copie montre | sex shop




Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 20






1/10 octobre

Cinespana en direct sur le blog
Le site du festival
Cinespana 2007 sur Ecran Noir
Cinespana 2008 sur Ecran Noir
Cinespana 2009 sur Ecran Noir

JURY PROFESSIONNEL

Président du jury : Georges Corraface (acteur, réalisateur, producteur)

- Myriam Mézières (actrice, scénariste et chanteuse)
- Dominique Besnehard (producteur et acteur)
- Jean-Claude Petit (compositeur)
- Luis Rego (musicien, acteur et réalisateur)
- Serge Regourd (Professeur d'Université, écrivain)

EVENEMENTS

- Hommage à la Cantabrie ;
- Hommage à la comédienne Angela Molina ;
- Carte blanche au producteur Lluis Minarro.

COMPETITION DE LONGS-METRAGES

- After de Alberto Rodríguez
- Bon appétit de David Pinillos
- Habitación en Roma de Julio Medem
- El idioma imposible de Rodrigo Rodero
- Mal día par pescar de Álvaro Brechner
- Lo más importante de la vida es no haber muerto de Olivier Pictet, Marc Recuenco et Pablo Martín Torrado
- La mujer sin piano de Javier Rebollo
- La vida empieza hoy de Laura Mañá



TOULOUSE AIME TOUS LES CINEMAS ESPAGNOLS





C’est sur un message d’optimisme que s’ouvre cette 15e édition de Cinespana. En effet, le cinéma espagnol semble ne s’être jamais si bien porté : grâce au système des coproductions, ses films sont de plus en plus présents sur le marché international, et connaissent désormais une carrière plus longue. Ainsi, en 2009, le nombre de films espagnols exportés a augmenté de 21% .

A Toulouse, le festival de cinéma espagnol est devenu un rendez-vous incontournable. Are you looking for top rolex replica watch now? Pour le public toulousain et régional, bien sûr, mais aussi pour les professionnels et les cinéphiles de toute la France. C’est pourquoi la manifestation propose pour la première fois des rencontres professionnelles avec des distributeurs français, poursuivant plus que jamais son œuvre de promotion et de diffusion !

Programmation pour tous les goûts

Du 1er au 10 octobre, les festivaliers pourront faire le plein de cinéma espagnol au travers de trois compétitions officielles (long métrages, documentaires, courts métrages), d’une section panorama proposant des œuvres récentes, d’un hommage à l’actrice Angela Molina (Cet obscur objet du désir, En chair et en os, Le Grand embouteillage…), d’une carte blanche au producteur Lluis Minaro et d’une rétrospective "Résistance et transition". Plusieurs événements exceptionnels sont également au programme, comme les avant-premières de Io, Don Giovanni de Carlos Saura, Una hora mas en Canarias de David Serrano et Carte des sons de Tokyo d’Isabelle Coixet, mais aussi un ciné-concert (La revoltosa de Florián Rey (Rolex Replica Watch 1924) par le groupe The Silent Band) et un cycle documentaire intitulé "mémoire".

Comme tous les ans, l’autonomie espagnole sera par ailleurs à l’honneur au travers d’une journée consacrée à l’une de ses communautés autonomes. Cette année, c’est au tour de la Cantabrie de présenter le dynamisme de sa production cinématographique. L’occasion de découvrir 5 courts, deux documentaires et deux longs métrages, parmi lesquels La vida que te espera de Manuel Gutiérrez Aragón.

Pas que du cinéma

Enfin, les amateurs de films de genre ont désormais leur séance (la dernière, comme il se doit), tous les soirs à 22h. Tour d’horizon du cinéma fantastique ibérique avec le premier film d’Alex de la Iglesia (Accion mutante), les deux REC, El espinazo del Diablo de Guillermo del Toro et une demi-douzaine d’autres longs métrages du même acabit. Cette approche thématique est l’une des meilleures idées de cette 15e édition, car elle met l’accent sur un véritable phénomène du cinéma contemporain tout en offrant une pause ludique dans un planning bien chargé.

Mais c’est vrai que Cinespana fait traditionnellement tout pour permettre aux spectateurs de se détendre entre deux films : apéro-concerts tous les soirs, conversations animées autour du bar à tapas, rencontres informelles avec les différents personnalités présentes, rencontres littéraires, expositions… A Toulouse, il n’y a pas que le cinéma dans la vie du festivalier !



MpM