Laurent Cantet va tourner « Arthur Rambo »

Posté par vincy, le 11 septembre 2019

Laurent Cantet s'apprête à tourner son 8e long métrage, deux ans après la sortie de L'Atelier. Le réalisateur d'Entre les murs, Palme d'or en 2008, deux fois césarisé, va commencer le tournage d'Arthur Rambo le 25 septembre, produit par Les films de Pierre (la société fondée par Pierre Bergé et qui a produit 120 battements par minute et C'est ça l'amour) et Memento films.

Le scénario, coécrit par le réalisateur, Fanny Burdino et Samuel Doux, raconte l'histoire d'un jeune homme, Karim, écrivain engagé, chouchou des médias, qui va se retrouver pris dans une polémique sur les réseaux sociaux quand on découvre qu'il poste des messages haineux sous pseudonyme. L'histoire rappelle celle de Mehdi Meklat, l'ex-chroniqueur du Bondy Blog, de Libération et de Radio France et n'a donc rien à voir avec le court-métrage de Guillaume Levil, sorti en 2018, qui portait le même titre.

Rabah Naït Oufella, déjà à l'affiche d'Entre les murs, incarnera Karim aka Arthur. On l'a aussi vu dans Grave, Nocturama, Patients et Bande de filles.

Le film, qui sera distribué par Memento, a reçu l'Avance sur recettes et l'aide de la région Ile-de-France. Il devrait être prêt pour le prochain festival de Cannes.

La vie de Jésus par Terrence Malick

Posté par vincy, le 9 septembre 2019

Alors qu'Une vie cachée, en compétition à Cannes, est attendu dans les salles françaises le 11 décembre prochain, Terrence Malick prépare son prochain film. The Last Planet, qui racontera une partie de la vie de Jésus, sera en tournage à Anzo, un port italien au sud de Rome, dès octobre. Des prises de vues ont cependant déjà commencé cet été.

Le casting sera composé de Géza Röhrig (Le fils de Saul) dans le rôle de Jésus, de Mark Rylance, qui a confirmé l'information à Deauville auprès d'Allociné, sera Satan et Matthias Schoenaerts incarnera l'apôtre Pierre.

Satan aura quatre visages, affirme Mark Rylance à Allociné. Le film est écrit sous formes de paraboles de différents passages de la vie de Jésus Christ. Déjà, dans Une vie cachée, son attirance pour la foi chrétienne est palpable, notamment à travers deux séquences: la restauration de l'église et le calvaire du personnage principal. Martin Scorsese avait récemment expliqué que Terrence Malick se posait une question: "Qu’est-ce que Christ veut de nous ?".

Mads Mikkelsen retrouve Thomas Vinterberg

Posté par vincy, le 6 septembre 2019

Druk, ou dans sa version anglaise Another Round, sera le nouveau film (danois) de Thomas Vinterberg. Le magazine Screen International vient d'en publier le premier cliché. Ecrit par le réalisateur et Tobias Lindholm (qui a réalisé Hijacking, A War et deux épisodes de Mindhunter), le film raconte l'histoire de professeurs de lycées qui tentent une expérience pour supporter leur quotidien: vivre constamment aevc un certain degré d'alcool dans le sang. De l'amitié à leur liberté, cette intoxication aura des conséquences.

Cette comédie dramatique et provocatrice réunit Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe, Susse Wold, tous quatre au casting de La chasse du même Vintebrerg (2012), mais aussi Magnus Millang et Maria Bonnevie. La sortie est calée pour 2020.

Thomas Vinterberg a réalisé ses dernières années Loin de la foule déchainée, La communauté et Kursk (sorti l'an dernier). Mads Mikkelsen vient de tourner le film SF Chaos Walking de Doug Liman, avec Daisy Ridleye et Tom Holland.

Xavier Giannoli tourne La Comédie Humaine de Balzac

Posté par vincy, le 30 août 2019

Le producteur Olivier Delbosc (Curiosa films), dans une interview au Film Français, a donné tous les détails du nouveau film de Xavier Giannoli (Marguerite). La Comédie humaine est l'adaptation des Illusions perdues de Honoré de Balzac, l'épisode autour du provincial Rubempré qui monte à Paris pour devenir écrivain.

Le tournage se déroule à Paris et dans ses environs. Débutées mi-juillet, les prises de vues se dérouleront jusqu'à la fin octobre. Il s'agit d'un gros budget de 18,7M€.

Le casting est lui aussi "monstrueux": Gérard Depardieu, Vincent Lacoste, Cécile de France, Jeanne Balibar, Jean-François Stévenin, André Marcon, Louis-Do de Lencquesaing, et pour la première fois dans un film français, Xavier Dolan. Le rôle principal sera tenu par Benjamin Voisin.

Le jeune Benjamin Voisin, qu'on a pu voir dans Bonne Pomme, The Happy Prince et la série Fiertés, sera aussi à l'affiche du prochain film de François Ozon, Eté 1984.

La comédie humaine est un ensemble de 90 ouvrages écrits entre 1829 et 1850, dont font partie Le Colonel Chabert, Le Père Goriot, La cousine Bette, etc... Illusions perdues est une trilogie rédigée entre 1837 et 1843. Lucien de Rubempré, né Lucien Chardon, en est le personnage principal, écrivain provincial sans scrupules qui joue de sa beauté pour réussir.

Jérémie Elkaïm tourne son premier film

Posté par redaction, le 23 août 2019

9 ans après son court-métrage Manu, Jérémie Elkaïm, comédien et scénariste (quatre longs de son ex compagne Valérie Donzelli), tourne son premier long métrage, Assoiffés.

Le Film Français indique que le tournage a débuté lundi dernier, avec Marina Foïs (qui sera au générique de la série "Les sauvages" en septembre), Seear Kohi (croisé dans "Homeland" et repéré dans deux pièces d'Ariane Mnouchkine) et Laetitia Dosch (bientôt à l'affiche de Fourmi de Julien Rappeneau).

Assoiffés, produit par Super 8 productions et distribué par Memento, donnera son clap de fin début octobre, et devrait sortir l'an prochain.

Le scénario est adapté du livre témoignage de Béatrice Huret, Calais mon amour. C'est l'histoire d'une veuve de gendarme, sympathisante FN, qui vit seule avec son fils et sa mère à quelques kilomètres de la jungle de Calais . Mais un soir, elle prend en stop un jeune migrant. Elle découvre alors les camps de réfugiés, et leur misère. Devenant bénévole pour aider tous ces "étrangers", elle rencontre Mokhtar, un réfugié iranien qui souhaite se rendre en Angleterre. Par amour, elle va abandonner ses préjugés, déplacer des montagnes et s'opposer à des lois absurdes.

Benedict Cumberbatch, Claire Foy et Andrea Riseborough tournent « Louis Wain »

Posté par vincy, le 9 août 2019

Le tournage du biopic sur Louis Wain va démarrer demain à Londres, avec, sur le plateau Benedict Cumberbatch, Claire Foy, Andrea Riseborough et Toby Jones.

Produit par StudioCanal, SunnyMarch, Shoebox, Film4 et Amazon Studios, Louis Wain va être réalisé par Will Sharpe (la série "Flowers"), qui a coécrit le scénario avec Simon Stephenson, qui signe là son premier long métrage en solo.

Louis Wain (1860-1939) était un artiste connu pour ses dessins d'animaux anthropomorphes, et notamment ses chats qui se comportaient comme des humains. Son enfance ne fut pas très heureuse, entre un bec de lièvre le défigurant, une sœur admise en asile, les autres qui vécurent toute leur vie avec la mère... Ado errant, il devient malgré tout professeur de dessin, épouse la gouvernante de ses sœurs (qui décède rapidement d'un cancer), et commence à publier ses premières illustrations de chatons (qui financèrent la vie de cette famille de femmes.

Son épouse sera incarnée par Claire Foy. Le mariage fut considéré comme scandaleux puisqu'elle avait 33 ans, lorsqu'il n'en avait que 23. Durant la maladie de sa femme, il découvre qu'il peut la divertir en apprenant des tours à leur chat, ce qui deviendra son obsession créative. Mais, instable mentalement, Wain sera interné durant les quinze dernières années de sa vie. Mais auparavant, ses dessins de chats, parmi les premiers comic-strips, connurent un grand succès. Cependant, à cause de sa naïveté, il cédait ses droits pour une bouchée de pain ou se faisait avoir par les éditeurs.

Benedict Cumberbatch et Claire Foy ont déjà travaillé ensemble en 2011 dans le drame de Dictynna Hood, Wreckers.

Ludivine Sagnier, reine de la Ruche

Posté par vincy, le 26 juillet 2019

Fin de tournage aujourd'hui pour le premier long métrage de fiction du directeur de casting, réalisateur de court et documentariste Christophe Hermans, La ruche, adaptation du roman d'Arthur Loustalot (Lattès, 2013).

Débuté il y a un mois, le film réunit Ludivine Sagnier, Sophie Breyer, Mara Taquin, Bonnie Duvauchelle et Tom Vermeir. Cette co-production franco-belge met en scène une mère, Alice, et ses trois filles, Marion, Claire et Louise. Depuis le départ de son mari, Alice, qui alterne joies et douleurs, sombre chaque jour davantage. Ses trois filles n'ont plus que leur amour à lui offrir pour la sauver d'une spirale destructrice.

Ludivine Sagnier, qui vient de fêter ses 40 ans, sera au générique de Fourmi de Julien Rappeneau, Un monde plus grand de Fabienne Berthaud, sélectionné aux Venice Days, Les châtelains de Vero Cratzborn et La Vérité de Hirokazu Kore-eda, qui ouvre le festival de Venise. Elle s'est aussi engagée sur le prochain film de Kim Chapiron, Famille Affaire, et celui de Laetitia Colombani, Les montagnes russes.

James Bond 25 : Lashana Lynch succède à Daniel Craig dans le rôle de 007

Posté par wyzman, le 15 juillet 2019

Ce week-end, le tabloïd britannique Daily Mail a révélé que le prochain James Bond actuellement en tournage entre l’Italie, la Norvège, la Jamaïque et le Royaume-Uni devrait être marqué par l’introduction d’un nouvel agent 007 incarné par l’actrice britannique Lashana Lynch.

Un remplacement logique

Si pendant des années la possibilité que James Bond soit joué par un acteur noir (pensez Idris Elba), c’était sans compter sur la remarquable audace de la scénariste Phoebe Waller-Bridge. Déjà à l’œuvre sur ses propres séries Crashing, Fleabag et Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge a été appelée à la rescousse pour participer à la réécriture du scénario de James Bond 25.

Si l’on en croit la source du Daily Mail, Lashana Lynch n’a pas été engagée pour faire suite à Daniel Craig et devenir le visage de la franchise mais bien pour lui succéder en tant que 007 pendant que celui-ci profite d’une retraite largement méritée. Après tout s'il n'y a qu'un James Bond, le matricule 007 peut être incarné par n'importe qui (pensez Docteur Who).

Rappelé par M (Ralph Fiennes), Daniel Craig sera rapidement confronté tôt dans le film à sa "remplaçante", celle qui porte désormais son matricule.

La source en question précise que James Bond tentera sans surprise de séduire Lashana Lynch et que le terme "Bond girls" est désormais interdit sur le plateau et au niveau de la production de la saga. Il est désormais fait mention de "Bond women" pour être plus précis.

L’effet d’une bombe ?

Si pour beaucoup l’annonce d’un nouveau 007 incarné par une femme a un arrière-goût de féminisation d’une franchise qui reposait jusque-là sur la virilité et la masculinité de son héros, Phoebe Waller-Bridge a déjà clarifié son point de vue sur la saga : "On a beaucoup parlé de la pertinence de Bond à cause de qui il est et de la façon dont il traite les femmes. Je pense que c'est des c*******s. Je pense qu'il est absolument pertinent maintenant. [La franchise] doit juste grandir. Il faut que ça évolue, et l'important, c'est que le film traite bien les femmes. Il n'a pas à le faire. Il doit être fidèle à son caractère.»

De son côté, concernant le casting de Lashana Lynch sur James Bond 25, la source du Daily Mail est également très claire : "Lashana est absolument géniale et le scénario de Phoebe est aussi précis et drôle que vous pouvez vous y attendre. Ce Bond rend hommage avec beaucoup d'humour à certains des films précédents. C'est un Bond pour l'ère moderne qui séduira la jeune génération tout en restant fidèle à ce que nous attendons tous d'un film Bond. Il y a des séquences de course-poursuites et des combats spectaculaires, et Bond est toujours Bond, mais il doit apprendre à gérer le monde de post-#MeToo."

A 31 ans, Lashana Lynch pourrait bien avoir décroché le rôle qui va marquer un tournant dans sa carrière. Née à Londres, on a déjà pu la voir dans la mini-série de la BBC The 7.39, dans la série sud-coréenne Doctors ou en tête d'affiche de Still Sar-Crossed, une série produite par Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy, Scandal). Cette année, elle jouait la meilleure amie perdue de vue de Carol Danvers (Brie Larson) dans Captain Marvel.

Après une mise en route particulièrement lente, le remplacement de Danny Boyle par Cary Joji Fukunaga à la réalisation, des incidents et la blessure à la cheville de Daniel Craig, le film, déjà deux fois reporté, est pourtant toujours attendu pour le 8 avril 2020. Et on a appris avec délectation que Christoph Waltz reprenait son personnage de Blofeld, qui finissait défiguré et arrêté (mais pas mort) dans SPECTRE.

De même on retrouvera (sans doute plus fugacement) Léa Seydoux. Ben Whishaw et Ralph Fiennes sont aussi de retour. Rami Malek devrait être le vilain de l'histoire. David Dencik, Ana de Armas, Billy Magnussen, Jeffrey Wright, Rory Kinnear et Dali Benssallah sont aussi au générique.

Sherlock Holmes : deux films en préparation

Posté par vincy, le 13 juillet 2019

Sherlock Holmes continue d'être l'un des héros littéraires qui passionnent le plus les studios hollywoodiens. Sherlock Holmes 3, avec Robert Downey Jr qui va reprendre le costume du détective, est sur les rails. On sait désormais que Dexter Fletcher (Rocketman) réalisera le troisième opus de la franchise initiée par Guy Ritchie (Sherlock Holmes en 2009 ; Sherlock Holmes: Jeu d'ombres en 2011). Le premier avait récolté 524M$ dans le monde, et sa suite avait empoché 545M$ dans le monde.

Jude Law devrait être de nouveau le Professeur Watson. Le scénario est écrit par Chris Brancato (la série "Narcos").

Warner Bros prévoit de sortir le film en décembre 2021, dix ans après le précédent. Il faut dire que le projet a longtemps été repoussé pour cause de planning surchargé de l'acteur qui incarnait jusqu'à récemment Iron Man.

Un autre Sherlock Holmes est en préparation, mais cette fois-ci ce ne sont pas les romans d'Arthur Conan Doyle qui en sont l'inspiration. Enola Holmes est l'adaptation de la série de livres jeunesse de Nancy Springer autour de la jeune sœur de Sherlock.

Celui-ci sera incarné par Henry Cavill. Millie Bobby Brown (Stranger Things) interprètera Enola, investigatrice intrépide, et Henela Bonham-Carter la mère de la tribu.

Le film sera réalisé par Harry Bradbeer (la série "Fleabag") et écrit par Jack Thorne (la série "Skins"). Le tournage doit débuter cet été pour une sortie en 2020.

Blanche Gardin chez Kervern et Delépine

Posté par vincy, le 12 juillet 2019

Blanche Gardin semble vouloir percer au cinéma après avoir brillé sur scène. La comédienne et humoriste avait déjà été choisie par Bruno Dumont pour son prochain film, Par ce demi-clair matin.

Cet été, elle tournera dans la région d'Arras le nouveau film de Gustave Kervern et Benoît Delépine. Elle sera entourée de Denis Podalydès, Corinne Masiero, la fidèle Yolande Moreau et Benoît Poelvoorde.

Effacer l'historique sera le dixième film du duo, dont le dernier film, I feel good, est sorti en septembre dernier. Le film sera aussi tourné aux Etats-Unis et à l'ïle Maurice.

Selon La Voix du Nord, il s'agira de l’histoire de gens simples, largués par les outils numériques, mais bien décidés à se rebeller.