Véronique Cayla annonce le lancement en septembre d’Arte Cinema

Posté par vincy, le 18 juin 2014

logo arte cinémaDans un entretien au journal Les Echos, Véronique Cayla, présidente d'Arte, annonce le lancement en septembre d'un chaîne web, Arte Cinéma. Cette nouvelle Web TV complète le bouquet composé de Arte concert, Arte Creative, Arte Future et Arte Info. "Avec ces cinq thématiques, nous aurons décliné l'essentiel de ce qui fait le coeur d'Arte" explique Cayla.

"Les chaînes linéaires classiques sont de plus en plus des vitrines qui donnent accès à Internet" explique-t-elle. "On en a pour quelques décennies encore sur ce sujet, en suivant les habitudes du public et la technologie. Nous sommes contents de la stratégie mise en place avec des équipes fusionnées entre l'antenne et le numérique. Toute la section numérique est passée sous la direction des programmes classiques. Sur Internet, on a un public plus jeune, de l'ordre de 40 ans contre 60 sur l'antenne, pour les mêmes programmes" poursuit la présidente de la chaîne franco-allemande.

Le CNC a un nouveau Président, la Commission de l’avance sur recettes aussi

Posté par vincy, le 15 décembre 2010

Véronique Cayla, Présidente du CNC, a procédé à l'un de ses derniers actes (il restera les voeux fin janvier) de son mandat, qui s'achèvera en mars, quand elle remplacera Jérôme Clément à la tête d'ARTE.

Elle a nommé l'éditeur Paul Otchakovsky-Laurens (P.O.L.), ancien président de la SCELF (Société Civile des Editeurs de Langue Française), qui initia le Marché des droits (audiovisuels et littéraires) au salon du livre de Paris, à la présidence de la commission d’avance sur recettes pour une durée d’un an à compter du 1er janvier 2011. Il succède ainsi à Florence Malraux, nommée depuis juillet 2009.

La commission d’avance sur recettes est composée de trois collèges siégeant séparément, de trois vice-présidents et de 25 membres titulaires. Le président est commun aux trois collèges.

Selon le communiqué du CNC, le premier collège est compétent pour examiner les demandes d’avances avant réalisation présentées pour une première œuvre cinématographique de longue durée d’un réalisateur. Le deuxième collège est compétent pour examiner les demandes d’avances avant réalisation pour des œuvres de réalisateurs ayant réalisé déjà au moins un long métrage. Le troisième collège est compétent pour examiner les demandes d’avances après réalisation. (Liste en fin d'article).

Parmi les nouveaux entrants, on note l'écrivain cinéaste Virginie Despentes, le producteur Charles Gillibert (MK2), les réalisateurs Jean-Paul Salomé et Laetitia Masson, la productrice distributrice Fabienne Vonier ainsi que son confrère Michel Saint-Jean, les actrices Marilou Berry et Julie Delpy.

Le même jour, le Conseil des Ministres a entériné la nomination d'Eric Garandeau pour remplacer Cayla à la Présidence du CNC. Conseiller culture de Nicolas Sarkozy depuis 2008, inspecteur des finances, il est aussi un ancien du CNC où il avait exercé comme directeur financier.

_________

Au titre du premier collège : Vice-Président : Mme Miléna Poylo
M. Malik Chibane
Mme Florence Colombani
M. Charles Gillibert
M. Yannick Kergoat
Mme Laïla Marrakchi
M. Jean-Bernard Pouy
Mme Régine Vial

Au titre du deuxième collège : Vice-Président : M. Michel Saint-Jean
M. Karim Boukercha
Mme Virginie Despentes
M. Christophe Honoré
Mme Laetitia Masson
M. Jean-Paul Salomé
Mme Fabienne Vonier
M. Ariel Zeitoun

Au titre du troisième collège : Vice-Président : Mme Christine Gozlan
M. Sébastien Beffa
Mme Marilou Berry
M. Emmanuel Burdeau
M. Dante Desarthe
Mme Maïla Doukouré
Mme Alante Kavaïte
Mme Laura Koeppel
M. Eric Lagesse
M. Olivier Lorelle
Mme Anne Wiazemsky
Mme Françoise Widhoff

De nouveaux membres suppléants (en gras dans la liste) font également leur entrée au sein de la commission pour une durée d’un an à compter du 1er janvier 2011 :

Mme Caroline Champetier
M. Olivier Charvet
Mme Emilie Deleuze
Mme Julie Delpy
M. Jérôme Dopffer
Mme Laetitia Fèvre
Mme Marie Genin
Mme Fabienne Godet
M. Olivier Gorce
M. Benoît Graffin
Mme Baya Kasmi
Mme Anna Novion
Mme Claire Paoletti
M. Benoît Quainon
Mme Axelle Ropert
Mme Céline Sciamma

Le CNC change de nom et le Code du cinéma est modifié

Posté par vincy, le 30 juillet 2009

Discrètement, le Centre national de la cinématographie est devenu le Centre national de la cinématographie et de l'image animée. CNCIA ? Pas tout à fait.

L'ordonnance a été publiée au Journal Officiel le 24 juillet et le CNC n'a pas tardé à communiquer sur cette nouvelle appellation dans sa dernière lettre. Dans le même temps, le Centre va se doter d'un conseil d'administration, présidé par l'actuelle directrice Véronique Cayla. Anne Durupty a été nommée directrice générale déléguée du nouveau Centre.

"Le Centre national de la cinématographie change de nom afin d’entériner l’évolution qui, depuis 1946, a conduit à l’extension de son champ d’action au-delà du seul cinéma, en direction principalement de la production audiovisuelle, de la vidéo et du multimédia, incluant le jeu vidéo. Le Centre national de la cinématographie, tout en gardant l’appellation « CNC », devient donc le « Centre national du cinéma et de l’image animée ». La dénomination des fonctions de directeur général du Centre national de la cinématographie fait également place à une nouvelle dénomination, celle de président du Centre national du cinéma et de l’image animée".

Ce nouveau CNC pourra s'aider d'un Code de l'industrie cinématographique complètement refondu, avec une actualisation des normes, une fusion des textes éparpillés dans différents codes et une extension à l'industrie de l'animation. L'ancien code datait de 1956.