copie montre | sex shop




Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 20






22e Rencontres des Cinémas d'Amérique latine de Toulouse
du 19 au 28 mars 2010

Le site officiel

Programme

- Compétitions longs et courts métrages de fiction, et documentaires
- Panorama
- Otra Mirada
- Jeune Public
- L'émergence du cinéma abordant la diversité sexuelle, LGBT (Lesbien, Gay, Trans, Bi)
- La génération actuelle de cinéastes mexicains
- Les courts-métrages du brésilien Kleber Mendonça Filho
- Le centenaire de la Révolution mexicaine
- Le bicentenaire des indépendances de l’Argentine, du Chili, de la Colombie et du Mexique.
- Cinéma en construction
- Cinéma en développement
- Cinéma sans frontières



22e RENCONTRES DES CINEMAS D'AMERIQUE LATINE DE TOULOUSE





Régulièrement désignée comme le nouvel eldorado cinématographique, l'Amérique latine est avec l'Asie le lieu de renouvellement des talents et des courants, offrant avec une jolie constance des œuvres atypiques et passionnantes. Si plus personne ne conteste cet état de fait depuis la fin des années 90, il était franchement moins évident en 1989, lorsque l'Association Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse s'est constituée pour organiser (avec une certaine prémonition) son premier festival entièrement consacré aux cinématographies d'Amérique du Sud. Depuis, la ville rose a pris l'habitude de cette semaine latino qui revient à chaque printemps, et la manifestation a gagné en ampleur.

Ainsi, pour leur 22e édition, les Rencontres proposent un panorama extrêmement complet de la production latino-américaine contemporaine. La compétition et le panorama font en effet la part belle aux longs et courts métrages de fiction et aux documentaires, mettant par ailleurs l'accent sur les premiers films, souvent plus fragiles et moins facilement diffusés en Europe. Par ailleurs, la section "Otra mirada" est entièrement consacrée aux œuvres (fictions et documentaires) qui "par leur traitement formel, se distinguent comme étant particulièrement risquées ou radicales". De quoi satisfaire toutes les curiosités !

Focus sur le Mexique

Géographiquement parlant, c’est du même acabit : Costa Rica, Chili, Pérou, Colombie, Venezuela… on trouve tout le continent réuni, rappelant si besoin était, que l’Amérique latine ne se cantonne pas à l’Argentine et au Brésil. Par ailleurs, le Mexique est plus particulièrement mis à l’honneur au travers d’un regard sur la génération actuelle de réalisateurs mexicains (Francisco Vargas, Carlos Reygadas, Nicolás Pereda…) et d’une rétrospective autour du centenaire de la révolution mexicaine.

Autre moment historique mis en avant pendant cette semaine toulousaine, le bicentenaire des indépendances de l’Argentine, du Chili, du Mexique et de la Colombie qui ont inspiré les réalisateurs de toutes les époques. Seront notamment montrés un film de 1925 (El húsar de la muerte de Pedro Sienna) et un autre de 1942 (Bolivar, sinfonía tropical de Diego Rísquez).

Pour compléter ces différentes thématiques, le festival s’intéresse en outre à l’émergence d’un cinéma de la diversité sexuelle LGBT en Amérique latine. Il porte également un coup de projecteur sur les courts métrages du Brésilien Kleber Mendonça Filho, cinéaste novateur ayant abordé le cinéma expérimental et documentaire en utilisant toutes les techniques à sa disposition (numérique, argentique, animation, etc.)

Journées professionnelles

Enfin, parce que ces Rencontres ont à coeur de ne pas être seulement un lieu de diffusion, mais bien un espace de création et d'entr'aide, trois rendez-vous sont proposés aux professionnels :

- Cinéma en construction, qui permet à des longs métrages en post-production de trouver les financements complémentaires nécessaires à leur achèvement. Six films seront ainsi présentés à une centaine de professionnels et susceptibles de recevoir l’une des deux aides financières en jeu. Depuis la création de ce programme en 2002, 88 projets en post-production ont ainsi été montré , dont 81 ont été terminé et 3 sont en cours de finalisation.

- Cinéma en développement, une "plate-forme de projets" permettant aux réalisateurs en compétition à Toulouse de présenter leur nouveau projet de long métrage aux professionnels présents.

- Cinéma sans frontières, qui se veut une passerelle entre l’Amérique latine et l’Europe, favorisant les échanges entre professionnels européens et latino-américains de la diffusion, dans le but d’améliorer la visibilité des films latino-américains en Europe, et des films européens en Amérique latine.

De cette manière, Toulouse alimente le circuit cinématographique (24 films présentés à Cinéma en construction ont par la suite été distribués en France, 13 en Espagne, et des dizaines ont également été sélectionnés dans des festivals internationaux comme Cannes ou Berlin) et participe directement au dynamisme de cette cinématographie qu'elle sait si bien valoriser et surtout faire aimer.



MpM