Zoolander 2: Derek et Hansel défilent à Paris

Posté par vincy, le 14 mars 2015

Du 3 au 11 mars, c'était la Fashion Week à Paris. Et Hollywood s'est invité au défilé avec le tournage de la suite de Zoolander. Ben Stiller et Owen Wilson ont ainsi clôturé avec leurs grimaces et mimiques habituelles le défilé Valentino, qui se déroulait aux Tuileries.

Derek Zoolander (Ben Stiller) et Hansel McDonald (Owen Wilson) ont lancé quelques regards de tueurs et ont surpris jusqu'aux plus blasés des amateurs de Prêt-à-porter.

Le défilé Valentino a servi de décor pour l'une des scènes de Zoolander 2, suite de la comédie culte sortie il y a 14 ans, et prévue dans les salles en février 2016.

Zoolander se moquait ouvertement du milieu de la mode, superficiel et grave. A voir le nombre de photos sur Instagram, les Vine et autres selfie car j'y étais, le duo n'a pas perdu de son glamour et a su faire le buzz. Même le diable en Prada, Anna Wintour a posé avec Derek et Hansel!

Scénarisé par Justin Theroux, réalisé par Ben Stiller, le film réunit aussi Will Ferrell, Penélope Cruz, le top model Karlie Kloss.


Wes Anderson : Bill Murray, Gene Hackman, Owen Wilson, les Peanuts et moi…

Posté par vincy, le 1 novembre 2013

Eternel « jeune » cinéaste, Wes Anderson, 20 ans de carrière tout de même, a déjà le droit à sa biographie, The Wes Anderson Collection qui vient de paraître. 330 pages de conversation, de déconstruction et d’illustrations, écrites par Matt Zoller Seitz. Les médias américains se font déjà l’écho de quelques révélations. L’auteur rappelle aussi que certains critiques ne comprennent toujours pas l’engouement pour son œuvre, la qualifiant ainsi de mascarade, de snob, et même d’affreuse. Seitz est lui-même critique de cinéma, texan comme Anderson, et fan du travail du réalisateur.

Bottle Rocket. À l’origine le film n’aurait jamais du être un court métrage. Ce devait être la première partie mais aucun financement ne fut trouvé. Et pour cause, la première projection test fut un désastre. Le court métrage (1994) devint pourtant un film, deux ans plus tard.

Rushmore. On découvre que Bill Murray, à l’époque dans le creux de la vague, cherchant à se reconvertir dans le cinéma indépendant, n’a gagné que 9000 $ pour interpréter l’un des rôles principaux, pour que financièrement le film puisse se faire. Mieux que ça. Lorsque le studio Disney refusa de payer 25000$ pour la location d’un hélicoptère, l’acteur a signé un chèque de ce montant pour aider le réalisateur, qui ne l’encaissa jamais.

La Famille Tenenbaum. On apprend que Gene Hackman, qui y incarne le patriarche, n’a pas apprécié qu’Anderson écrive le rôle spécialement pour lui. L’acteur s’explique : « Je n’aime pas quand les gens écrivent en pensant à moi, parce qu’ils ne me connaissent pas et que je ne veux pas que ce qu’ils pensent me ressemble. »

Moonrise Kingdom. Il a imaginé le film à partir de la vie de ses amis Maya et Wally, qui allaient souvent sur l’île de Naushon pour se détendre. Là bas, il n’y a pas de voitures, les maisons sont authentiquement vieilles, et rien de doit changer. L’idée lui est alors venue de réaliser un film sur cette île hors du temps. Il n’y a rien d’autobiographique.

Owen Wilson. Contrairement à la légende, les deux hommes, qui fréquentaient les mêmes cours de scénario à l’Université du Texas, n’étaient pas amis quand ils étaient étudiants. Ce n’est qu’au moment où Wilson commença à obtenir des rôles qu’ils commencèrent à se parler.

Les livres. C’est en devenant un habitué des bibliothèques universitaires de l’Université du Texas à Austin que Anderson a changé de rêve. Initialement, il voulait être auteur. En consultant des livres de cinéma ou sur des réalisateurs (Fellini, Bergman, Truffaut), puis en regardant le film, il a compris qu’il voulait aussi être cinéaste.

Comic-strip. La BD Peanuts de Charles Schulz reste l’une des plus grandes influences d’Anderson, aux côtés de la Nouvelle vague française, Indiana Jones, ou la série Magnum. La manière de raconter des petites histoires douces, drôles mais aussi amères se ressent ainsi dans tous ses scénarios, notamment dès qu’il intègre des enfants dans l’histoire. Ainsi ces gamins presque déprimés sont les descendants directs des gosses imaginés par Schulz. Il avoue avoir la collection entière des Peanuts chez lui.

Le prochain film d'Anderson, Grand Budapest Hotel sera certainement au Festival de Berlin, avant de sortir dans les salles américaines, en mars 2014.

Wes Anderson s’installe avec un beau casting au Grand Budapest Hotel

Posté par vincy, le 13 octobre 2012

Après Moonrise Kingdom, Wes Anderson a de quoi appâter les stars. Le film a rapporté 70 millions de $ dans le monde (plus de 4 fois son budget). Après La Famille Tenenbaum, c'est le plus gros succès du réalisateur.

Pour The Grand Budapest Hotel, son nouveau film, il a donc enrôlé Ralph Fiennes, Jude Law, ses fidèles Bill Murray, Owen Wilson et Jason Schwartzman. Johnny Depp n'en est finalement pas. Ni Angela Lansbury, trop occupée sur scène avec l'adaptation de Miss Daisy et son chauffeur. Edward Norton, Jeff Goldblum, Adiren Bordy, Willem Dafoe sont également pressentis. Mais pour l'instant il ne s'agit que de rumeurs.

Fiennes incarnera le concierge de l'hôtel, M. Gustave. Le film se déroulera en Europe.

Woody a révélé le casting de son film « parisien »

Posté par vincy, le 23 avril 2010

midinghtinparis-casting.jpgAlors que son nouveau film, You Will Meet a Tall Dark Stranger, sera présenté hors-compétition à Cannes, Woody Allen a dévoilé le titre, le synopsis et le casting de son prochain film. Midnight in Paris (Minuit à Paris) sera son premier film "parisien", si l'on excepte les séquences romantiques (Montmartre, Quais de la Seine, ...) de Tout le monde dit I Love You.

Le film réunira le texan Owen Wilson, échappé des fantaisies mélancoliques Wes Anderson, la "frenchy" Marion Cotillard, la canadienne Rachel McAdams (Sherlock Holmes), la sudiste et imposante Kathy Bates (Titanic, Misery), le britannique Michael Sheen (The Queen, Twilight 2), la jeune américaine Nina Arianda, le jeune anglais Tom Hiddleston (la série TV Wallander, et bientôt dans Thor), et aussi Corey Stoll, Mimi Kennedy et Kurt Fuller.

On doit y ajouter a présence de Carla Bruni (présentée sans le nom de Sarkozy, sans doute pour des raisons protocolaires). Sa participation, annoncée en novembre avait été jugée hypothétique à cause de son éventuel agenda surchargé. Allen avait été reçu à l'Elysée lorsqu'il avait reçu les accords de principes du Ministère de la Culture pour faciliter la production de son projet. Notons que Carla Bruni est la soeur de la comédienne (et la seule à pouvoir être considérée comme telle dans la famille) Valéria Bruni-Tedeschi. Chiara Mastroianni l'avait incarnée dans Il est plus facile pour un chameau..., premier film, très autobiographique, de Valéria. Carla Bruni a déjà été présente au cinéma devant la caméra, jouant son propre rôle, dans Prêt-à-Porter, Catwalk ou Paparazzi.

Midnight in Paris sera tourné cet été dans la capitale parisienne. La comédie romantique suivra une famille américaine qui voyage dans la Ville Lumière pour des raisons professionnelles. Cette famille fera la connaissance d'un jeune couple de fiancés qui transformera leur périple dans la cité. Le film sera aussi une déclaration d'amour d'un jeune homme à la métropole. Woody Allen ajoute qu'il s'agira, à travers ce scénario, de montrer comment les gens s'illusionnent en croyant que la vie des autres est meilleure que la sienne."

Hollywood Top 40 : les acteurs les mieux payés en 2009

Posté par vincy, le 24 février 2010

Vanity Fair a révélé les 40 plus grosses fortunes d’Hollywood pour l’année 2009. Après les réalisateurs voici le classement des comédiens "mâles". Harry Potter en tête devant les comédiens/producteurs. Du coup le box office n'a pas grand rapport avec les fortunes. Force est aussi de constater que les acteurs se font plus de fric que les actrices, mais que leurs cachets ont subit un coup de mou avec la crise. Aucun ne dépasse les 20 millions de $ par films, un chiffre bien deça de ce que pouvait attendre une star il y a quelques années.

6 - Daniel Radcliffe - 41 millons de $

7 - Ben Stiller - 40 millions de $

12 - Adam Sandler - 31,5 millions de $

13 - Denzel Washington - 31 millions de $

15 - Rupert Grint - 30 millions de $

16 - Owen Wilson - 29 millions de $

17 - Nicolas Cage - 28 millions de $

18 - Russell Crowe - 28 millions de $

21 - Johnny Depp - 25 millions de $

22 - Steve Carell - 25 millions de $

23 - Robert De Niro - 24,5 millions de $

28 - Robert Downey Jr. - 23 millions de $

29 - Georges Clooney - 22 millions de $

30 - Matt Damon - 22 millions de $

35 - Robert Pattinson - 18 millions de $

38 - Mark Wahlberg - 16 millions de $

39 - Shia LaBeouf - 15 millions de $

40 - Brad Pitt - 13,5 millions de $

Owen Wilson et Paul Rudd se battent pour Reese Witherspoon

Posté par vincy, le 20 février 2009

owen wilson reese witherspoon paul ruddJames L. Brooks, 69 ans, fait une cure de jouvence pour sa comédie romantique. Pour faire face à Reese Witherspoon dans son prochain film provisoirement intitulé How Do You Know?, il a enrôlé deux comédiens au style comique très différent : le bel Owen Wilson (Marley et moi, A bord du Darjeeling Limited) et le trash Paul Rudd (Les grands frères, En cloque mode d'emploi).

Cette histoire d'amour à trois mettra en scène un cadre supérieur (Paul), un joueur de baseball (Owen) et une indécise (Reese). Le film est censé être prêt pour Noël 2009.

Le scénariste et producteur des Simpsons n'a rien réalisé depuis cinq ans et son Spanglish assez raté. On retiendra plutôt Tendres passions (Oscars du meilleur film, réalisateur et scénariste), Broadcast News et Pour le pire et pour le meilleur, gros succès avec Jack Nicholson. Comme producteur on lui doit Jerry Maguire et La Guerre des Rose.

Jennifer Aniston nue…

Posté par vincy, le 20 décembre 2008

jennifer aniston nue dans gqParfois, il faut se mettre à nu pour faire parler de soi. La carrière de Jennifer Aniston, sans être en péril (de tout le casting de Friends, c'est même sans doute elle qui s'en sort le mieux), faisant un peu de surplace, elle n'a pas hésité à se dénuder pour un magazine destiné aux hommes. Non ce n'est pas Playboy. Il s'agit du très sérieux GQ, ciblé hommes de 30/50 ans, cadres supérieurs urbains. Un Vogue pour mâles.

Ceci dit, les photos sont plutôt réussies. Et finalement, il n'y a rien de choquant. Cela fait longtemps que les stars s'amusent avec les clichés, leur corps, et cherchent à émoustiller leur public. Rappelez-vous la couverture de Elle, avec Emmanuelle Béart...

Pour Noël, Jennifer sera à l'affiche de Marley & Me, une comédie où elle partage l'affiche avec Owen Wilson. Le film sort au printemps en France. Trois films supplémentaires devraient sortir en salles en 2009. Elle fait aussi la une de l'actu "people" avec sa liaison récente et exhibée (pas le genre à être discrète) avec le musicien John Mayer, dix ans plus jeune qu'elle et collectionneur de comédiennes (Jennifer Love Hewitt, Jessica Simpson...).

jennifer aniston nue dans gq