Oscars 2018 : The Shape of Water décroche 13 nominations

Posté par wyzman, le 23 janvier 2018

Il y a quelques minutes, l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences a dévoilé le nom des œuvres et professionnels du cinéma nommés pour les 90e Oscars. Sans surprise, quelques films se démarquent et font figure de favoris dans certaines catégories (La Forme de l'eau, Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance, Lady Bird). Mais il ne faudrait pas sous-estimer les films dont la course à l'Oscar a débuté il y a plus longtemps (Call Me By Your Name, Get Out, Dunkirk) et qui pourraient bien créer la surprise. Bien qu'aucun film n'atteigne l'impressionnant record de La La Land l'an dernier (14 nominations), La Forme de l'eau part avec une petite longueur d'avance.

- La forme de l'eau : 13 nominations
- Dunkerque: 8 nominations
- 3 Billboards, les panneaux de la vengeance: 7 nominations
- Les heures sombres, Phantom Thread: 6 nominations

Cette année, la cérémonie aura lieu le 4 mars et sera animée par Jimmy Kimmel tandis que Viola Davis, Mahershala Ali, Emma Stone et Casey Affleck remettront les prix de meilleur acteur, meilleur actrice, meilleur acteur dans un second rôle et meilleure actrice dans un second rôle.

Meilleur film
Call Me by Your Name
Darkest Hour
Dunkirk
Get Out
Lady Bird
Phantom Thread
The Post
The Shape of Water
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Meilleur réalisateur

Paul Thomas Anderson, Phantom Thread
Guillermo del Toro, The Shape of Water
Greta Gerwig, Lady Bird
Christopher Nolan, Dunkirk
Jordan Peele, Get Out

Meilleur acteur
Timothée Chalamet, Call Me By Your Name
Daniel Day-Lewis, Phantom Thread
Daniel Kaluuya, Get Out
Gary Oldman, Darkest Hour
Denzel Washington, Roman J. Israel, Esq.

Meilleur actrice
Sally Hawkins, The Shape of Water
Frances McDormand, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Margot Robbie, I, Tonya
Saoirse Ronan, Lady Bird
Meryl Streep, The Post

Meilleure actrice dans un second rôle
Mary J. Blige, Mudbound
Allison Janney, I, Tonya
Lesley Manville, Phantom Thread
Laurie Metcalf, Lady Bird
Octavia Spencer, The Shape of Water

Meilleur acteur dans un second rôle
Willem Dafoe, The Florida Project
Woody Harrelson, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Richard Jenkins, The Shape of Water
Christopher Plummer, All the Money in the World
Sam Rockwell, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Meilleurs décors
Beauty and the Beast
Blade Runner 2049
Darkest Hour
Dunkirk
The Shape of Water

Meilleure photographie
Blade Runner 2049 (Roger Deakins)
Darkest Hour (Bruno Delbonnel)
Dunkirk (Hoyte van Hoytema)
Mudbound (Rachel Morrison)
The Shape of Water (Dan Laustsen)

Meilleurs costumes
Beauty and the Beast (Jacqueline Durran)
Darkest Hour (Jacqueline Durran)
Phantom Thread (Mark Bridges)
The Shape of Water (Luis Sequeira)
Victoria & Abdul (Consolata Boyle)

Meilleur montage son
Baby Driver
Blade Runner 2049
Dunkirk
The Shape of Water
Star Wars: The Last Jedi

Meilleur mixage son
Baby Driver
Blade Runner 2049
Dunkirk
The Shape of Water
Star Wars: The Last Jedi

Meilleur court-métrage d'animation
Dear Basketball
Garden Party
Lou
Negative Space
Revolting Rhymes

Meilleur court-métrage de fiction
DeKalb Elementary
The Eleven O’Clock
My Nephew Emmett
The Silent Child
Watu Wote/All of Us

Meilleure musique de film
Dunkirk (Hans Zimmer)
Phantom Thread (Jonny Greenwood)
The Shape of Water (Alexandre Desplat)
Star Wars: The Last Jedi (John Williams)
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri (Carter Burwell)

Meilleur effets visuels
Blade Runner 2049
Guardians of the Galaxy Vol. 2
Kong: Skull Island
Star Wars: The Last Jedi
War for the Planet of the Apes

Meilleur montage
Baby Driver (Jonathan Amos & Paul Machliss)
Dunkirk (Lee Smith)
I, Tonya (Tatiana S. Riegel)
The Shape of Water (Sidney Wolinsky)
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri (Jon Gregory)

Meilleurs maquillage et coiffure
Darkest Hour
Victoria & Abdul
Wonder

Meilleur film en langue étrangère
Une femme fantastique
L'insulte
Faute d'amour (Loveless)
On Body and Soul
The Square

Meilleur court-métrage documentaire
Edith+Eddie
Heaven Is a Traffic Jam on the 405
Heroin(e)
Knife Skills
Traffic Stop

Meilleur film documentaire
Abacus: Small Enough to Jail
Visages Villages
Icarus
Last Men in Aleppo
Strong Island

Meilleure chanson originale
"Mighty River" (Mudbound)
"The Mystery of Love" (Call Me by Your Name)
"Remember Me" (Coco)
"Stand Up for Something" (Marshall)
"This Is Me" (The Greatest Showman)

Meilleur film d'animation
The Boss Baby
The Breadwinner
Coco
Ferdinand
Loving Vincent

Meilleur scénario adapté
Call Me by Your Name (James Ivory)
The Disaster Artist (Scott Neustadter & Michael H. Weber)
Logan
Molly's Game (Aaron Sorkin)
Mudbound (Dee Rees & Virgil Williams)

Meilleur scénario original
The Big Sick (Emily V. Gordon & Kumail Nanjiani)
Get Out (Jordan Peele)
Lady Bird (Greta Gerwig)
The Shape of Water (Guillermo del Toro & Vanessa Taylor)
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri (Martin McDonagh)

Liban: la censure frappe « Pentagon Papers » et « Jungle »

Posté par vincy, le 16 janvier 2018

Les autorités libanaises ont interdit la distribution de deux films: Pentagon Papers (The Post) de Steven Spielberg et Jungle de l'australien Greg McLean, avec Daniel Radcliffe.

Le Liban, de par sa loi, continue de boycotter tout produit en lien avec Israël. Or, Spielberg figure sur la liste noire du Bureau central de boycottage de la Ligue arabe rappelle l'AFP, notamment pour avoir donné un million de dollars à Israël pendant la guerre de 2006 entre l'Etat hébreu et le Hezbollah au Liban. Le Liban est "techniquement" en guerre avec Israël et la Sûreté générale, en charge de la censure des biens culturels, est hyper-sensible sur ce sujet là, notamment sous la pression de groupes et d'association très actifs sur les réseaux sociaux.

Une source autorisée au sein de la Sûreté générale, interrogée hier par L'Orient-Le Jour, a expliqué que la commission chargée de la censure des films cinématographiques diffusables a émis elle aussi un avis dans lequel elle propose l'interdiction du film de M. Spielberg. "The Post ne peut dans ce cadre pas être diffusé avant la décision du ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, qui a le dernier mot à ce sujet " a expliqué cette source.

A l'inverse nombreux sont ceux qui s'insurgent de cette censure: "Les Kataëb considèrent que la Constitution protège le droit et la liberté de tous les Libanais à voir le film The Post et à s'ouvrir à l'art et aux différentes cultures", a souligné le parti dans un communiqué diffusé à l'issue de la réunion hebdomadaire de son bureau politique.

C'est d'autant plus surprenant que plusieurs films de Steven Spielberg ont déjà été diffusés au Liban. Pour les exploitants, en revanche, c'est un véritable coup de massue. Et le même constat est à faire pour Jungle.

Pour le film australien, "survival" inspiré d'une histoire vraie, le problème vient du matériau d'origine: le film est l'adaptation de l'autobiographie de l'israélien Yossi Ghinsberg. Le film a vu sa licence retirée après plusieurs jours de diffusion dans les salles au Liban. "Nous avons expliqué au distributeur du film que sa diffusion pouvait provoquer des troubles. Il semble que le distributeur ait décidé de le retirer des salles" explique la SG. Or le distributeur parle plutôt de méthodes d'intimidation et d'un gros manque à gagner entre cette distribution avortée et les frais de publicité engagés.

Les produits israéliens sont interdits au Liban et les ressortissants libanais n'ont pas le droit de se rendre en Israël. En juin dernier, Wonder Woman avait été interdit car l'actrice principale Gal Gadot était israélienne. En septembre, le franco-libanais Ziad Doueiri, tout juste primé à Venise pour L'insulte, a été arrêté car des scènes de son précédent film, L'attentat, avait été en partie tourné en Israël avec des acteurs israéliens (lire notre actualité du 11 septembre 2017).