Berlinale 2019: Adam McKay et André Téchiné, le vice sans la vertu

Posté par vincy, le 12 février 2019

Deux des rares films de la sélection officielle de la 69e Berlinale signés par des cinéastes connus et récompensés abordent l’Etat islamique.

Vice d’Adam McKay en retrace les origines. Avec son cinéma mashup - reportage, fiction, satire et politique -, ce film d’infotainment suit le parcours de Dick Cheney, étudiant raté et mec médiocre, qui a su et pu grimper les échelons jusqu’à là vice-présidence américaine sous George W. Bush. D’où le titre, Vice.

Qu’on peut aussi interpréter autrement : le vice, celui qui lui permet sournoisement et malicieusement de s’imposer sans scrupules comme le président bis. De ses calculs explosera la guerre en Irak, deuxième session, et le désir de revanche de certains au Moyen-Orient. Trop occupé avec Saddam Hussein, proie exutoire, trop concentré à cacher ses mensonges et ses erreurs, trop obsédé à réussir sa propagande anti Al-Qaida, le brillant stratège laissera échapper un monstre. Il a semé les graines bien fertiles de cet Etat Islamique devenu au fil des attentats en Occident la bête noire à abattre, prolongeant sans fin le conflit au Moyen-Orient.

La suite, on la trouve dans le film d’André Téchiné, L’adieu à la nuit. Ou plutôt le bonjour au brouillard. Ce drame reprend les trois axes des films du réalisateur: les liens du sang, la transgression et la faute souvent morale et induisant toujours la notion de responsabilité.

Une grand-mère est coincée dans un dilemme personnel lorsqu’elle découvre que son petit-fils va partir en Syrie combattre aux côtés de l’Etat islamique. Nous sommes plus de dix ans après la fin de l’ère Cheney. Désormais de jeunes occidentaux sont enrôlés, consentants, pour faire la guerre aux sociétés occidentales, « pourries » par la luxure, l’individualisme et le consumérisme. On en revient aux vices.

Il n’y a pas forcément de vertu. Les deux films ne sombrent pas dans la leçon moralisatrice ou le happy end réconciliateur ou salvateur.

Cheney (Christian Bale) survit mais il n’a jamais été président et subit la colère profonde de l’une de ses filles adorées. Muriel (Catherine Deneuve) perd ses repères et semble ne plus sortir de la nuit qui obscurcit ses pensées.

En dialoguant involontairement et sous des formalismes très différents - l’un avec une maitrise très hollywoodienne de la narration par le montage, l’autre avec un savoir-faire à la française qui se repose sur le scénario et les acteurs - Vice et L’adieu à la nuit montre comment la puissance d’un homme (aiguisée par l’ambition de son épouse) peut avoir des répercussions dramatiques sur des familles  à l’autre bout du monde, des années plus tard.

Vice démontre la capacité d’action de la politique. L’adieu à la nuit expose les conséquences de ces mêmes politiques.

Le citoyen lambda peut en effet s’estimer victime.

Oscars 2019 : Roma et La Favorite en tête des nominations

Posté par wyzman, le 22 janvier 2019

Deux semaines et demi après les Golden Globes où il a été sacré meilleure film (comédie ou musical), Green Book de Peter Farrelly continue de faire parler. Après être devenu le grand favori de la catégorie meilleur film de la 91e cérémonie des Oscars, Green Book part dans la course aux Oscars aux côtés de A Star is Born, BlacKkKlansman, Bohemian Rhapsody, La Favorite et Roma. Ces deux derniers dominent la liste avec 10 nominations chacun: Hollywood a plébiscité un cinéaste mexicain et un réalisateur grec. Roma est le premier film "Netflix" nommé dans la catégorie suprême, ce qui est un tournant dans l'industrie hollywoodienne à coup sûr. C'est le premier film en langue étrangère depuis Amour en 2012 à être nommé en meilleur film. Pour Alfonso Cuaron, c'est carrément un carton plein puisqu'en son seul nom, il glane 4 nominations (producteur, réalisateur, scénariste, directeur de la photo), le faisant entrer dans un club très select où règnent Warren Beatty, Alan Menken, et les frères Coen.

Grâce à La Favorite et Bohemian Rhapsody mais aussi L'île aux chiens et Can You Ever Forgive Me? la Fox domine la course cette année avec 25 nominations pour le studio (Fox Searchlight et 20th Century Fox), devant Universal et Focus Features (17), Walt Disney (16), Netflix (13), Annapurna Pictures (9), Warner Bros (8). Amazon Studios repart avec 3 nominations

Signalons, même si ce n'est pas une surprise, la nomination d'un Marvel, Black Panther, pour la première fois dans la catégorie meilleur film, en plus de six autres citations (là aussi un record dans le genre). Trois des cinq réalisateurs nommés sont étrangers (ce qui évince Bradley Cooper comme Ryan Coogler). Mais pour Spike Lee, c'est aussi sa première nomination dans les deux catégories reines (film, réalisateur)! Avec BlacKkKlansman, au total six fois nommé, il devient le 6e cinéaste afro-américain à être distingué dans la catégorie réalisateur, qui ne compte cette année aucune réalisatrice. Cannes (avec 3 films, dont la Palme d'or) et Venise (avec 2 films, dont le Lion d'or) se disputent l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

A Star is Born et Vice remportent 8 nominations chacun. Glenn Close capte sa 7e nomination, et enfin une victoire?

Des snobés

Parmi les surprises, notons les absences de Thimothee Chalamet (Beautiful Boy) et Ethan Hawke (First Reformed, pourtant nommés partout depuis 3 mois,, des actrices de films de genre (Emily Blunt et Toni Collette), mais aussi de Michael B. Jordan, Margot Robbie, Saoirse Ronan, John David Washington, Claire Foy et Nicole Kidman, de cinéastes comme Barry Jenkins et Peter Farrelly, de films attendus (mais surestimés) comme Crazy Rich Asians ou La mule (Eastwood est complètement snobé). Leave no trace ne marque pas plus de points malgré les faveurs des critiques, tout comme le documentaire à succès Won't you be my Neighbor?. First man fait aussi partie des perdants tout comme Burning évincé des films en langue étrangère comme des catégories d'interprétation.

Au moins la diversité et reine, du film en costumes au blockbuster de super-héros, du remake musical au biopic musical, de fresques sociales en noir et blanc ou en couleurs pops, du drame politique à la comédie dramatique humaniste. La liste révèle une variété de styles mais aussi de cultures (il suffit de voir les multiples nominations de Cold War, Roma, La favorite, Never Look Away ou celles dans les catégories courts métrages). C'est d'ailleurs la leçon à retenir: les films qui ont triomphé à Cannes et Venise jouent à égalité avec les productions américaines, prenant même des nominations dans des catégories reines, rendant ces Oscars plus cosmopolites que jamais.

On connaîtra les gagnants le 24 février.

Voici la liste complète des nominations:

Meilleur film
Black Panther
BlacKkKlansman
Bohemian Rhapsody
La favorite
Green Book
Roma
A Star Is Born
Vice

Meilleur réalisateur
Spike Lee, BlacKkKlansman
Pawel Pawlikowski, Cold War
Yorgos Lanthimos, La favorite
Alfonso Cuarón, Roma
Adam McKay, Vice

Meilleur acteur
Christian Bale, Vice
Bradley Cooper, A Star Is Born
Willem Dafoe, At Eternity’s Gate
Rami Malek, Bohemian Rhapsody
Viggo Mortensen, Green Book

Meilleure actrice
Yalitza Aparicio, Roma
Glenn Close, The Wife
Olivia Colman, La Favorite
Lady Gaga, A Star Is Born
Melissa McCarthy, Can You Ever Forgive Me?

Meilleur acteur dans un second rôle
Mahershala Ali, Green Book
Adam Driver, BlacKkKlansman
Sam Elliott, A Star Is Born
Richard E. Grant, Can You Ever Forgive Me?
Sam Rockwell, Vice

Meilleure actrice dans un second rôle
Amy Adams, Vice
Marina de Tavira, Roma
Regina King, Si Beale Street pouvait parler
Emma Stone, La favorite
Rachel Weisz, La favorite

Meilleur scénario original
La Favorite ; First Reformed ; Green Book ; Roma ; Vice

Meilleur scénario adapté
The Ballad of Buster Scruggs ; BlacKkKlansman ; Can You Ever Forgive Me? ; If Beale Street Could Talk ; A Star Is Born

Meilleurs décors (et direction artistique)
Black Panther ; First Man ; La favorite ; Le retour de Mary Poppins ; Roma

Meilleurs costumes
Ballad of Buster Scruggs ; Black Panther : La Favorite : Le retour de Mary Poppins ; Mary, reine d'Ecosse

Meilleurs maquillages et coiffures
Border ; Mary, reine d'Ecosse ; Vice

Meilleure photographie
Cold War ; La favorite ; Never Look Away ; Roma ; A Star is born

Meilleur montage
BlacKkKlansman ; Bohemian Rhapsody ; Green Book ; La Favorite ; Vice

Meilleur montage son
Black änther ; Bohemian Rhapsody ; First Man ; Sans un bruit ; Roma

Meilleur mixage de son
Black Panther ; Bohemian Rhapsody ; First Man ; Roma ; A Star is Born

Meilleurs effets visuels
Avengers: Infinity War ; Christopher Robin ; First Man ; Ready Player One ; Solo: A Star Wars Story

Meilleure chanson originale
“All The Stars”(Black Panther), Kendrick Lamar, SZA
“I’ll Fight” (RBG), Diane Warren, Jennifer Hudson
“The Place Where Lost Things Go” (Le retour de Mary Poppins), Marc Shaiman, Scott Wittman
“Shallow” (A Star Is Born), Lady Gaga, Mark Ronson, Anthony Rossomando, Andrew Wyatt et Benjamin Rice
“When A Cowboy Trades His Spurs For Wings” (The Ballad of Buster Scruggs), Willie Watson, Tim Blake Nelson

Meilleure musique de film
Black Panther ; BlacKkKlansman ;L'île aux chiens ; Si Beale Street pouvait parler ; Le retour de Mary Poppins

Meilleur film en langue étrangère
Capharnaüm (Liban)
Cold War (Pologne)
Never Look Away (Allemagne)
Roma (Mexique)
Une affaire de famille (Japon)

Meilleur film d’animation
Les indéstructibles 2 ; L'île aux chiens ; Mirai ; Ralph 2.0 ; Spider-Man: Into the Spider-Verse

Meilleur film documentaire
Free Solo ; Hale County This Morning, This Evening ; Minding the Gap ; Of Fathers and Sons ; RBG

Meilleur court-métrage de fiction
Detainment ; Fauve ; Marguerite ; Mother ; Skin

Meilleur court-métrage d’animation
Animal Behaviour ; Bao ; Late Afternoon ; One Small Step ; Weekends

Meilleur court-métrage documentaire
Black Sheep ; End Game ; Lifeboat ; A Night at the Garden ; Period. End of Sentence

Oscars d’honneur

PGA Awards 2019 : Green Book de Peter Farrelly devient favori pour l’Oscar du meilleur film

Posté par wyzman, le 20 janvier 2019

Trois jours avant les nominations pour les Oscars, la Producers Guild of America a dévoilé sa liste de gagnant aux PGA Awards.

Le favori officiel

Depuis 1990, les PGA Awards récompensent les meilleurs producteurs (de cinéma et de télévision). En raison des divergences de vainqueurs lors des précédentes cérémonies de la saison, le résultat des PGA Awards était très attendu. En effet, depuis plusieurs semaines, il a été impossible pour la presse et les votants de faire émerger un favori dans la course à l'Oscar du meilleur film. Depuis son passage très remarqué à la Mostra de Venis, Roma d'Alfonso Cuarón est sur toutes les lèvres. "Va-t-il mener les nominations avec 10 mentions ?" se demander même Variety récemment.

Car face à Roma, A Star Is Born de Bradley Cooper est un adversaire de taille mais n'a que peu de chances côtés effets spéciaux. Et n'oublions pas de mentionner The Favourite qui, pour beaucoup, est le meilleur film de Yorgos Lanthimos à ce jour. Ajoutons à ce trio, le brièvement applaudi First Man de Damien Chazelle, le blockbuster Black Panther et le discret If Beale Street Could Talk et l'on obtient une catégorie meilleur film aux Oscars sans oeuvre véritablement capable de se démarquer. Mais cela était vrai jusqu'à hier, lorsque Green Book a été sacré meilleur film aux PGA Awards. Présent dans toutes les grandes cérémonies de la saison, le film de Peter Farrelly vient de recevoir un soutien de taille qui en fait désormais le favori de cette année.

Meilleur producteur de film

Black Panther

BlacKkKlansman

Bohemian Rhapsody

Crazy Rich Asians

The Favourite

Green Book

A Quiet Place

Roma

A Star Is Born

Vice

Meilleur producteur de film documentaire

The Dawn Wall

Free Solo

Hal

Into the Okavango

RBG

Three Identical Strangers

Won’t You Be My Neighbor? (GAGNANT)

Meilleur producteur de film d'animation

Dr. Seuss’ The Grinch

Incredibles 2

Isle of Dogs

Ralph Breaks the Internet

Spider-Man: Into the Spider-Verse (GAGNANT)

Meilleur producteur pour une série télévisée

“The Americans” (Saison 6)  (GAGNANT)

“Better Call Saul” (Saison 4)

“The Handmaid’s Tale” (Saison 2)

“Ozark” (Saison 2)

“This Is Us” (Saison 3)

Meilleur producteur pour une série télévisée comique

“Atlanta” (Saison 2)

“Barry” (Saison 1)

“GLOW” (Saison 2)

“The Good Place” (Saison 3)

“The Marvelous Mrs. Maisel” (Saison 2)  (GAGNANT)

Meilleur producteur pour une mini-série

“The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story” (Saison 2)  (GAGNANT)

“Escape at Dannemora”

“Maniac”

“The Romanoffs”

“Sharp Objects”

Meilleur producteur pour un téléfilm

Fahrenheit 451 (GAGNANT)

King Lear

My Dinner with Hervé

Paterno

Sense8: Together Until the End

Meilleur producteur pour un programme de non-fiction

30 for 30” (Saison 9)

Anthony Bourdain: Parts Unknown” (Saison 11, Saison 12)  (GAGNANT)

Leah Remini: Scientology and the Aftermath” (Saison 3)

Queer Eye” (Saison 1, Saison 2)

Wild Wild Country” (Saison 1)

Meilleur producteur d'émission en direct ou talk-show

The Daily Show with Trevor Noah” (Saison 24)

Last Week Tonight with John Oliver” (Saison 5)  (GAGNANT)

The Late Show with Stephen Colbert” (Saison 4)

Real Time with Bill Maher” (Saison 16)

Saturday Night Live” (Saison 44)

Meilleur producteur pour un programme de télé-réalité

The Amazing Race” (Saison 30)

America’s Got Talent” (Saison 13)

RuPaul’s Drag Race” (Saison 10)  (GAGNANT)

Top Chef” (Saison 15)

The Voice” (Saison 14, Saison 15)

BAFTA 2019: La favorite évidemment favorite

Posté par vincy, le 9 janvier 2019

La Favorite, film de Yorgos Lanthimos deux fois primé à Venise (Grand prix du jury et prix d'interprétation féminine) a récolté 12 nominations aux British Academy of Film and Television Art's Awards (BAFTA), qui avaient révélé il y a quelques jours la liste de ses espoirs nommés.

Derrière, First Man, Roma, A Star is born récoltent 7 nominations chacun, devançant les 6 citations de Vice, les 5 de BlacKkKlansman, et les 4 de Green Book et Cold War.

On aurait pu croire que Bohemian Rhapsody et You Were Never Really here soient plus présents dans la liste. Mais, hormis La Favorite, on constate bien qu'aucun des films n'est britannique, affaiblissant chaque année cette cérémonie colonisée par les studios américains.

Notons quand même que les films sélectionnés à Cannes et Venise surclassent les autres: preuve que les deux grands festivals continuent de dominer le monde du cinéma art et essai malgré les productions hollywoodiennes.

Les lauréats seront dévoilés le 10 février.

Principales nominations:

Film: BlacKkKlansman ; La favorite ; Green Book ; Roma ; A Star is born

Film britannique: Beast ; Bohemian Rhapsody ; La favorite ; McQueen ; Stan & Ollie ; You Were Never Really Here

Film étranger: Capharnaüm ; Cold War ; Dogman ; Roma ; Une affaire de famille

Documentaire: Free Solo ; McQueen ; RBG ; They Shall not grow old ; Three identical Strangers

Film d'animation: Les indestructibles 2 ; L'île aux chiens ; Spider-Man:New Generation

Réalisateur: Spike Lee (BlacKkKlansman) ; Pawel Pawlikowski (Cold War) ; Yorgos Lanthimos (La favorite) ; Alfonso Cuaron (Roma) ; Bradley Cooper (A Star is born)

Actrice: Glenn Close (The Wife) ; Lady Gaga (A Star is born) ; Melissa McCarthy (Can you ever forgive me?) ; Olivia Colman (La favorite) ; Viola Davis (Les veuves)

Acteur: Bradley Cooper (A Star is born) ; Christian Bale (Vice) ; Rami Malek (Bohemian Rhapsody) ; Steve Coogan (Stan & Ollie) ; Viggo Mortensen (Green Book)

Second-rôle féminin: Amy Adams (Vice) ; Claire Foy (First Man) ; Emma Stone (La favorite) ; Margot Robbie (Marie, reine d'Ecosse) ; Rachel Weisz (La favorite)

Second-rôle masculin: Adam Driver (BlacKkKlansman) : Mahershala Ali (Green Book) ; Richard E. Grant (Can You Ever forgive me?) : Sam Rockwell (Vice)  Timothy Chalamet (Beautiful Boy)

Writers Guild Awards 2019 : Roma, Black Panther et A Star Is Born parmi les nommés

Posté par wyzman, le 7 janvier 2019

Quelques heures après une 76e édition des Golden Globes marquée par les sacres de Bohemian Rhapsody et Roma ainsi que ceux de The Assassination of Gianni Versace et The Kominsky Method, c’est au tour de la Writers Guild of America de dévoiler ses nommés pour l’édition 2019.

Toujours séparée en trois catégories (scénario original, scénario adapté, scénario de documentaire), la sélection cinéma de cette année est loin de créer la surprise. En effet, on y trouve des blockbusters (Black Panther, A Quiet Place, A Star Is Born) et des films amplement salués par la presse internationale (Roma, BlackKklansman, If Beale Street Could Talk). Les gagnants seront annoncés le dimanche 17 février prochain, lors de la cérémonie annuelle.

Scénario original

Eighth Grade de Bo Burnham (A24)

Green Book de Nick Vallelonga & Brian Currie & Peter Farrelly; (Universal Pictures)

A Quiet Place de Bryan Woods & Scott Beck and John Krasinski, d’après une histoire de Bryan Woods & Scott Beck (Paramount Picture

Roma d’Alfonso Cuarón (Netflix)

Vice d’Adam McKay (Annapurna Pictures)

Scénario adapté

BlackKklansman de Charlie Wachtel & David Rabinowitz et Kevin Willmott & Spike Lee, d’après l’oeuvre de Ron Stallworth (Focus Features)

Black Panther de Ryan Coogler & Joe Robert Cole, d’après les comics Marvel de Stan Lee et Jack Kirby (Walt Disney Studios Motion Pictures)

Can You Ever Forgive Me? de Nicole Holofcener et Jeff Whitty, d’après l’oeuvre de Lee Israel (Fox Searchlight)

If Beale Street Could Talk de Barry Jenkins, d’après l’oeuvre de James Baldwin (Annapurna Pictures)

A Star Is Born d’Eric Roth et Bradley Cooper & Will Fetters, d’après le scénario de 1954 de Moss Hart et le scénario de 1976 de John Gregory Dunne & Joan Didion et Frank Pierson, d’après une histoire de William Wellman and Robert Carson (Warner Bros.)

Scénario de documentaire

Bathtubs Over Broadway d’Ozzy Inguanzo & Dava Whisenant (Focus Features)

Fahrenheit 11/9 de Michael Moore (Briarcliff Entertainment)

Generation Wealth de Lauren Greenfield (Amazon Studios)

In Search of Greatness de Gabe Polsky (Art of Sport)

Critics’ Choice Movie Awards 2019 : La Favorite, Black Panther et First Man en tête des nominations

Posté par wyzman, le 10 décembre 2018

C'est aujourd'hui que la Broadcast Film Critics Association (BFCA) dévoilait la liste de ses nommés côté cinéma

Blockbusters et films d'auteur

Sans surprise, c'est La Favorite qui récolte le plus de nominations puisque le film de Yorgos Lanthimos est cité pas moins de 14 fois. Plus tôt cette saison, il attirait déjà l'attentions des votants des Golden Globes, de l'AFI ou encore des British Independent Film Awards. Juste après, c'est l'incontournable Black Panther qui fait une razzia de nominations. Le blockbuster de Ryan Coogler demeure le plus gros carton de cette année aux Etats-Unis avec plus de 700 millions de dollars de recette. Il dépasse notamment Avengers: Infinity War, Les Indestructibles 2 et Jurassic World : Fallen Kingdom et devrait continuer l'awards season jusqu'aux Oscars.

Les 12 mentions de Black Panther n'empêchent pas First Man de demeurer un candidat sérieux dans les autres cérémonies de remises de prix. Le film de Damien Chazelle est nommé 10 fois. Le Retour de Mary Poppins, A Star Is Born et Vice sont nommés 9 fois, Roma 8 fois, Green Book 7 fois. Dans la catégorie meilleur film, on retrouve par ailleurs BlackKklansman et If Beale Street Could Talk. A en croire le magazine américain Variety, la catégorie phare pourrait bien être identique à celle du dimanche 24 février, jour desdits Oscars. Les Critics' Choice Movie Awards auront lieu le dimanche 13 janvier 2019.

Meilleur film

Black Panther
BlacKkKlansman
The Favourite
First Man
Green Book
If Beale Street Could Talk
Mary Poppins Returns
Roma
A Star Is Born
Vice

Meilleur acteur

Christian Bale – Vice
Bradley Cooper – A Star Is Born
Willem Dafoe – At Eternity’s Gate
Ryan Gosling – First Man
Ethan Hawke – First Reformed
Rami Malek – Bohemian Rhapsody
Viggo Mortensen – Green Book

Meilleure actrice

Yalitza Aparicio – Roma
Emily Blunt – Mary Poppins Returns
Glenn Close – The Wife
Toni Collette – Hereditary
Olivia Colman – The Favourite
Lady Gaga – A Star Is Born
Melissa McCarthy – Can You Ever Forgive Me?

Meilleur acteur dans un second rôle

Mahershala Ali – Green Book
Timothée Chalamet – Beautiful Boy
Adam Driver – BlacKkKlansman
Sam Elliott – A Star Is Born
Richard E. Grant – Can You Ever Forgive Me?
Michael B. Jordan – Black Panther

Meilleure actrice dans un second rôle

Amy Adams – Vice
Claire Foy – First Man
Nicole Kidman – Boy Erased
Regina King – If Beale Street Could Talk
Emma Stone – The Favourite
Rachel Weisz – The Favourite


Acteur.trice révélation

Elsie Fisher – Eighth Grade
Thomasin McKenzie – Leave No Trace
Ed Oxenbould – Wildlife
Millicent Simmonds – A Quiet Place
Amandla Stenberg – The Hate U Give
Sunny Suljic – Mid90s

Meilleur casting

Black Panther
Crazy Rich Asians
The Favourite
Vice
Widows

Meilleur réalisateur

Damien Chazelle – First Man
Bradley Cooper – A Star Is Born
Alfonso Cuarón – Roma
Peter Farrelly – Green Book
Yorgos Lanthimos – The Favourite
Spike Lee – BlacKkKlansman
Adam McKay – Vice

Meilleur scénario original

Bo Burnham – Eighth Grade
Alfonso Cuarón – Roma
Deborah Davis and Tony McNamara – The Favourite
Adam McKay – Vice
Paul Schrader – First Reformed
Nick Vallelonga, Brian Hayes Currie, Peter Farrelly – Green Book
Bryan Woods, Scott Beck, John Krasinski – A Quiet Place

Meilleur scénario adapté

Ryan Coogler, Joe Robert Cole – Black Panther
Nicole Holofcener, Jeff Whitty – Can You Ever Forgive Me?
Barry Jenkins – If Beale Street Could Talk
Eric Roth and Bradley Cooper & Will Fetters – A Star Is Born
Josh Singer – First Man
Charlie Wachtel & David Rabinowitz and Kevin Willmott & Spike Lee – BlacKkKlansman


Meilleure photographie

Alfonso Cuarón – Roma
James Laxton – If Beale Street Could Talk
Matthew Libatique – A Star Is Born
Rachel Morrison – Black Panther
Robbie Ryan – The Favourite
Linus Sandgren – First Man

Meilleurs décors

Hannah Beachler, Jay Hart – Black Panther
Eugenio Caballero, Barbara Enriquez – Roma
Nelson Coates, Andrew Baseman – Crazy Rich Asians
Fiona Crombie, Alice Felton – The Favourite
Nathan Crowley, Kathy Lucas – First Man
John Myhre, Gordon Sim – Mary Poppins Returns

Meilleur montage

Jay Cassidy – A Star Is Born
Hank Corwin – Vice
Tom Cross – First Man
Alfonso Cuarón, Adam Gough – Roma
Yorgos Mavropsaridis – The Favourite
Joe Walker – Widows

Meilleurs costumes

Alexandra Byrne – Mary Queen of Scots
Ruth Carter – Black Panther
Julian Day – Bohemian Rhapsody
Sandy Powell – The Favourite
Sandy Powell – Mary Poppins Returns

Meilleurs maquillage et coiffure

Black Panther
Bohemian Rhapsody
The Favourite
Mary Queen of Scots
Suspiria
Vice


Meilleurs effets spéciaux

Avengers: Infinity War
Black Panther
First Man
Mary Poppins Returns
Mission: Impossible – Fallout
Ready Player One

Meilleur film d'animation

The Grinch
Incredibles 2
Isle of Dogs
Mirai
Ralph Breaks the Internet
Spider-Man: Into the Spider-Verse

Meilleur film d'action

Avengers: Infinity War
Black Panther
Deadpool 2
Mission: Impossible – Fallout
Ready Player One
Widows

Meilleure comédie

Crazy Rich Asians
Deadpool 2
The Death of Stalin
The Favourite
Game Night
Sorry to Bother You

Meilleur acteur dans une comédie

Christian Bale – Vice
Jason Bateman – Game Night
Viggo Mortensen – Green Book
John C. Reilly – Stan & Ollie
Ryan Reynolds – Deadpool 2
Lakeith Stanfield – Sorry to Bother You


Meilleure actrice dans une comédie

Emily Blunt – Mary Poppins Returns
Olivia Colman – The Favourite
Elsie Fisher – Eighth Grade
Rachel McAdams – Game Night
Charlize Theron – Tully
Constance Wu – Crazy Rich Asians

Meilleur film d'horreur/science-fiction

Annihilation
Halloween
Hereditary
A Quiet Place
Suspiria

Meilleur film en langue étrangère

Burning
Capernaum
Cold War
Roma
Shoplifters

Meilleure chanson

"All the Stars" – Black Panther
"Girl in the Movies" – Dumplin’
"I’ll Fight" – RBG
"The Place Where Lost Things Go" – Mary Poppins Returns
"Shallow" – A Star Is Born
"Trip a Little Light Fantastic" – Mary Poppins Returns

Meilleure musique de film

Kris Bowers – Green Book
Nicholas Britell – If Beale Street Could Talk
Alexandre Desplat – Isle of Dogs
Ludwig Göransson – Black Panther
Justin Hurwitz – First Man
Marc Shaiman – Mary Poppins Returns


Golden Globes 2019 : Vice, A Star Is Born et La Favorite en tête des nominations

Posté par wyzman, le 6 décembre 2018

Un mois avant la cérémonie, la Hollywood Foreign Press Association dévoile la liste de ses nommés. Attention, il y a quelques surprises !

Vice, biopic politique, prend l'ascendant avec 6 nominations. A l'écart des grands festivals, le film a séduit la presse étrangère tout comme La Favorite, Green Book et A Star is Born, qui remportent 5 nominations chacun, Blackkklansman et Le retour de Mary Poppins qui en prennent 4 chacun. Pour le petit écran, The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story triomphe avec 4 nominations. Du côté des pros, Annapurna Pictures et Fox Searchlight dominent les distributeurs (10 citations chacun), devant les 9 de Walt Disney. Netflix en obtient 5 en cinéma et 8 en télévision.

Une liste très attendue

Une fois n'est pas coutume, les nominations pour les Golden Globes sont un événement. Si l'an dernier La Forme de l'eau faisait office de favori avec 7 mentions, ce sont finalement Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance, Lady Bird et Big Little Lies qui ont raflé la mise. Bien qu'elles n'aient aucune incidence sur le sacre des sacres de l'awards season (les Oscars), les nominations aux Golden Globes sont très souvent un bon indicateur des candidats que l'on retrouvera dans les catégories majeures desdits Oscars.

Ce qui ne préjuge en rien des choix des Oscars. Mais pour certains et certaines, il y a des surprises (globalement, les journalistes ont choisi des films assez politiques ou classiques) et des oublis : First Man (hormis Foy), Les Veuves, Julia Roberts, Natalie Portman, Toni Collette, les stars et le réal de Black Panther, les réalisatrices (absentes), les chansons de Mary Poppins, Ethan Hawke, sans oublier des favoris comme Cold War ou plus globalement une grande partie des films indépendants repérés à Sundance, Cannes et Venise.

A l'inverse Amy Adams et Alfonso Cuaron peuvent sabrer le champagne avec trois nominations chacun sur leur seul nom. Adams est citée deux fois en tant qu'actrice et une fois en tant que productrice. Cuaron récolte trois nominations (film étranger, réalisation, scénario).

Cette année et pour faire suite à Seth Meyers et Jimmy Fallon, c'est un duo qui a été choisi pour la présentation. Il s'agit de Sandra Oh (Grey's Anatomy, Killing Eve) et Andy Samberg (Brooklyn Nine-Nine, Saturday Night Live). Tandis qu'Andy Samberg a déjà présenté les MTV Movie Awards 2009, les Spirit Awards 2013 et les 67e Emmy Awards en 2015, Sandra Oh deviendra le 6 janvier prochain, la première personnalité asiatique à présenter les Golden Globes.

Pour rappel, les Golden Globes sont remis chaque année depuis 1944 par la Hollywood Foreign Press Association aux personnalités et projets qui ont marqué l'année cinématographique et télévisuelle. La HFPA regroupe des critiques spécialisés dans le cinéma américain mais non affiliés à des publications américaines. Les Golden Globes se tiendront comme chaque année à l'hôtel Hilton de Beverly Hills. L'an dernier, la cérémonie a captivé 19 millions d'Américains et était marquée par les suites de l'affaire Harvey Weinstein. Pour l'occasion, de nombreuses stars sont apparues vêtues de noir, hommage direct au mouvement Time's Up.

FILMS

• Meilleur film, drame

Black Panther

BlackKklansman

Bohemian Rhapsody

If Beale Street Could Talk

A Star Is Born

• Meilleur film, comédie ou musical

Crazy Rich Asians

The Favourite

Green Book

Mary Poppins Returns

Vice

• Meilleur acteur, drame

Bradley Cooper, A Star Is Born

Willem Dafoe, At Eternity’s Gate

Lucas Hedges, Boy Erased

Rami Malek, Bohemian Rhapsody

John David Washington, BlackKklansman

• Meilleur acteur, comédie

Christian Bale, Vice

Lin-Manuel Miranda, Mary Poppins Returns

Viggo Mortensen, Green Book

Robert Redford, The Old Man and the Gun

John C. Reilly, Stan and Ollie

• Meilleur actrice, drame

Glenn Close, The Wife

Lady Gaga, A Star Is Born

Nicole Kidman, Destroyer

Melissa McCarthy, Can You Ever Forgive Me?

Rosamund Pike, A Private War

• Meilleure actrice, comédie

Emily Blunt, Mary Poppins Returns

Olivia Colman, The Favourite

Elsie Fisher, Eighth Grade

Charlize Theron, Tully

Constance Wu, Crazy Rich Asians

• Meilleur réalisateur

Bradley Cooper, A Star Is Born

Alfonso Cuaron, Roma

Peter Farrelly, Green Book

Spike Lee, BlackKklansman

Adam McKay, Vice

• Meilleur acteur dans un second rôle

Mahershala Ali, Green Book

Timothee Chalamet, Beautiful Boy

Adam Driver, BlacKkKlansman

Richard E. Grant, Can You Ever Forgive Me?

Sam Rockwell, Vice

• Meilleure actrice dans un second rôle

Amy Adams, Vice

Claire Foy, First Man

Regina King, If Beale Street Could Talk

Emma Stone, The Favourite

Rachel Weisz, The Favourite

• Meilleur scénario

Alfonso Cuaron, Roma

Deborah Davis et Tony McNamara, The Favourite

Barry Jenkins, If Beale Street Could Talk

Adam McKay, Vice

Peter Farrelly, Nick Vallelonga, Brian Currie, Green Book

• Meilleure bande originale

A Quiet Place

Isle of Dogs

Black Panther

First Man

Mary Poppins Returns

• Meilleure chanson originale

"All the Stars" — Black Panther

"Girl In the Movies" — Dumplin’

"Requiem for a Private War" — A Private War

"Revelation" — Boy Erased

"Shallow" — A Star Is Born

• Meilleur film en langue étrangère

Capernaum

Girl

Never Look Away

Roma

Une affaire de famille (Shoplifters)

• Meilleur film d'animation

Les Indestructibles 2

Isle Of Dogs

Mirai

Ralph 2.0

Spider-Man: Into The Spider-Verse


SERIES

• Meilleure série dramatique

The Americans

Bodyguard

Homecoming

Killing Eve

Pose

• Meilleure série comique

Barry

The Good Place

Kidding

The Kominsky Method

The Marvelous Mrs. Maisel

• Meilleure mini-série ou film de télévision

The Alienist

American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace

Escape at Dannemora

Sharp Objects

A Very English Scandal

• Meilleur acteur, drame

Jason Bateman, Ozark

Stephen James, Homecoming

Richard Madden, Bodyguard

Billy Porter, Pose

Matthew Rhys, The Americans

• Meilleur acteur, comédie

Sacha Baron Cohen

Jim Carrey

Michael Douglas

Donald Glover

Bill Hader

• Meilleure actrice, drame

Caitriona Balfe, Outlander

Elisabeth Moss, The Handmaid’s Tale

Sandra Oh, Killing Eve

Julia Roberts, Homecoming

Keri Russell, The Americans

• Meilleure actrice, comédie

Kristen Bell, The Good Place

Candace Bergen, Murphy Brown

Alison Brie, GLOW

Rachel Brosnahan, The Marvelous Mrs Maisel

Debra Messing, Will & Grace

• Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm

Antonio Banderas, Genius: Picasso

Daniel Bruhl, The Alienist

Darren Criss, American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace

Benedict Cumberbatch, Patrick Melrose

Hugh Grant, A Very English Scandal

• Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm

Amy Adams, Sharp Objects

Patricia Arquette, Escape at Dannemora

Connie Britton, Dirty John

Laura Dern, The Tale

Regina King, Seven Seconds

• Meilleur acteur dans un second rôle dans une mini-série ou un téléfilm

Alan Arkin, The Kominsky Method

Kieran Culkin, Succession

Edgar Ramirez, American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace

Ben Whishaw, A Very English Scandal

Henry Winkler, Barry

• Meilleure actrice dans un second rôle dans une mini-série ou un film de télévision

Alex Bornstein, The Marvelous Mrs. Maisel

Patricia Clarkson, Sharp Objects

Penelope Cruz, American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace

Thandie Newton, Westworld

Yvonne Strahovski, The Handmaid’s Tale