En attendant Benedetta en 2020, Virginie Efira chez Anne Fontaine avec Omar Sy et Payman Maadi

Posté par vincy, le 20 janvier 2019

Anne Fontaine a recruté Virginie Efira et Omar Sy pour son prochain fil, Police.

Adapté du roman éponyme de Hugo Boris, Police, publié chez Grasset en 2016, est l'histoire de trois policiers - Virginie, Erik et Aristide - qui doivent accompagner à l'aéroport un Tadjik dont la demande d'asile a été rejetée. Durant ce court trajet, le trio vit un dilemme déchirant: le dossier indique qu'un retour au pays du détenu l'envoie à une mort certaine.

Les trois policiers seront interprétés par Virginie Efira, Omar Sy et Grégory Gadebois, tandis que Peyman Maadi (Une séparation) incarnera le réfugié.

Le tournage débute le 4 février selon les informations du Film Français qui a révélé les détails de cette production à 10M€.

La cinéaste Anne Fontaine embrayera avec la promotion début avril de son prochain film Blanche comme neige (10 avril), revisitation du conte Blanche-Neige avec Lou de Laâge, Isabelle Huppert, Charles Berling, Damien Bonnard, Jonathan Cohen, Vincent Macaigne, Pablo Pauly et Benoît Poelvoorde.

En revanche, Virginie Efira, en bonne place pour être nommée aux César cette année avec Un amour impossible, et sur les écrans la semaine prochaine avec Continuer de Joachim Lafosse, devra attendre pour la promotion de Benedetta, le film très attendu de Paul Verhoeven dont elle est l'actrice principale. Le film ne sera pas prêt pour cette prochaine édition du Festival de Cannes, et sera probablement à l'affiche du festival en 2020. Paul Verhoeven a été opéré de la hanche, repoussant la post-production du film. Le film prend donc un an de retard sur son agenda initial. Efira sera sur les écrans cette année avec un autre film, Sybil, de Justine Triet, avec qui elle avait tourné Victoria, aux côtés de Adèle Exarchopoulos et Gaspard Ulliel.

Sofia Coppola retrouve Bill Murray

Posté par vincy, le 16 janvier 2019

Sofia Coppola tournera le mois prochain On the Rocks, son nouveau film. Pour cette occasion, elle retrouve son acteur de Lost in Translation, Bill Murray, qui donnera la réplique à Rachida Jones.

Le film raconte l'histoire d'une jeune mère qui décide de renouer le contact avec son père, playboy "larger than life", dans une aventure à travers New York.

La scénariste et réalisatrice, prix de la mise en scène à Cannes pour Les proies en 2017, retrouve la société de production A24 qui l'avait soutenue pour The Bling Ring. A24 a été acquise à la fin de l'année 2018 par Apple. Il s'agit donc du premier film important commandé par Apple, qui veut rivaliser avec Amazon Studios et Netflix sur le terrain du 7e art.

Bill Murray avait été nommé à l'Oscar du meilleur acteur grâce à Lost in Translation, sa seule nomination à date, tandis que Coppola avait été distinguée par l'Oscar du meilleur scénario. Elle avait également été nommée pour le meilleur film et dans la catégorie meilleur réalisateur.

Bill Murray tourne actuellement The French Dispatch, son 8e film avec Wes Anderson. Il a terminé cet été le tournage de The Dead don't die de Jim Jarmusch, signant ainsi leur 3e collaboration.

Rachida Jones, fille de Quincy Jones, a notamment été vue dans Full Frontal de Steven Soderbergh, The Social Network de David Fincher, et des séries telles Web Therapy, The Office et Angie Tribeca.

Les deux acteurs avaient tourné pour Sofia Coppola dans A Very Murray Christmas, un moyen métrage télévisé musical diffusé en 2015.

Sharon Stone rejoint le casting du prequel de « Vol au-dessus d’un nid de coucou »

Posté par vincy, le 15 janvier 2019

sharon stone sur le tournage de il ragazzo d'oroRyan Murphy a complété son casting pour Ratched, sa nouvelle série, qui sera diffusée sur Netflix. Rached est présenté comme un prequel du film Vol au dessus d'un nid de coucou. Sorti en 1975, cette adaptation du roman éponyme de Ken Kesey (1962) et de la pièce de théâtre à Broadway (1963), avait reçu les cinq principaux Oscars: Meilleur film pour Michael Douglas et Saul Zaentz, Meilleur réalisateur pour Milos Forman, décédé l'an dernier, Meilleur acteur pour Jack Nicholson, Meilleure actrice pour Louise Fletcher et Meilleur scénario adapté pour Bo Goldman et Lawrence Hauben.

Ryan Murphy, créateur des séries Nip/Tuck, Glee, American Horror Story, Feud et Pose, et réalisateur du film Mange, prie, aime et du téléfilm The Normal Heart, va tourner cette nouvelle série dès février. Deux saisons (au total 18 épisodes) ont été commandés. Ce prequel mettra en vedette Sarah Paulson dans le rôle autrefois tenu par Louise Fletcher, l'infirmière en chef Mildred Ratched.

Le générique comprend Jon Jon Briones (Sons of Anarchy, American Horror Story: Apocalypse), Charlie Carver (Desperate Housewives, Teen Wolf), une fidèle de Woody Allen, Judy Davis (vue aussi dans Marie-Antoinette et Feud), Harriet Samsom Harris (Phantom Thread, Desperate Housewives), Cynthia Nixon (Sex and the City), Hunter Parrish (Weeds, The Good Wife), Amanda Plummer (Pulp Fiction, Battlestar Galactica), Corey Stoll (First Man, House of Cards, Los Angeles police judiciaire), et Finn Wittrock (American Horror Story, Si Beale Street pouvait parler).

Sharon Stone, récemment à l'affiche de The Disaster Artist de James Franco, a été la vedette l'an dernier de la mini-série Mosaic de Steven Soderbergh.

La série remontera le temps en commençant après la seconde guerre mondiale, où on suivra Mildred Ratched, infirmière normale, devenir le monstre que l'on connaît.

Sharunas Bartas en tournage

Posté par vincy, le 13 janvier 2019

Le réalisateur lituanien Sharunas Bartas (Peace to us in our dreams) tourne actuellement son nouveau film. In The Dusk (Sutemose) se déroule après la seconde guerre mondiale, lors de la guérilla des Partisans (1944-1953) où des lituaniens ont voulu résister à l'occupation soviétique. Ce conflit aurait tué 30000 lituaniens.

Sharuna Bartas racontera ce combat désespéré et meurtrier à partir d'un scénario, coécrit avec Ausra Giedraityte. Le tournage a débuté en décembre dans le pays avec Arvydas Dapsys, Salvijus Trepulis, et Rytis Saldžius, qui seront, cette année, tous les trois à l'affiche de Izaokas, réalisé par Jurgis Matulevicius, récit du militant Andrius Gluosnis, qui après avoir tué un Juif en pleine seconde guerre mondiale, est rongé par la culpabilité. Izaokas doit sortir en mars dans son pays.

De son côté, le film de Sharunas Bartas devrait sortir au printemps 2020. A temps pour une sélection à Berlin ou Cannes l'année prochaine. Le film est coproduit par la France (Kinoelektron).

Makoto Shinkai (Your Name) dévoile son nouveau film

Posté par vincy, le 12 janvier 2019

On cherche toujours l'héritier d'Hayao Miyazaki. Avec son récent Miraï, ma petite sœur, Mamoru Hosoda fait partie des cinéastes devenus incontournables dans l'anime japonais. Mais il faut aussi compter sur Makoto Shinkai, dont Your Name (2016) avait explosé le box office japonais (235M$ de recettes) en plus de convaincre la critique et les fans d'animation.

Mamoru Hosoda avait eu les honneurs de la Quinzaine des réalisateurs en mai dernier avec Mirai. le film a réussi à être le 19e plus gros succès de l'année au Japon en 2018. Il est actuellement en salles en France et il approche des 100000 entrées depuis sa sortie durant les fêtes.

Makoto Shinkai aura-t-il le même privilège, voire une sélection officielle à Cannes cette année? C'est possible puisqu'il termine actuellement son nouveau film, Weathering With You, qui sortira au Japon le 19 juillet.

Le film suit un jeune homme, Hodaka, qui se lie d'amitié avec une fille capable de manipuler le climat. Provincial dans une région déclassée, ce jeune marin va à Tokyo pour se faire par embaucher par un magazine douteux, spécialisé dans les sciences occultes. Il pleut continuellement sur la capitale japonaise, comme si son avenir était condamné à ce temps plombant. Ce qui l'intrigue. Quand il rencontre Hina, brillante et vivante, qui assure savoir arrêter cette pluie et fait redécouvrir la lumière à la ville.

C'est "une histoire dans laquelle garçons et filles, renversés par le destin, "choisissent" leur mode de vie à l'ère de l'harmonie climatique. L'histoire de deux amours est peinte comme un message adressé au monde entier, belle et indolore" mentionne le réalisateur dans sa note d'intention.

Fin de tournage pour le nouveau Nicloux, avec Houellebecq et Depardieu

Posté par vincy, le 23 décembre 2018

Gérard Depardieu et Michel Houellebecq vont être réunis sur le grand écran par Guillaume Nicloux selon Artmedia, l'agent de l'acteur, et AlloCiné. Ils viennent de terminer le tournage de C'est extra, produit par Sylvie Pialat et Benoît Quainon pour Les Films du Worso.

C'est extra suit le duo en cure dans un centre de thalassothérapie à Cabourg. "Ils tentent ensemble de survivre au régime de santé que l’établissement entend leur imposer. Mais des événements extraordinaires viennent perturber leur programme", selon le site Cineuropa. Le tournage a duré trois semaines. C'est sans doute le générique qui va faire hurler les anti-Trump (Houellebecq a récemment trouvé des qualités au président américain) et les anti-Poutine (le grand ami de Depardieu).

Avec le cinéaste, Gérard Depardieu a récemment interprété un écrivain désabusé dans Les Confins du monde, un film de guerre dans la jungle vietnamienne et un père égaré dans Valley Of Love. Il a aussi été quasiment seul à l'écran en incarnant un homme qui part à la chasse avec son chien mais ne retrouve pas son chemin pour sortir du bois dans The End.

Michel Houellebecq a joué son propre rôle pour Guillaume Nicloux dans la comédie loufoque et métaphysique, L'Enlèvement de Michel Houellebecq. L'auteur est kidnappé par un trio de pieds-nickelés - un gitan obèse et impulsif, un body-builder à fleur de peau et un adepte du free-fight - qui le séquestrent dans un petit pavillon du Loir-et-Cher. Houellebecq a réalisé l'adaptation de son roman La possibilité d'une île il y a 10 ans. Il a aussi été l'acteur principal de Near Death Experience de Benoît Delépine et Gustave Kervern.

L'écrivain provocateur, polémiste et pessimiste sortira son prochain roman, Sérotonine le 4 janvier.

L’Empire de Luc Besson vacille

Posté par vincy, le 7 décembre 2018

Ça commencé l'an dernier avec Valerian. Si le film a quand même rapporté 225M$ (pour un budget hors-marketing de 175M$), il a sérieusement fragilisé le colosse EuropaCorp. Déjà, l'empire de Luc Besson montrait quelques failles, avec des filiales pas rentables, l'école de cinéma qui, finalement, a fermé... Et puis cette année, dans un pays où #MeToo n'a pas conduit à des scandales fracassants, Luc Besson a encaissé plusieurs plaintes pour viols, agressions sexuelles ou harcèlement, depuis le printemps et encore tout récemment, fin novembre. Autant dire qu'aucun studio américain ne va l'aider à financer ses films.

Mauvais karma

Les finances dans le rouge (83 millions d'euros de pertes pour le dernier exercice, une dette aux alentours de 230M€), une image fortement dégradée de l'homme le plus puissant du cinéma français, plusieurs flops depuis deux ans, à l'exception de Taxi 5 en avril, une Cité du cinéma pas rentable, des licenciements répétés: tout a contribué au démantèlement qui a débuté avec la cession des salles de cinéma il y a deux ans et qui s'est poursuivi hier avec l'annonce de la fermeture de sa filiale de distribution après 17 ans de belles ambitions, alliant les films de Canet et Améris, de Mihaileanu et Tommy Lee Jones, de Malick et Gondry.

Et deux films importants au programme pour 2019: Nous finirons ensemble, la suite des Petits Mouchoirs, de Guillaume Canet, prévu pour le 1er mai, et Anna, le nouveau film de Luc Besson, avec Helen Mirren, Sasha Luss, Cillian Murphy et Luke Evans, dont le tournage a été reporté du 2 janvier au 27 mars.

Désormais, les films produits et coproduits par Europacorp seront distribués par Pathé (au moins pour les trois prochaines années). Ce contrat exclusif permettra à Pathé de distribuer le Canet et le Besson.

Cure d'amaigrissement

On comprend vite que c'était le moment de vendre: car en dehors de ces deux films, EuropaCorp n'a aucun autre projet dans les tuyaux actuellement, quand à une époque pas si lointaine, une dizaine de projets étaient sur le feu chaque année. Pas de quoi faire vivre une filiale de distribution, et de quoi s'inquiéter pour la partie production.

Et ce n'est pas terminé côté vente des bijoux de famille, puisque la société est en négociations exclusives avec Gaumont pour vendre le catalogue de plus de 500 titres de Roissy films, acquis en 2008, et qui comprend L'Avventura, La Grande Bouffe, La Guerre du feu, Les Ripoux...

Wes Anderson embarque Chalamet, Murray, McDormand, Del Toro et Swinton à Angoulême

Posté par vincy, le 2 décembre 2018

Le 10e film de Wes Anderson est en tournage à .... Angoulême. Le cinéaste américain a débuté les prises de vues le 26 novembre, et le maire de la ville en a profité pour lui faire inaugurer les illuminations de Noël avec Tilda Swinton. It's not a joke.

Outre Tilda Swinton, le casting de The French Dispatch comprend Timothée Chalamet, Benicio del Toro, Jeffrey Wright et quelques habitués du cinéaste tels Swinton, Bill Murray et Frances McDormand. Il y aura sans doute quelques ajouts au générique. Les rumeurs évoquent Léa Seydoux, Natalie Portman et Brad Pitt.

Le tournage va durer jusqu'en mars. On ne sait pas grand chose de cette production à 15-20M€. Ce n'est pas un musical et il y aurait trois histoires principales qui se dérouleraient dans un journal américain basé à Paris, après la seconde guerre mondiale.

Wes Anderson, qui réside à Paris, tourne ainsi son premier film dans son pays d'adoption.

L’écrivain et cinéaste Atiq Rahimi en tournage au Rwanda

Posté par vincy, le 18 novembre 2018

L'écrivain et réalisateur Atiq Rahimi est en tournage pour 7 semaines au Rwanda depuis le 22 octobre. Cinq ans après Syngué sabour. Pierre de patience, l'adaptation de son roman Prix Goncourt, il adapte le livre de Scholastique Mukasonga, Notre-Dame du Nil, Prix renaudot en 2012.

L'histoire, en partie autobiographique pour la romancière, se déroule au Rwanda en 1973. Dans le prestigieux institut catholique "Notre-Dame du Nil", perché sur une colline, des jeunes filles rwandaises étudient pour devenir l'élite du pays. En passe d'obtenir leur diplôme, elles partagent le même dortoir, les mêmes rêves, les mêmes problématiques d'adolescentes. Mais aux quatre coins du pays comme au sein de l'école grondent des antagonismes profonds, qui changeront à jamais le destin de ces jeunes filles et de tout le pays.

Le scénario a été coécrit par Atiq Rahimi et Ramata Sy (qui a coécrit le film Sibel, prix FIPRESCI à Locarno et prix du public et prix de la critique à Montpellier). Produit par Les films du Tambour et Chapter 2 (Dimitri Rassam), avec france 2 Cinéma, Swoon Productions et Belga productions, ce film sera distribué par Bac Films.

Amanda Mugabekazi, Albina Kirenga, Malaika Uwamahoro, Clariella Bizimana, Belinda Rubango et Pascal Greggory sont au générique de ce film.

Atiq Rahimi avait été récompensé à Cannes pour son premier long métrage, Terre et Cendres, en 2004. Syngué sabour a été récompensé à Abu Dhabi, Gijon, Hong Kong et Istanbul. Son actrice principale, Golshifteh Farahani avait été nommée aux Césars en tant que meilleur espoir féminin.

Catherine Deneuve, 75 ans, un « Nobel des arts », un Kore-eda et un (très) beau livre

Posté par vincy, le 25 octobre 2018

C'est un peu Japonismes dans la carrière de Catherine Deneuve. L'actrice vient de fêter ses 75 ans à Tokyo avec le Praemium Imperiale dans la catégorie Théâtre et Cinéma, prix considéré comme le "Nobel des Arts", pour couronner plus de 50 ans de carrière. Ce déplacement au Japon coïncide avec le tournage en France du nouveau film de Hirokazu Kore-eda, La vérité.

Pour ce projet qu'il a en gestation depuis une quinzaine d'années, le réalisateur, Palme d'or cette année à Cannes, a débuté les prises de vues depuis une semaine et a libéré l'actrice pour qu'elle aille recevoir son prix. ""J'aime son univers, j'aime la façon dont il traite les rapports des adultes et des enfants", a expliqué l'actrice au cours de la conférence de presse prévue à Tokyo. Deneuve y a détaillé son rôle: "Cette femme que je joue est une actrice avec des qualités, c'est certain, mais avec des défauts assez énormes d'égoïsme, d'égocentrisme et des relations compliquées avec sa fille qui vit aux Etats-Unis". "Evidemment c'est très, très loin de moi donc j'ai vraiment l'impression de jouer un rôle de composition".

"C'est un cinéaste dont j'ai presque tous les films, sur trois-quatre ans, on s'est vu plusieurs fois. Après avoir été au Japon, il est venu pour la soirée qu'on avait donné pour moi là-bas, donc ça nous a rapprochés. J'aime énormément ses films, c'est un univers qui me touche beaucoup. Quand j'ai su qu'il envisageait, peut-être, de tourner un film avec moi j'étais évidemment extrêmement heureuse et surprise lorsque j'ai su que ça se passerait en France" a-t-elle précisé sur RTL.

Le film sortira l'année prochaine. Catherine Deneuve fait face à Juliette Binoche, qui y joue sa fille, pour la première fois. "Kore-eda ne savait pas non plus que j'avais envie de tourner avec Juliette Binoche et que ça ne c'était jamais produit" a-t-elle avoué.

Elle a également confié qu'elle a "un projet de film" dans l'archipel. "Ce serait un film français mais qui se tournerait entièrement au Japon".

Enfin, cette semaine sort chez Gallimard, le beau-livre illustré, Catherine Deneuve, film par film, avec des textes signés Isabelle Giordano. Cet ouvrage passe en revue la carrière de l'actrice, de ses premiers films jusqu'aux prochains (hormis le Kore-eda), en rappelant pour chacun l'importance dans le cinéma ou la carrière de l'actrice, abondamment documenté avec des extraits de presse ou d'interviews de l'époque, des textes de l'actrice issus de ses livres ou des citations de grands cinéastes à son propos, de Truffaut à Scorsese. Un beau cadeau de noël pour les fans, même s'ils manquent cruellement quelques films dans cette hagiographie visuelle. Giordano essaie tout au long du livre d'explorer le mystère de sa fascination, au-delà de la beauté photogénique de la comédienne, et de prouver, sans trop avoir à se forcer, pourquoi elle est un monument du 7e art, qui méritait bien le Praemium Imperial.