui fait acte de résistance : cinématographies nationales peu diffusées, oeuvres confidentielles, patrimoine méconnu, chefs d'oeuvre abîmés par le temps... La forêt en général cachée par l'arbre hollywoodien, méticuleusement mise au jour année après année par les organisateurs de festival.

On ne sait que trop rarement ce que l’on doit à ces passionnés acharnés sans qui tout un pan de la production cinématographique internationale demeurerait invisible en France. Le travail de terrain de festivals comme celui du cinéma espagnol de Toulouse (on pourrait citer également Vesoul pour le cinéma asiatique ou Arras pour le cinéma d’Europe de l’est) a non seulement fait beaucoup pour la sensibilisation du public à ce type d’œuvres sortant des sentiers battus, mais a également permis leur diffusion croissante dans les circuits traditionnels.

Lors de chaque édition, les spectateurs se pressent en masse aux séances de Cinespana, ce qui est la plus belle des récompenses pour l’association AFICH qui organise la manifestation de puis quinze ans. Mais, cerise sur le gâteau, cette année, la reconnaissance est également venue d’en haut, avec le prix de l’Académie des Sciences et des Arts Cinématographiques d’Espagne, remis à Cinespana par la Ministre de la Culture Espagnole, « pour le travail réalisé depuis quinze ans en faveur de la promotion du cinéma espagnol en France ».

C’est donc toute auréolée de cette distinction que commencera le 30 septembre la 16e édition du festival toulousain. Une édition qui propose comme chaque année une compétition de longs et courts métrages de fiction (notamment 6 premiers longs métrages) ainsi que de documentaires, un panorama du cinéma espagnol récent et plusieurs avant-premières. Un hommage sera par ailleurs rendu à Jorge Semprun, décédé en juin dernier, qui était le parrain de Cinespana, et un fidèle de la manifestation. Trois autres personnalités seront également à l’honneur : le comédien Juan Diego Botto (Dancer upstairs, Les oubliées de Juarez, Asfalto…), la réalisatrice Pilar Miro (La petición, Gary Cooper que estás en los cielos, Tu nombre envenena mis sueños…) et le journaliste Diego Galan à qui est proposée une carte blanche. Enfin, plusieurs thématiques seront explorées tout au long de cette nouvelle édition : le cinéma fantastique, à qui est consacrée chaque jour la dernière séance, "cinéma et tauromachie", "mémoire" et "la femme dans le cinéma espagnol des années 1940 à 1990".

De quoi générer découvertes, surprises, coups de cœur… et surtout envie de continuer au cours de l’année à rester en contact avec un cinéma espagnol qui s’avère l’un des plus dynamique, contrasté et enrichissant d’Europe.



MpM