Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.replika órák rolex replika


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 19






Cycle de films de fiction, et projections débats
Auditorium, Cité des Sciences et de l'industrie
du 11 au 30 avril 2006
accès gratuit

site officiel et agenda
Un livre à lire absolument : LA SANTE A L'ECRAN : MEDECINE ET PATIENTS AU CINEMA









Docteur, fol amour du cinéma

Le cinéma est un art de la représentativité, reflet déformant de la société, illustration fictive de la réalité. Nul étonnement à le voir, dans ce cas, s'amuser avec des professions très typées. Le médecin, blouse blanche et stéthoscope au cou, est sans aucun doute le savant le plus populaire du septième art. Toujours paré à la rescousse en temps de guerre, légiste indispensable pour une enquête policière, héros du quotidien pour les documentaires, et ne parlons pas de ces médecins des villes ou des champs ou des savanes, vétérinaires ou chirurgiens, infirmières au grand coeur ou porteurs de mauvaises nouvelles.

La sélection de la Cité des Sciences et de l'Industrie dans le cadre d'un programme spécial aussi instructif que passionnant n'a rien d'exhaustif mais permet de mettre en perspective un métier qui a évolué avec le progrès, notre éducation et nos modes de vie. Pas de médecins toqués ou de psys même s'ils font légion dans le cinoche de quartier ou les grands films de Maîtres. Dans le préliminaire justificatif à cette programmation singulière, l'historien Thierry Lefebvre explique les critères retenus : "la pratique médicale y est toujours l'objet de scènes instructives quant aux croyances et représentations d'une époque donnée. Loin de n'être qu'une étiquette, la fonction du personnage est l'occasion d'une immersion édifiante dans les pratiques - parfois fantasmées - d'une profession emblématique. Certains thèmes récurrents ont été privilégiés, comme les tensions entre la médecine officielle et les guérisseurs dans les films des années 45-55. Enfin (...) des films rarement projetés en salles, bien qu'appartenant sans conteste au patrimoine cinématographique mondial."

23 films, essentiellement français, anglais et américains, avec Balibar et Morgan, Gabin et Mifune, Jean Marais et Noël Noël... Mais surtout : Gamblin chez Imamura (Kanzo Sensaï, allégorie intriguante), Grant chez Mankiewicz (On murmure dans la ville, fabuleux), un John Ford et une Palme d'or MASH (Altman), La maladie de Sachs (Dupontel chez Deville) ou le non moins célèbre Knock (Jouvet, immortel)... Il en manque mais ce n'est pas très grave, docteur. La sélection sert surtout à faire saliver le spectateur, guéri de ses malheurs une fois sorti de la salle.

Plusieurs projections débats approfondissent le thème.
Le médecin dans tous ses états (le 11 avril) - un panorama des figures récurrentes du médecin dans le cinéma français
Les médecins vedettes des premiers films (le 15 avril) - avec plusieurs films muets en exemple
Médecins en série (le 18 avril) - un décryptage des séries télévisées américaines, de MASH à Urgences
Les médecins vus par Hollywood (le 20 avril) - souvent une figure complexe, surprenante et controversée, en conflit avec ses confrères (des Westerns aux films de guerre, en passant par les drames à chaudes larmes comme Patch Adams)
Les guérisseurs en procès (le 25 avril) - entre magnétisme, radiesthésie, procès et médecine alternative

Le docteur n'est sans doute pas une valeur sûre au Box Office, plutôt second rôle admirable de grandes histoires. MASH reste le plus grand succès dédié à la médecine (il est encore parmi les 100 films les plus vus aux Etats Unis 36 ans après sa sortie). En France c'est un druide gaulois et un Jivago russe qui ont eu les faveurs du public. Les asiles et aliénés sont plus populaires (Dr Folamour, Vol au dessus d'un nid de coucou...). Cela reste de grands rôles pour les comédiens : Annie Girardot (césarisée pour Docteur Françoise Galland), Juliette Binoche (oscarisée dans Le patient anglais), Paul Muni (Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de Louis Pasteur)...
Et certainement l'un des meilleurs vecteurs pour créer des vocations.



vincy