Velvet Buzzsaw : Jake Gyllenhaal, Rene Russo et Toni Collette frôlent la mort dans le thriller horrifique de Netflix

Posté par wyzman, le 12 janvier 2019

Si vous n'avez pas encore vu la bande-annonce de Velvet Buzzsaw, le nouveau film de Dan Gilroy, une séance de rattrapage s'impose !

Du grand cinéma pour petits écrans

Après avoir fait des étincelles dans Night Call, Jake Gyllenhaal retrouve Dan Gilroy dans un nouveau thriller à couper le souffle. En effet, Velvet Buzzsaw s"intéresse au milieu de l'art contemporain à Los Angeles. Artistes et collectionneurs y sont prêts à dépenser des fortunes dans des pièces qui peuvent leur rapporter gros. Tout semble aller pour le mieux pour Morf Vanderlwat (Jake Gyllenhaal) lorsqu'il décide d’exposer les œuvres d’un artiste mort dans des circonstances étranges. Cette idée pourtant synonyme de grosse recettes semble finalement le rendre cinglé dès lors que les personnages des tableaux commencent à se mouvoir et à sortir de leurs toiles pour l’attaquer. En parallèle, de vrais crimes se déroulant dans sa galerie finissent par être confondus avec des oeuvres artistiques.

Au casting, outre un Jake Gyllenhaal aussi fascinant que dans Prisoners de Denis Villeneuve, on retrouve Rene Russo et Toni Collette. Les deux figures féminines principales de ce thriller sont entourées par John Malkovich, Zawe Ashton, Billy Magnussen, Tom Sturridge, Natalia Dyer (Stranger Things), Daveed Diggs (Unbreakable Kimmy Schmidt) et Peter Gadiot (Supergirl).

Ecrit et réalisé par Dan Gilroy, Velvet Buzzsaw sera disponible sur Netflix dès le vendredi 1er février. Pour rappel, le géant du streaming a fait du bruit au début du mois après avoir annoncé que 45 millions de ses abonnés (soit le tiers) ont regardé le film d'horreur Bird Box avec Sandra Bullock.

Outre Night Call, Dan Gilroy a également écrit les scénarios de Chasers de Dennis Hoper, Jason Bourne : L'Héritage de son frère jumeau Tony Gilroy et Kong: Skull Island de Jordan Vogt-Roberts. L'an dernier, il nous est revenu en petite forme avec L'Affaire Roman J. qui a tout de même valu une nomination aux Oscars à Denzel Washington.