Jodie Foster et le vol de la Joconde

Posté par redaction, le 8 mars 2020

jodie fosterElle sera la narratrice du documentaire Be Natural, l'histoire cachée d'Alice Guy-Blaché, réalisé par Pamela B. Green, en salles le 18 mars. Jodie Foster tourne actuellement Prisoner 760 de Kevin Macdonald, avec Bendedict Cumberbatch, Shailene Woodley, Tahar Rahim et Zachary Levi. Jamais deux sans trois, l'actrice-productrice-réalisatrice va faire son retour derrière la caméra. Son dernier film, Money Monster (216) avait eu les honneurs de la sélection officielle au Festival de cannes. Pour son cinquième long métrage, elle filmera l'adaptation du livre de Seymour Reit, The Day They Stole the Mona Lisa (Le jour où ils ont volé la Joconde). Ce livre est inédit en France. l'auteur l'a écrit en 1981.

The Day They Stole the Mona Lisa est un roman autour du vol (réel) de la Joconde au Louvre en 1911. Cela fait plus de dix ans que l'adaptation au cinéma est en préparation. Les producteurs ont confirmé la présence de Jodie Foster au générique lors du festival de Sundance en janvier. Le film sera dans la veine de L'Affaire Thomas Crown, entre arnaque et comédie, mélangeant faits réels et fiction.

Aucune date de tournage n'a été annoncée.

Maggie Gyllenhaal enrôle Olivia Colman pour son premier film

Posté par vincy, le 23 février 2020

Maggie Gyllenhaal va réaliser son premier long métrage. L'actrice a su choisir son sujet - un best-seller d'une romancière courtisée - et son casting. Elle fait également ses premiers pas en tant que scénariste.

Poupée volée (The Lost Daughter) sera l'adaptation du troisième roman d'Elena Ferrante, écrivaine mystérieuse dont on ne connait pas la réelle identité et qui  écrit un phénomène mondial, la tétralogie L'amie prodigieuse (adaptée en série TV).

Paru en 2006, Poupée volée raconte l'histoire d'une professeure de littérature anglaise à l'université de Florence, Leda, divorcée, qui passe ses vacances du côté de Naples. Elle vit seule depuis le départ de ses filles, Marta et Bianca, qui ont rejoint leur père au Canada. Leda se lie d'amitié avec Nina, une jeune femme mariée à un homme plus âgé, et sa fille, Elena, un peu différente du reste de cette famille "provinciale" et rustre... Cette tribu fascine Leda. Cette rencontre constitue pour elle l'occasion de réfléchir à ses rapports avec ses propres filles, qu'elle a abandonnées pendant trois ans alors qu'elles étaient encore enfants, et à une maternité qu'elle n'a jamais pleinement assumée.

Ce portrait de femme sur la difficulté d'être mère sera interprété par Olivia Colman, oscarisée pour La Favorite et récente gagnante d'un Golden Globe pour son personnage de la reine Elisabeth II dans The Crown. Elle sera entourée de Jessie Buckley, récemment vue dans Wild Rose et Chernobyl, Dakota Johnson (Cinquante nuances de Grey) et Peter Sarsgaard.

A 41 ans, Maggie Gyllenhaal connait un beau succès en tant qu'actrice avec la série The Deuce. Elle est du casting du nouveau film de Baz Luhrman sur Elvis Presley, avec Austin Butler, Tom Hanks et Rufus Sewell.

Tom Hardy incarnera l’explorateur Sir Ernest Shackleton

Posté par vincy, le 22 février 2020

On le surnommait The Boss. Sir Ernest Shackleton est l'un des plus grands aventuriers du début du 20e siècle. Il va faire l'objet d'un biopic, produit par Heyday Films, avec Tom Hardy dans le rôle principal.

Ecrit par le scénariste Peter Straughan, le film sera financé par Studiocanal. Il n'y a pas encore de réalisateur.

Ernest Henry Shackleton est né en Irlande, à l'époque britannique, en 1874, et a est mort à l'âge de 47 ans en Antarctique.  Il a découvert le continent glacé en participant à une expédition en 1901. Mais, pour des raisons de santé, il ne peut pas aller jusqu'au bout de la mission menée par Robert Falcon Scott. Il retourne en Antarctique en 1907, cette fois-ci en chef d'expédition. Et il devient le premier homme à s'approcher du pôle sud en 1909 (à moins de 200 kms). Son objectif est désormais de traverser l'immense étendue hostile, en passant par le pôle (atteint en 1911 par Roald Amundsen). L'expédition doit durer trois ans, en pleine première guerre mondiale.

Un héros oublié

Mais ce sera surtout un calvaire. Pourtant, malgré les risques, les exploits de Shackleton vont permettre de ne perdre aucun homme. C'est ce périple incroyable, avec des missions de sauvetage aujourd'hui légendaires, que le film veut raconter. Il meurt lors d'une ultime exploration scientifique début 1922. Endetté, enterré sur place, son nom tombe dans l'oubli durant plus de soixante ans, tandis que l'on vénère toujours le pionnier et héros Robert Falcon Scott, mort en 1912. En 2002, la BBC a effectué un sondage pour déterminer les 100 plus grandes personnalités britanniques: Shackleton est classé 11e, tandis que Scott est 54e.

A noter que la fameuse expédition Endurance comme symbole de l'exploration polaire et de l'héroïsme de son chef a été adaptée dans un téléfilm, Shackleton, en 2002. Kenneth Branagh incarnait l'explorateur.

Tom Hardy est au générique des séries Peaky Blinders et Taboo. Il a tourné Fonzo, où il incarne Al Capone, et termine actuellement Venom 2. Les deux films sortent au second semestre cette année.

Soumission de Michel Houellebecq (finalement) au cinéma

Posté par redaction, le 21 février 2020

Ce sera le quatrième film adapté d'un roman de Michel Houellebecq, après Extension du domaine de la lutte de Philippe Harrel (1999), Les particules élémentaires d'Oskar Roehler (2006) et La possibilité d'une île, réalisé par l'écrivain lui-même en 2008. Soumission sera filmé par Guillaume Nicloux en septembre. Jean-Paul Rouve aura le rôle principal.

Soumission, paru en 2015 et vendu à 2 millions d'exemplaires dans le monde, raconte l'histoire d'un professeur d'université, François, dont le déclin semble inexorable, comme la France dans laquelle il habite. Le contexte politique évolue vite puisque désormais un musulman centriste et une chrétienne d'extrême-droite sont les figures dominantes en France. Bloqué dans sa carrière , François va profiter de la situation, du chaos ambiant et de l'islamisation de la société pour retrouver un peu de gloire et de pouvoir.

Il y a un an, le projet franco-allemand était annoncé en série télévisée, coécrite par Guillaume Nicloux, avec Nathalie Leuthreau et Victor Rodenbach. Finalement ce sera un long-métrage. Après trois films où Nicloux dirigeait Michel Houellebecq en tant qu'acteur (L'Affaire Gordji: histoire d'une cohabitation, un téléfilm de 2006, et deux films de cinéma, L'enlèvement de Michel Houellebecq en 2012 et Thalasso en 2019), c'est la première fois que le cinéaste adapte directement un romans de l'écrivain, qui plus est son plus controversé.

En annonçant le projet en ouverture du marché du film de Berlin, on imagine bien que Soumission pourrait être l'un des événements de la Berlinale en 2021.

Julie Delpy se lance dans une série pour Canal + et Netflix

Posté par vincy, le 13 février 2020

Julie Delpy se lance à son tour dans la série. La réalisatrice et actrice a convaincu Canal + et Netflix de la suivre pour sa série On the Verge, sur laquelle elle travaille depuis 2016. L'intrigue tourne autour de quatre femmes célibataires ou aux prises avec des relations compliqués, toutes dans la quarantaine et résidant à Los Angeles.

La cinéaste et comédienne confiait à Variety il y a quelques années: "Je voudrais les montrer d'une manière que nous n'avons jamais vue auparavant, montrer à quel point elle peuvent être crues et folles quand elles parlent des hommes, du sexe et des relations humaines."

Julie Delpy a écrit la série avec sa co-scénariste de 2 Days in New York, Alexia Landeau. Elle incarnera l'une des quatre femmes, aux côtés d'Elisabeth Shue qui s'est ajoutée au casting et à la liste des coproducteurs aujourd'hui. La série comportera 12 épisodes.

Delpy, 50 ans, a présenté son dernier film, My Zoe, au festival de Toronto en septembre. Il n'y a toujours pas de date de sortie prévue en France.

Deux projets (en anglais) pour Pedro Almodovar

Posté par vincy, le 11 février 2020

IndieWire a révélé dimanche que le prochain film de Pedro Almodóvar sera un court-métrage, avec Tilda Swinton. L'actrice écossaise conforte son statut d'égérie des grands cinéastes, même l'espagnol, qui a pourtant rarement dirigé des acteurs non hispanophones (Peter Coyote fut l'un des chanceux).

Mieux, le court de Pedro sera adapté de La voix humaine de Jean Cocteau. Ce sera le premier film en langue anglaise pour le cinéaste espagnol. Ce sera aussi un exercice préparatoire pour le long métrage, en langue anglaise, Manuel à l'usage des femmes de ménage, adaptation du livre éponyme de Lucia Berlin, paru en France chez Grasset.

Après le succès de Douleur et Gloire, nommé aux Oscars, aux César, primé à Cannes, sacré aux Goyas, le réalisateur n'a pas trop tardé pour se lancer dans ces deux projets.

Il tournerait La voix humaine à Madrid au printemps. Il s'agirait d'un court-métrage de 15 minutes. Le format court n'est pas étranger au réalisateur puisqu'il en a tourné une douzaine dans les années 1970. Son dernier fut La Conseillère anthropophage (La concejala antropófaga) en 2009, une scène qui prolonge le film Étreintes brisées où Almodovar parodie son propre film Femmes au bord de la crise de nerfs.

La Voix humaine est une pièce de théâtre en un acte de Jean Cocteau écrite en 1928, créée dans une mise en scène de Jean-Pierre Laruy à la Comédie-Française le 17 février 1930. Cette pièce a déjà été transposée au cinéma: En 1948 avec L'amore, de Roberto Rossellini, avec Anna Magnan, et en 1988 avec Codice privato, de Francesco Maselli avec Ornella Muti. Un autre italien, Edoardo Ponti, en a fait un court métrage en 2014, avec la mère du réalisateur, Sophia Loren. Surtout Almodovar s'en était inspiré pour le scénario de Femmes au bord de la crise de nerfs.

Cette pièce a un seul personnage met en scène une femme qui parvient enfin à joindre son destinataire au téléphone, sans doute son amant. C'est l'histoire de leur rupture amoureuse. On sent qu'elle n'est pas simple puisque la femme aime encore l'homme à qui elle parle. Elle a aussi sans doute tenté de se suicider. Almodovar veut modifier le récit en transformant l'enjeu. Dans son court, la femme tenterait de convaincre son partenaire de ne pas se quitter. Tout sera centré sur la femme et son chien, dans un décor fabriqué en studio. Cela permettra au réalisateur de travailler avec Tilda Swinton, qu'il admire depuis longtemps.

Le court-métrage pourrait être présenter à Venise.

Puis il enchainera avec son prochain long métrage. Il a écrit la première version du scénario entre le festival de Toronto en septembre et la saison hivernale des prix. Manuel à l'usage des femmes de ménage aurait déjà ses deux acteurs principaux, mais le cinéaste ne les a pas encore révélés.

Le livre de Lucia Berlin est comme un recueil de nouvelles à travers 43 épisodes de sa vie multiple: élevée dans les camps miniers d’Alaska et du Midwest, elle a été successivement une enfant solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, une artiste bohème vivant dans un loft new-yorkais au milieu des années 50, une alcoolique, qui s'est mariée à un toxico, et une infirmière aux urgences d’Oakland. Elle distille ainsi ses conseils avisés et drôles, tirés de ses propres expériences d’enseignante, standardiste, réceptionniste, ou encore femme de ménage.

Le film se tournerait en anglais et en espagnol, entre la baie de San Francisco, le Texas et le Mexique. Ce caprice almodovarien sera sans doute dans la lignée de son film Julieta, adapté de trois nouvelles du recueil Fugitives d'Alice Munro.

« A couteaux tirés » aura une suite

Posté par vincy, le 8 février 2020

C'est à la fois attendu et inattendu. A couteaux tirés (Knives Out), hommage aux films à énigmes de Rian Johnson, aura une suite. C'est assez logique puisque le film a été très rentable avec un box office mondial de 300M$ (1,1 million d'entrées rien qu'en France), pour un coût relativement modeste de 40M$ hors frais de marketing, devenant la 12e plus grosse recette historique du studio Lionsgate. Le film a aussi reçu trois nominations aux Golden Globes et une aux Oscars, pour son scénario. C'est plus surprenant si on considère qu'il s'agit d'un "one shot" à l'origine, et qu'aucun élément dans le scénario n'appelait une suite.

Mais voilà, Lionsgate a vu ses résultats financiers explosés l'an dernier grâce à ce film et John Wick 3 (le 4e opus est déjà calé pour le 21 mai 2021). Et Daniel Craig qui va abandonner son personnage de James Bond peut ainsi s'assurer une nouvelle franchise, plus modeste mais néanmoins populaire, avec Benoit Blanc en héros. D'ici là, Craig doit tourner The Creed of Violence de Todd Field, adaptation du roman de Boston Teran, Le credo de la violence.

Rian Johnson a confirmé qu'il était intéressé pour écrire et réalisé une nouvelle enquête de Benoît Blanc. Il a déjà déclaré qu'il s'agirait d'une autre histoire autour du détective, avec un casting entièrement renouvelé. Il n'a aucun autre projet en cours, hormis, éventuellement la nouvelle trilogie de Star Wars. Il est toujours en discussion avec Lucasfilm.

En lançant une suite à ce film "who dunnit", Lionsgate s'assure une nouvelle série, en attendant l'éventuelle reprise de The Hunger Games. Un roman, qui se déroule avant la trilogie The Hunger Games, The Ballad of Songbirds and Snakes, doit être publié en mai, et fera sans doute l'objet d'une adaptation. Le studio indépendant peut aussi compter sur la saga horrifique Saw (dont le spin-off Spirale : L'Héritage de Saw sortira en mai), et d'autres franchises comme Insaisissables et Hitman & Bodyguard. D'autant, que Lionsgate a essuyé quelques gros fiascos ces derniers mois : Midway, Robin des Bois, Rambo: Last blood, Séduis-moi si tu peux ou Hellboy.

Matt Damon refait équipe avec James Mangold

Posté par vincy, le 24 janvier 2020

Après Le Mans 66, Matt Damon va retrouver le réalisateur James Mangold pour un polar, The Force, adaptation du roman éponyme de Don Winslow (traduit en France sous le titre Corruption). Ce projet de 20th Century Studios (le nouveau nom de la Fox) est en développement depuis trois ans.

Damon incarnera Denny Malone, chef de la Force, une unité d'élite qui combat le crime à New York par tous les moyens, parfois en dehors de la loi. Avec son équipe, il vole un jour de l'argent blanchi et se trouve contraint par le FBI de livrer les noms de ses coéquipiers. Dans le même temps, il est attaqué par des mafieux et des politiciens corrompus. Cependant, Malone détient sur chacun des informations compromettantes. Entre tensions raciales et corruption rampante, trafic de drogue et pactes maffieux, trahison et loyauté, il doit renouer avec ses idéaux de gardien du droit tout en assumant le flic pourri qu'il est devenu, alors même que les agents fédéraux rêvent de le voir derrière les barreaux.

Le premier scénario avait été écrit par David Mamet. James Mangold a décidé de le réécrire avec Scott Frank, son coéquipier d'écriture de Logan. Mangold revient ainsi au polar, genre qui l'avait révélé au grand public en 1997 avec Copland. Le cinéaste prépare aussi un biopic sur Bob Dylan, Going Electric, avec Timothée Chalamet.

Ridley Scott est parmi les producteurs. Damon s'apprête à tourner sous la direction de Scott, The Last Duel. Il vient de terminer le drame du réalisateur de Spotlight Tom McCarthy, Stillwater, avec Abigail Breslin et Camille Cottin. Deux films qui se déroulent en France.

Une année 2020 sous le signe de Ghibli

Posté par vincy, le 20 janvier 2020

Alors que Netflix a annoncé vouloir investir cette année 17 milliards de dollars dans les contenus, la plateforme a frappé un beau coup ce matin en dévoilant un partenariat avec les Studios Ghibli.

Les chefs-d'œuvres d'Hayao Miyazaki et d'Isao Takahata, disparu il y a près de deux ans, pourront donc être redécouverts, du studio japonais seront disponibles sur Netflix en Europe, Afrique, Asie (sauf au Japon) et Amérique latine dès le 1er février.

21 films du studio seront diffusés en japonais sous-titrés dans 28 langues et doublés dans 20 langues. Pour les USA, Ghibli avait déjà signé en octobre dernier les droits de diffusion en SVàD avec HBO Max (Warner Bros) alors que la distribution en salles est assurée par le groupe Disney.

Cela se fera par étapes: sept films - Mon voisin Totoro (1988), Porco Rosso (1992), Kiki la petite sorcière (1989), Souvenirs goutte à goutte (1991), Je peux entendre l’océan (1993), Les Contes de Terremer (2006) et Le Château dans le ciel (1986) - le 1er février, 7 autres - Princesse Mononoké (1997), Voyage de Chihiro (2001), Nausicaä de la vallée du vent (1984), Mes voisins les Yamada (1999), Le Royaume des chats (2002), Arrietty, le petit monde des chapardeurs (2010) et Le Conte de la princesse Kaguya (2013) - le 1er mars, et les 7 derniers à partir du 1er avril - Pompoko (1994), Si tu tends l'oreille (1995), Le Château ambulant (2004), Ponyo sur la falaise (2008), La Colline aux coquelicots (2011), Le vent se lève (2013) et Souvenirs de Marnie (2014).
L'offre ne comprendra pas les courts métrages diffusés au Musée Ghibli, qui resteront ainsi une exclusivité pour les visiteurs.

Cette annonce tombe alors que Ghibli avait marqué une longue pause dans la production, se concentrant essentiellement sur la publicité pour maintenir l'activité.

2020 signe le retour à la production de longs métrages. Avec celui d'Hayao Miyazaki, 6 ans après son dernier film, qui travaille actuellement sur son nouveau (et sans doute dernier) long métrage, Kimi-tachi wa D? Ikiru ka ? (How Do I Live?). Aucune date de sortie n'est prévue mais ce ne sera sûrement pas avant le printemps 2021.

Son fils Gor? Miyazaki s'est lui aussi remis à l'ouvrage en s'attelant à la production d'un autre long métrage, son premier depuis 8 ans, que devait réaliser Hayao.

D'ici là, en mai la construction d'un parc d'attraction près de Nagoya sera lancée, avec comme principales attractions et décors les univers des films d'animation du studio. Ouverture en 2022.

Amazon contre-attaque avec une série de projets

Posté par vincy, le 16 janvier 2020

STRATÉGIE

Netflix a le vent en poupe. Disney + a été brillamment lancé. On en oublierait presque qu'Amazon Studios et Amazon Prime video dans cette concurrence exacerbée des plateformes.

Le groupe a annoncé cette semaine une multitudes de deals et de projets, afin de se rappeler à nos mémoires. Les patrons affirment qu'ils ne jouent pas dans la même cour que ses concurrents. D'abord parce que Amazon a ouvert ce service de SVàD pour fidéliser les acheteurs du géant du commerce en ligne. C'est une prime de fidélisation. Il ne s'agit pas d'aller chercher des abonnés mais bien de satisfaire les consommateurs d'Amazon. Ensuite, les films produits par Amazon Studios sont aussi distribués en salles afin de valoriser la marque.

Les objectifs d'Amazon sont bien centrés sur l'acheteur en ligne. Ainsi, pour l'international, le studio favorise les productions locales où Amazon est fortement implanté, à l'instar de l'Inde, du Brésil ou de la France. Six des dix séries "originales" actuellement en productions sont destinées aux marchés étrangers.

C'est dans ce contexte, que le groupe a annoncé plusieurs projets cette semaine, et pas des moindres.

BRAD PITT ET PLAN B

La société de production de Brad Pitt, Plan B, a signé un deakl exclusif pour la télévision avec Amazon. Au programme un thriller crée par Brian Watkins, Outer Range, la série de Barry Jenkins, The Undergound Railroad, adaptation du best-seller de Colson Whitehead, avec Thuso Mbedu et Aaron Pierre, un drama inspiré de la BD de Brian K. Vaughan, Paper Girls.

LORD OF THE RINGS

La plus grosse production audiovisuelle hors cinéma a révélé ses têtes d'affiche. La série de J.D. Payne etPatrick McKay, basée sur les romans de J.R.R. Tolkien, mettra en scène Robert Aramayo, Owain Arthur, Nazanin Boniadi, Tom Budge, Morfydd Clark, Ismael Cruz Córdova, Ema Horvath, Markella Kavenagh, Joseph Mawle, Tyroe Muhafidin, Sophia Nomvete, Megan Richards, Dylan Smith et Charlie Vickers. Le tournage débutera en février.

EUROPE

STXfilms et Amazon Prime Video ont signé un pacte pluriannuel pour que les films de STX soient diffusés en France sur la plateforme d'Amazon.  Ce deal concerne aussi le Royaume-Uni et l'Italie pour la SVàD. STX a récemment produit et distribué des films comme Hustlers, Countdown, 21 Bridges ou encore The Upside, le remake d'Intouchables.

STEVE MCQUEEN

Le réalisateur de 12 Years a Slave a signé avec Amazon pour sa série en 6 épisodes, Small Axe, avec Michael Wards, Letitia Wright, John Boyega, Malachi Kirby, Shaun Parkes, Rochenda Sandall  Alex Jennings et Jack Lowden , mais aussi pour une série SF, Last Days, qui mixe intelligence artificielle, colonisation de mars et la terre en train de mourir.

JACK REACHER

Amazon a officialisé le lancement d'une série autour de Jack Reacher, personnage imaginé par l'écrivain Lee Childs et déjà incarné sur grand écran par Tom Cruise. Le feu vert a été donné à Nick Santora, qui sera scénariste et showrunner du projet. La première saison sera la transposition du premier roman de la saga littéraire, The Killing floor.

DIEGO LUNA ET GAEL GARCIA BERNAL

La nouvelle maison de production des deux acteurs/réalisateurs mexicains, La corriente del Golfo, s'était déjà engagée avec Amazon pour leur premier projet, autour de Cortès et Moctezuma. Finalement Amazon a décroché un droit de premier regard sur tous leurs projets. Ce qui ouvre Amazon au marché latino-américain, largement dominé par Netflix.

LES FRÈRES RUSSO

Priyanka Chopra Jonas et Richard Madden seront le duo sexy de Citadel, la série d'Anthony et Joe Russo. Ce thriller aura la particularité d'avoir plusieurs versions "locales", en Italie, en inde et au Mexique. Citadel est la version américaine de ce multiple récit, et servira de "flagship" à l'univers imaginé par les réalisateurs de Captain America et des deux derniers Avengers.