Un MK2 pourrait s’installer au nord de la Goutte d’or à Paris

Posté par vincy, le 20 juin 2019

Un jury a désigné le projet lauréat concernant la construction d'un nouveau quartier dans le nord de paris, à la frontière de la Goutte d'or, sur une emprise jusque là laissée en friche par la SNCF (et qui a accueillit le Ground Control quelques étés).

Le lauréat est le groupement d’opérateurs EMERIGE/OGIC, avec l’architecte Christian Biecher et les paysagistes SLA. Ils devront aménager de manière écologique 3 hectares. Cet espace Ordener-Poissonniers très dense (70000m2 de surface de plancher et seulement un hectare de jardin dans un quartier qui manque d'espaces verts) doit être livré à partir de 2023. 1000 nouveaux habitants sont attendus mais aussi une école de design, un établissement culturel opéré par la Bellevilloise, un foodcourt par Les Camionneuses, un incubateur Ici Paris et un cinéma de 9 salles MK2.

MK2 n'est pas présent dans le 18e arrondissement (les MK2 Quai de Seine / Quai de Loire sont à 3 kilomètres). UGC a installé un Ciné-Cité dans les nouveaux quartiers du boulevard Macdonald à 3,5 kilomètres, le Pathé Wepler est à moins de deux kilomètres, tout comme le Louxor, cinéma indépendant au sud de la Goutte d'or).

Ce nouvel MK2, accessible avec deux lignes de métro, serait le 10e complexe parisien du groupe.

Cependant, avant d'en arriver là, il y aura plusieurs obstacles à surmonter. A commencer par la concertations avec les associations de riverains qui critiquent un projet sur-densifié dans un quartier déjà très dense démographiquement, la réduction de la surface d'espaces verts (un parc était initialement prévu), et la méthode même du choix du projet. Le choix même d'un cinéma n'était pas demandé par les habitants du quartier, qui, outre un grand parc, aurait préféré un conservatoire (qui manque cruellement dans l'arrondissement).

La Mairie a paru surprise de cette densité et a a émis des réserves notamment en faisant de la préservation des halles un critère essentiel. Le projet devrait encore évoluer pendant une nouvelle période de concertation qui débutera en juillet afin d'amender certains aspects.

Cannes 2018: Hommage à Marin Karmitz

Posté par vincy, le 5 mai 2018

"A l’occasion du dîner des professionnels de l’industrie cinématographique mondiale organisé par le Festival de Cannes le vendredi 11 mai, un hommage sera rendu à Marin Karmitz pour l’ensemble de son œuvre en faveur du cinéma d’auteur et alors que son film Coup pour coup (1972) sera projeté dans le cadre de Cannes Classics le même jour" annonce le Festival dans un communiqué à trois jours de l'ouverture de la manifestation.
Marin Karmitz sera présent salle Buñuel le vendredi 11 mai à 14h30 et rencontrera le public à l’issue de la projection de son film.

Auteur, réalisateur, producteur, distributeur, exploitant (et militant), "Marin Karmitz a produit plus d’une centaine de films, en a distribué près de 400, a réuni un catalogue de droits de plus de 600 films, créant également et développant un réseau de cinéma de 12 salles et 68 écrans à Paris et désormais de 10 salles et 128 écrans en Espagne" rappelle le Festival à propos du fondateur de MK2.

C'est aussi une manière de faire un lien avec les commémorations de Mai 68. Après avoir crée mk2 productions en 1967, il devient membre du mouvement maoïste la Gauche prolétarienne (et réalisera trois films engagés: Sept jours ailleurs (1969), Camarades (1970) et Coup pour coup (1972)), revendiquant un "cinéma de lutte".

Coup pour Coup, une chronique d'une usine textile en grève jouée par des ouvrières, avait été alors refusé par les distributeurs, poussant Marin Karmitz à fonder son propre réseau: "Je revendique plus que jamais Mai 68, et j'ai d'ailleurs construit mon entreprise comme un militant".

Pierre Lescure, Président du Festival de Cannes précise: "En cette année-anniversaire de Mai 68 dont il est l’un des héritiers, c’est Marin Karmitz que nous souhaitons honorer et dont nous voulons saluer l’œuvre, l’engagement et l’inlassable défense du cinéma d’auteur."

Karmitz préfère se définir ainsi: "Je ne suis pas un producteur de cinéma, mais un éditeur et un marchand de films."

L'homme de cinéma s'est tourné vers la création contemporaine et la photographie. Il a toujours été transdisciplinaire, dès ses débuts avec Nuit Noire Calcutta (1964), d’après un scénario de Marguerite Duras, et Comédie (1966), adapté d’une pièce de Samuel Becket

Marin Karmitz a travaillé avec quelques-uns des plus grands metteurs en scène de l’histoire du cinéma contemporain : Jean-Luc Godard, Alain Resnais, Claude Chabrol, Louis Malle, Krzysztof Kieslowski, Paolo et Vittorio Taviani, Pavel Lounguine, Theo Angelopoulos, Gus Van Sant, Jacques Doillon, Hong Sang-soo, Michael Haneke, Olivier Assayas, Xavier Dolan et Abbas Kiarostami qu’il a accompagné jusqu’au bout.

Au Festival de Cannes, Marin Karmitz a obtenu une quarantaine de prix dont trois Palmes d’or, il a également obtenu trois Lions d’or à Venise, un Ours d’or à Berlin, trois nominations aux Oscars et vingt-cinq César.

MK2 reprend un multiplexe de Montréal

Posté par vincy, le 17 mars 2018

Le groupe français MK2 a annoncé jeudi qu'il reprendrait dès le 1er septembre la gestion du multiplexe Quartier Latin, jusqu'ici opéré par Cinéplex Odéon. Le complexe est situé en plein coeur de Montréal, à deux pas de l'Université du Québec à Montréal. C'est Nathanaël Karmitz, président du directoire de MK2, qui a annoncé la nouvelle. Il a aussi promis d'investir près de 3 millions de dollars pour rénover le cinéma, en y ajoutant  un restaurant, une libraire et un espace dédié à la réalité virtuelle.

Le Quartier Latin comprend dix sept écrans. MK2 changera certainement la programmation éditoriale. Au Québec, a part de marché des films québécois représentaient 6% en 2016, celle des films français 3,7. En 2012, elle était respectivement de 5,2% et 6,1%. Le cinéma québécois a connu son âge d'or entre 2003 et 2009 avece une pdm oscillant entre 9 et 18%. Aucun film québécois n'a dépassé le million de spectateurs depuis 2009 (De père en flic). Depuis dix ans, la part de marché des films américains est en hausse.

L'arrivée de MK2, réputé pour son mix entre productions grand public et films art et essai, est donc une bonne nouvelle pour donner davantage de visibilité aux films extra-hollywoodiens.

Le bail du complexe arrivait à son terme. A proximité de la Cinémathèque québécoise, Le Cineplex Odeon Quartier Latin avait perdu la moitié de sa clientèle en cinq ans, faute d'une cinéphilie disparue. En 2016, c'est l'eXcentris qui a fermé le rideau, faute de fréquentation. MK2 avait d'ailleurs cherché à le reprendre.

Le groupe créé par Marin Karmitz a déjà un pied sur le sol québécois, puisqu'il s'est associé à un distributeur pour fonder MK2 Mile End, en plus de distribuer les films de Xavier Dolan en France. Malgré son dynamisme culturel (du cirque au jeu vidéo), ses grands noms du cinéma (Dolan, Villeneuve, Arcand, Falardeau...) qui font le tour des festivals, et ses atouts dans le numérique (c'est une société montréalaise qui a remporté l'Oscar des effets spéciaux cette année), l'exploitation en salle n'est pas à la hauteur de la métropole. Tous les acteurs du secteur conviennent que la ville manque de cinémas.

Dans le quotidien la Presse, Nathanaël Karmitz indique: "C'est ce qui est perturbant au Québec par rapport au cinéma: il y a des gens qui font extrêmement bien leur travail, des festivals, mais il manque des écrins pour donner une résonance plus grand public et une potentialité économique plus grande à ce cinéma. On arrive pour essayer de donner une ampleur à cette autre idée du cinéma." Et d'ajouter: "C'est un retour aux sources à la vocation d'origine du Quartier latin. On a l'intention de proposer une autre idée du cinéma, très large, de Black Panther au documentaire asiatique, en passant par du patrimoine, des conférences, du court métrage et, bien sûr, beaucoup de cinéma québécois."

MK2 dans une ancienne brasserie à Strasbourg

Posté par vincy, le 27 novembre 2017

Le maire de Schiltigheim, Jean-Marie Kutner (UDI), dans la banlieue nord de Strasbourg, a confirmé en fin de semaine dernière que le groupe MK2 allait implanter un multiplexe de 8 salles dans sa ville.

Le cinéma occupera l'ancienne malterie Fischer. la ville, connue aussi pour ses Caddie ®, est surnommée la cité des Brasseurs. La Brasserie Fischer, fondée à Strasbourg en 1821 et installée à Schiltigheim en 1854 avait été rachetée par Heineken en 1996 avant de fermer définitivement en 2009. Pour réhabiliter ses bâtiments du patrimoine industriel, la mairie veut les reconvertir en commerces, restaurants, école et cinéma, tout en préservant la cheminée et les façades historiques.

Pour l'instant le site est à l'abandon: il n'est pas desservi par le tramway et seulement par deux lignes de bus. MK2 va ainsi s'installer pour la première fois en Province. Le groupe a en projet de remplacer UGC sur les Champs-Elysées à Paris et a fait de nombreuses acquisitions en Espagne. Le projet marseillais a été abandonné.

Strasbourg est la 8e métropole en Province pour la fréquentation en salles. UGC Ciné Cité y règne en maître avec plus de la moitié des tickets vendus.

Pourquoi MK2 veut être sur les Champs-Elysées?

Posté par vincy, le 15 septembre 2017

Judicieusement, depuis 1974, MK2 s'est développé sur la Rive gauche mais surtout dans les quartiers populaires, aujourd'hui boboïsés et gentrifiés, à l'Est, loin des spots historiques de Gaumont et UGC (Opéra, Champs-Elysées, Montparnasse, Les Halles). Le réseau de Marin Karmitz a longtemps été sans réelle concurrence - hormis à Montparnasse, Beaubourg et Bastille - à Gambetta, Jaurès, Bibliothèque nationale de France, Odéon, Nation.

Mais les choses ont changé. D'une part les grands circuits ont investit les mêmes zones: Pathé à La Villette et Ivry, UGC qui rénove à Odéon et ouvre un multiplexe porte d'Aubervilliers, etc... (lire aussi notre article). D'autres cinémas se regroupent : Etoile, qui après la Porte des Lilas et Saint-Germain-des-Prés a repris le Balzac sur les Champs, en attendant l'ouverture éventuelle de Voltaire ; Haut et Court qui gère Le Nouvel Odéon et le Louxor ; Les Ecrans de Paris avec des salles éparpillées entre Bastille, Passy et Saint-Germain des Prés.

D'autre part, la fréquentation a évolué dans la capitale. Si on prend les dix plus importants multiplexes, la géographie est claire. UGC Les Halles, UGC Bercy, MK2 Bibliothèque, Gaumont Parnasse, MK2 Quai de Seine-Loire, Gaumont Opéra, Pathé Beaugrenelle, Gaumont Aquaboulevard, Pathé Wepler et UGC Paris 19. On constate d'abord que deux de ces complexes n'étaient pas ouverts avant 2010 (Beaugrenelle et Paris 19). Ensuite, seuls trois multiplexes se trouvent dans les "spots" historiques (et dans les arrondissements centraux), et aucun sur les Champs-Elysées, autrefois grand rendez-vous des cinéphiles.

Alors quel intérêt pour MK2 d'investir dans les Champs-Elysées, sachant que le réseau a déjà une salle prestigieuse au sein du Grand Palais?

Car MK2 a reçu une autorisation "tacite" selon Le Film français, pour créer un multiplexe de huit salles sur les Champs, afin de remplacer le vétuste UGC George V (11 salles, 1700 fauteuils), créé en 1938 (UGC l'a repris en 1993). Le complexe vieillot, passant de près de 800000 entrées en 2012 à 240000 en 2016, ne correspond plus aux critères d'UGC qui ferme ses cinémas non rentables, préférant investir lourdement dans l'ouverture de Ciné Cité ou dans la rénovation des vieux cinémas de quartiers populaires. Le bail arrivait à son terme et les nouvelles conditions n'étaient pas acceptables. Il est situé dans un immeuble qui doit être complètement rénové afin d'installer un hôtel de luxe français.

Le projet serait transformé en multiplexe de 8 salles et réduit à 1000 places. A proximité de l'UGC Normandie, du Balzac, du Publicis et du Lincoln, l'arrivée de MK2 risque de bousculer les équilibres sur la zone fragilisée, mise à mal par la hausse inflationniste des loyers. Le Gaumont Ambassade a déjà disparu d'un côté de l'avenue, remplacé par une marque de chaussures. Ces loyers ne peuvent être assumés que pour le prestige de l'adresse ou par des grandes marques multinationales (Foot Locker, Five Guys, Weston pour les plus récents).

MK2 prend donc un sérieux risque dans une zone très concurrentiel et désaffectée par les cinéphiles: la fréquentation est passé de un million de spectateurs il y a dix ans à 540000 l'an dernier. Plus personne ne va sur les Champs pour aller au cinéma, hormis les journalistes pour les projections, la plupart dans des salles privées.

Mais pour MK2, attaqué sur son terrain à l'Est et au Sud de Paris, il est vital de s'étendre et de rester l'un des circuits majeurs en France (il est le 3e à Paris, 9e en France). S'il vient de franchir un grand cap en Espagne (en rachetant le plus grand cinéma de Madrid et le réseau Cinesur, il est devenu le le 3ème opérateur cinématographique du pays), s'il a racheté un concurrent à Bastille, rénové Odéon et Beaubourg et agrandit son fleuron à la Bibliothèque nationale de France, son projet marseillais a pris l'eau et n'a toujours pas de salles en dehors de la Capitale, malgré des projets hors des frontières.

Size does matter, apparemment.

Jia Zhangke se lance dans un thriller mélodramatique

Posté par vincy, le 28 juin 2017

jia zhangke tao zhao

Money and Love, titre provisoire, sera le prochain film du cinéaste chinois Jia Zhangke. Coproduit par le français MK productions (MK2), le japonais Office Kitano et les chinois X Stream Pictures (cofondée par le réalisateur), Shanghai Film group et Huanxi Media Group, le budget est évalué à 6,4 millions d'euros.

Comme pour son précédent film, Mountains Mays Depart, Jia Zhangke inscrit son récit sur une longue durée et dans différentes régions. De 2001 à 2016, de Datong, dans la province de Shanxi, à celle de Sichuan,il racontera trois moments de la vie d’une femme, interprétée par sa muse Zhao Tao, amoureuse d’une figure de la pègre, dans la Chine moderne. Zhao Tao incarnera Qiao, une jeune et jolie danseuse qui tombe amoureuse de Bin. Mais au cours d'un combat entre bandes rivales, Qiaio, pour protéger son chéri, tue quelqu'un. Elle est alors jugée et emprisonnée pour cinq ans. A sa sortie de prison, elle cherche Bin afin de prendre un nouveau départ.

Ce film combine la fiction et l’enregistrement du réel. Il est chargé de la vie de l’homme que je suis désormais à 46 ans. Il raconte une histoire tragique, mais sans larmes” explique le cinéaste. Jia Zhangke évoque son projet comme une histoire d'amour épique et un thriller.

Le film est prévu pour une sortie en 2018.

Le cinéma s’invite dans la Nuit des idées

Posté par vincy, le 26 janvier 2017

Pour la 2e Nuit des Idées, qui se déroule ce soir en France et dans 40 pays , le cinéma s'invite dans cet événement festif et philosophique. De Tokyo (pour l'ouverture) à Los Angeles (pour la clôture), les débats auront pour thème "Un monde commun". Initiée par l’Institut Français, ce sont plus de 70 événements qui auront lieu.

Unifrance et MK2 proposeront ainsi une Nuit des Nouvelles Images pour débattre du futur du cinéma. À 18h, au mk2 Bibliothèque (Paris), on y discutera de l’émergence de nouvelles images et de nouveaux modes de diffusion, à l’heure où mk2 ouvre une nouvelle salle consacrée à la Réalité virtuelle et où UniFrance organise la 7e édition de son festival en ligne MyFrenchFilmFestival. Cette soirée se déroulera en présence des cinéastes Rebecca Zlotowski et Clément Cogitore, du DG de mk2 Agency Elisha Karmitz et du commissaire de l'exposition à la Cinémathèque française Laurent Mannoni. Le public sera invité à intéragir avec les intervenants sur Twitter avec le hashtag #NDNI. l'éntre est libre et le débat sera retransmis sur Facebook Live.

Au Forum des Images, l'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière, le photographe Vasantha Yogananthan, l'ethnoscénologue Amiane Béranger et la conteuse et danseuse Nathalie Le Boucher évoqueront  "Ramayana et Mahabharata : a persistance des mythes au coeur de la culture indienne", deux grands textes indiens sacrés. La soirée est accompagnée de la projection Gita Govinda du réalisateur expérimental Amit Dutta, transposition cinématographique du poème hindou (2014), présentée à Cinéma du réel en 2015.

A Nantes, au Lieu unique, dans le cadre de la programmation Doc a LU - focus  sur le cinéma allemand, sera projeté le film de Philip Scheffner, Révision (2012), qui rouvre une sordide affaire de l'été 1992 où deux roumains ont été retrouvés morts à la frontière germano-polonaise. A travers ses films, le documentariste "met en œuvre une pensée politique qui opère une redistribution entre ce qui est manifeste et ce qui ne l’est pas".

La cinémathèque de Grenoble et le cinéma Le Dietrich à Poitiers participeront aussi à cette Nuit pas comme les autres.

A l'étranger, l’Institut National Audiovisuel polonais (NINA) à Varsovie projettera la projection du dernier film (en exclusivité en Pologne) d'Andrzej Wajda Les fleurs bleues (sortie en France le 22 février), le Cinéma Andorra à Helsinki diffusera le documentaire Human de Yann Arthus-Bertrand, en plus d'un débat en sa présenceet à Pinamar en Argentine, le vieil hôtel d'Ostende programmera des fictions et documentaires en continu en plus d'une séance de cinéma sur la plage.

MK2 reprend La Bastille et ouvre une salle pour la Réalité virtuelle

Posté par vincy, le 25 novembre 2016

Le Film Français révèle que le cinéma La Bastille, fermé depuis le 7 juillet 2016 à cause de loyers impayés par le propriétaire, Galeshka Moravioff, va être repris par MK2.

MK2 a signé le nouveau bail commercial de ce cinéma qui dispose de trois salles et de 469 fauteuils. MK2 a déjà un cinéma à Bastille (4 salles, 469 sièges). Comme pour Odéon / Hautefeuille, récemment réunis et rebaptisés Odéon côté Saint-Germain et Odéon côté Saint-Michel, ce nouvel ensemble sera renommé MK2 Bastille côté Boulevard Beaumarchais et MK2 Bastille côté Faubourg Saint-Antoine.

La Bastille étant désuète et ne correspondant pas aux standards de MK2, le cinéma ne rouvrira qu'après une complète rénovation. Le MK2 Bastille, côté Beaumarchais, vient tout juste d'être rénové. Au total, MK2 espère totaliser 400000 entrées dans le quartier, qui dispose du cinéma Majestic, de l'UGC Gare de Lyon pas très loin et du futur Etoile Voltaire, un peu plus loin.

Marseille out, la VR in

Cette évolution signe la fin du groupe de Galesha Moravioff, qui dispose encore du Saint-Lazare Pasquier et de deux cinémas à Marseille. Dans Le Film Français, Nathanaël Karmitz affirme ne pas être intéressé par la reprise de ces trois cinémas. Pour celui de Saint-Lazare, il est à peu près certain que l'établissement sera repris par un autre style de commerce. Pour Marseille, les cinémas César et Variétés auraient pu intéresser le groupe qui cherche depuis longtemps un implantation dans la métropole provençale. Le projet initial a été abandonné, comme l'a confirmé il y a une semaine Marin Karmitz, fondateur du groupe, notamment à cause de complications administratives et financières.

Cela n'empêche pas MK2 de se projeter. "Après deux ans de recherche et développement et d’échange avec les plus grands studios et spécialistes du marché, MK2 en partenariat avec BNP Paribas, annonce l’ouverture le 9 décembre prochain au mk2 Bibliothèque à Paris, du premier lieu dédié à la réalité virtuelle : mk2 VR" explique le communiqué du groupe. Unique au monde, mk2 VR s'annonce comme un nouveau concept de lieu de culture et de divertissement qui sera rythmé toute l’année par la programmation d’exclusivités et d’avant-premières. "Avec mk2 VR, nous devenons le premier exploitant de cinéma dans le monde à ouvrir un lieu dédié à la réalité virtuelle et nous sommes fiers de démarrer ce projet pionnier en France" déclare Elisha Karmitz, directeur général de mk2 Holding.

Presque vrai: la Géode a lancé une nouvelle offre en proposant depuis cette semaine "un parcours ambitieux et inédit d’expériences de réalité virtuelle, reposant sur des contenus variés et qualitatifs pour toujours plus d’émotions et de sensations." Un parcours d’une durée de 50 minutes , composé de trois ateliers consacrés au cinéma, au jeu vidéo et au salon du futur répartis sur plus de 100m2 au sein du vaste espace d'accueil de la Géode. "La Géode devient ainsi le premier lieu permanent à Paris à proposer au public toute la diversité des expériences et des programmes de divertissement permises par la VR" affirme de son côté l'entité de la Cité des Sciences et de l'Industrie.

Chéries-Chéris et le Marais Film Festival dans les starting-blocks

Posté par vincy, le 4 novembre 2016

Les deux festivals de films LGBT parisiens vont s'enchaîner en novembre. Le 2e Marais Film Festival se déroulera au cinéma Luminor, du 8 au 15 novembre. Chéries-Chéris, 22e festival du film lesbien, gay, bi, trans +++ de Paris, se tiendra de son côté du 15 au 22 novembre et les projections auront lieu au MK2 Quai de Seine et au MK2 Beaubourg.

Le Marais Film Festival fera son ouverture avec le film allemand Center of My World (Die Mitte der Welt) de Jakob M. Erwa, qui sortira en Allemagne le 10 novembre.

Sinon le MFF a fait une partie de son marché au Festival du Film de Guadalajara mais aussi à la Berlinale. Les longs métrages sélectionnés sont En la gama de Claudio Marcone, prix du meilleur film hispanophone au Festival de Miami en 2015, La visita, histoire d'un transsexuel par le chilien Mauricio López Fernández (2015), Dyke Hard, délire suédois signé Bitte Andersson (2014), Nasty Baby de Sebastian Silva, Teddy Award à Berlin et diffusé au Champs-Elysées Film Festival en 2015, Departure de Andrew Steggall, primé à Cabourg et Dinard en 2015, Fronteras de l'espagnol Mikel Rueda, Teenage Kicks de l'australien Craig Boreham, Taekwondo des argentins Marco Berger et Martin Farina, Portrait of a Serial Monogamist des canadiens John Mitchell et Christina Zeidler (Canada, 2015), Esteros de Papu Curotto (Argentine, 2016) et Bare de l'américaine Natalia Leite, prix du jury à Las Vegas en 2015.

Le MFF ressortira aussi quelques films LGBT sortis cette année: Brooklyn village d'Ira Sachs, Grand prix à Deauville et déjà sorti en salles, le brésilien D'une famille à l'autre d'Anna Muylaert Moi, Olga de de Tomás Weinreb et Petr Kazda, prix de la mise en scène à Berlin et sélectionné à Berlin cette année , Les amants de Caracas du vénezuélien Lorenzo Vigas, Lion d'or l'an dernier (et sorti en mai en France) et Black Stone du sud-coréen Roh Gyeong-Tae, sélectionné à Rotterdam.

Par ailleurs, le festival 2016 rendra hommage au réalisateur culte Derek Jarman, en diffusant quatre de ses films en version restaurée inédite : Sebastiane, film gay culte co-réalisé avec Paul Humfress et Derek Jarman, dont on fête les 40 ans de sa sortie Jubilee, La Tempête et Last of England. Par ailleurs un focus mettra en lumière dédié l'âge d'or hollywoodien à travers 4 documentaires et la mini-série brésilienne The Nest sera diffusée en intégralité.

Enfin la clôture se fera avec Studio 54, Director's cut, de Mark Christopher, version allongée de 44 minutes du film culte des années 1999.

Pour Chéries-Chéris, l'ouverture sera sous le signe du King Cobra de Justin Kelly , biopic sur la star du porno Brent Corrigan, coproduit et interprété par James Franco. Un événement en soi. On se félicitera aussi d'une Masterclass avec Bruce LaBruce (et trois de ses films projetés). Une autre masterclass avec Olivier Ducastel et Jacques Martineau, accompagnée de Mala Noche de Gus Van Sant, aura lieu le 17 novembre.

La compétition rassemble le magnifique film L’Ornithologue de João Pedro Rodrigues, Prix de la mise en scène au dernier festival de Locarno, Jours de France de Jérôme Reybaud, You’ll Never Be Alone (Nunca vas a estar solo) du chilien Alex Anwandter, deux films autrichiens - Brothers of the Night (Brüder der Nacht) de Patric Chiha et Tomcat (Kater) de Hänld Klaus, Teddy Award à la Berlinale 2016 - Je te promets (Te prometo anarchia) du mexicain Julio Hernández Cordón, Closet Monster du canadien Stephen Dunn, Barash de l'israélien Michal Vinik, Arianna de l'italien Carlo Lavagna, Prix de la meilleure actrice aux Venice Days 2016, et Köpek du turc Esen Isik.

Lionel Soukaz, figure du cinéma homosexuel français, underground et militant, animera deux séances spéciales suivies de débats autour des films Habibi (1974) et Guy and co (2015).

On ajoute une thématique "Voguing", des séances spéciales de films érotiques et un panorama qui comprend Like Cattle Towards Glow, Where Horses Go to Die, You Can't Escape Lithuania, Tu m’as tellement manqué (Fair Haven), Les Démons meurent à l'aube, Sur les traces de ma mère, Au bord de la rivière (Drown River) et une flopée de docus dont Les Vies de Thérèse de Sébastien Lifshitz, Queer Palm du dernier Festival de Cannes.

Last but not least, champagne pour la clôture avec Absolutely Fabulous : le film. Hélas sans Eddy et Pasty, sans doute trop occupées avec Kate Moss.

Chine: MK2 s’associe avec Jia Zhangke

Posté par vincy, le 17 septembre 2016

MK2 met un pied en Chine. Le producteur et exploitant français a signé un partenariat avec Fabula Entertainment, la société du réalisateur Jia Zhangke.

Plus précisément, l'accord comprend la coproduction et le codéveloppement de films, la coproduction et le codéveloppement de contenus en réalité virtuelle et de lieux dédiés à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée, ainsi que la promotion et la distribution de films asiatiques dans le monde et la distribution non exclusive de films du catalogue MK2 en Chine selon le communiqué de MK2.

Le groupe français soutiendra également Fabula Entertainment dans le développement d’Open village, un réseau de salles de cinéma récemment créé en Chine continentale, avec trois cinémas en projet à ce jour, à Shanghai, Pingyao et Taiyuan.

"Nous sommes très fiers de continuer notre collaboration avec Jia Zhangke à une plus grande échelle, et de participer activement au futur développement du cinéma chinois et à la promotion du meilleur du cinéma mondial en Chine", a déclaré le directeur général de MK2, Nathanaël Karmitz, qui ajoute: "Cette collaboration avec Jia Zhangke nous a paru naturelle. Notre relation a été établie il y a des années, quand mk2 a commencé à opérer les ventes internationales de ses films."

Les deux groupes collaboraient déjà depuis huit ans pour la vente internationale des films de Jia Zhangke (A Touch of Sin, Au-delà des montagnes).  "Je collabore avec mk2 depuis 24 City, il y a huit ans, en 2008", explique Jia Zhangke. "Maintenant, il y aura une collaboration plus large entre ma société Fabula et mk2, de la fabrication des films à la construction de salles de cinéma. Je suis convaincu que l’esprit de mk2 nous aidera à améliorer la qualité des films et des salles ici en Chine, et ainsi à partager les films les plus créatifs du monde avec les chinois. Ce projet est assez excitant parce que, à des lieues d’Hollywood, collaborer avec une société comme mk2 contribuera à coup sûr à préserver la diversité culturelle dans ce pays antique" explique le cinéaste chinois.