Le cinéma s’invite dans la Nuit des idées

Posté par vincy, le 26 janvier 2017

Pour la 2e Nuit des Idées, qui se déroule ce soir en France et dans 40 pays , le cinéma s'invite dans cet événement festif et philosophique. De Tokyo (pour l'ouverture) à Los Angeles (pour la clôture), les débats auront pour thème "Un monde commun". Initiée par l’Institut Français, ce sont plus de 70 événements qui auront lieu.

Unifrance et MK2 proposeront ainsi une Nuit des Nouvelles Images pour débattre du futur du cinéma. À 18h, au mk2 Bibliothèque (Paris), on y discutera de l’émergence de nouvelles images et de nouveaux modes de diffusion, à l’heure où mk2 ouvre une nouvelle salle consacrée à la Réalité virtuelle et où UniFrance organise la 7e édition de son festival en ligne MyFrenchFilmFestival. Cette soirée se déroulera en présence des cinéastes Rebecca Zlotowski et Clément Cogitore, du DG de mk2 Agency Elisha Karmitz et du commissaire de l'exposition à la Cinémathèque française Laurent Mannoni. Le public sera invité à intéragir avec les intervenants sur Twitter avec le hashtag #NDNI. l'éntre est libre et le débat sera retransmis sur Facebook Live.

Au Forum des Images, l'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière, le photographe Vasantha Yogananthan, l'ethnoscénologue Amiane Béranger et la conteuse et danseuse Nathalie Le Boucher évoqueront  "Ramayana et Mahabharata : a persistance des mythes au coeur de la culture indienne", deux grands textes indiens sacrés. La soirée est accompagnée de la projection Gita Govinda du réalisateur expérimental Amit Dutta, transposition cinématographique du poème hindou (2014), présentée à Cinéma du réel en 2015.

A Nantes, au Lieu unique, dans le cadre de la programmation Doc a LU - focus  sur le cinéma allemand, sera projeté le film de Philip Scheffner, Révision (2012), qui rouvre une sordide affaire de l'été 1992 où deux roumains ont été retrouvés morts à la frontière germano-polonaise. A travers ses films, le documentariste "met en œuvre une pensée politique qui opère une redistribution entre ce qui est manifeste et ce qui ne l’est pas".

La cinémathèque de Grenoble et le cinéma Le Dietrich à Poitiers participeront aussi à cette Nuit pas comme les autres.

A l'étranger, l’Institut National Audiovisuel polonais (NINA) à Varsovie projettera la projection du dernier film (en exclusivité en Pologne) d'Andrzej Wajda Les fleurs bleues (sortie en France le 22 février), le Cinéma Andorra à Helsinki diffusera le documentaire Human de Yann Arthus-Bertrand, en plus d'un débat en sa présenceet à Pinamar en Argentine, le vieil hôtel d'Ostende programmera des fictions et documentaires en continu en plus d'une séance de cinéma sur la plage.

MK2 reprend La Bastille et ouvre une salle pour la Réalité virtuelle

Posté par vincy, le 25 novembre 2016

Le Film Français révèle que le cinéma La Bastille, fermé depuis le 7 juillet 2016 à cause de loyers impayés par le propriétaire, Galeshka Moravioff, va être repris par MK2.

MK2 a signé le nouveau bail commercial de ce cinéma qui dispose de trois salles et de 469 fauteuils. MK2 a déjà un cinéma à Bastille (4 salles, 469 sièges). Comme pour Odéon / Hautefeuille, récemment réunis et rebaptisés Odéon côté Saint-Germain et Odéon côté Saint-Michel, ce nouvel ensemble sera renommé MK2 Bastille côté Boulevard Beaumarchais et MK2 Bastille côté Faubourg Saint-Antoine.

La Bastille étant désuète et ne correspondant pas aux standards de MK2, le cinéma ne rouvrira qu'après une complète rénovation. Le MK2 Bastille, côté Beaumarchais, vient tout juste d'être rénové. Au total, MK2 espère totaliser 400000 entrées dans le quartier, qui dispose du cinéma Majestic, de l'UGC Gare de Lyon pas très loin et du futur Etoile Voltaire, un peu plus loin.

Marseille out, la VR in

Cette évolution signe la fin du groupe de Galesha Moravioff, qui dispose encore du Saint-Lazare Pasquier et de deux cinémas à Marseille. Dans Le Film Français, Nathanaël Karmitz affirme ne pas être intéressé par la reprise de ces trois cinémas. Pour celui de Saint-Lazare, il est à peu près certain que l'établissement sera repris par un autre style de commerce. Pour Marseille, les cinémas César et Variétés auraient pu intéresser le groupe qui cherche depuis longtemps un implantation dans la métropole provençale. Le projet initial a été abandonné, comme l'a confirmé il y a une semaine Marin Karmitz, fondateur du groupe, notamment à cause de complications administratives et financières.

Cela n'empêche pas MK2 de se projeter. "Après deux ans de recherche et développement et d’échange avec les plus grands studios et spécialistes du marché, MK2 en partenariat avec BNP Paribas, annonce l’ouverture le 9 décembre prochain au mk2 Bibliothèque à Paris, du premier lieu dédié à la réalité virtuelle : mk2 VR" explique le communiqué du groupe. Unique au monde, mk2 VR s'annonce comme un nouveau concept de lieu de culture et de divertissement qui sera rythmé toute l’année par la programmation d’exclusivités et d’avant-premières. "Avec mk2 VR, nous devenons le premier exploitant de cinéma dans le monde à ouvrir un lieu dédié à la réalité virtuelle et nous sommes fiers de démarrer ce projet pionnier en France" déclare Elisha Karmitz, directeur général de mk2 Holding.

Presque vrai: la Géode a lancé une nouvelle offre en proposant depuis cette semaine "un parcours ambitieux et inédit d’expériences de réalité virtuelle, reposant sur des contenus variés et qualitatifs pour toujours plus d’émotions et de sensations." Un parcours d’une durée de 50 minutes , composé de trois ateliers consacrés au cinéma, au jeu vidéo et au salon du futur répartis sur plus de 100m2 au sein du vaste espace d'accueil de la Géode. "La Géode devient ainsi le premier lieu permanent à Paris à proposer au public toute la diversité des expériences et des programmes de divertissement permises par la VR" affirme de son côté l'entité de la Cité des Sciences et de l'Industrie.

Chéries-Chéris s’offre Pasolini

Posté par vincy, le 4 novembre 2014

cheries cheris 2014Pour ses 20 ans, le Festival Chéries-Chéris s'est offert Arielle Dombasle comme marraine. La vedette ouvrira le Festival le 25 novembre (au MK2 Bibliothèque).

Quelques jours après la révélation du programme de son nouveau concurrent, Le Marais Film Festival, qui se déroulera deux semaines avant, l'historique Festival LGBT de la Capitale a dégainé ses compétitions.

Deux avant-premières nationales feront l'ouverture et la clôture du Festival : Praia do Futuro, du réalisateur brésilien Karim Aïnouz (le film était en compétition au dernier Festival de Berlin) et Pasolini d'Abel Ferrara (le film était en compétition au dernier Festival de Venise).

Le Festival s'est également offert un programme spécial - « 20 ans - 20 films » - sélection de longs métrages qui ont marqué ces deux dernières décennies.

La compétition des longs métrages comprend 11 films dont le dernier film de Larry Clark, tourné à Paris. 52 Tuesdays de Sophie Hyde (Australie), Appropriate Behaviour de Desiree Akhavan (USA), L’Art de la fugue de Brice Cauvin (France), Je suis à toi de David Lambert (Belgique), Nordland de Ingo J. Biermann (Norvège-Allemagne-Suisse), Les Nuits d’étéde Mario Fanfani (France), Quick Change de Eduardo Roy (Philippines), The Smell of Usde Larry Clark (France), Stand de Jonathan Taïeb (France), Ye de Hao Zhou (Chine) et Yo soy la felicidad de este mundo de Julian Hernandez (Mexique).

La compétition des documentaires rassemble Le Dernier Voyage de Madame Phung de Thi Tham Nguyen (Viêt Nam),  God Loves Uganda de Roger Ross Williams (USA), Out in the Line-up de Ian W. Thomson (France-Australie), Peter de Rome, Grandfather of Gay Porn de Ethan Reid (Royaume-Uni), Le Projet Sex Toy de Anastasia Mordin et Lidia Terki (France), The Punk Singer de Sini Anderson (USA), Rien n’oblige à répéter l’histoire de Stéphane Gérard (France) et Vivant!de Vincent Boujon (France).

Trois festivals de films LGBT à Paris?

Posté par vincy, le 25 septembre 2014

Cet automne, deux festivals LGBT vont avoir lieu à Paris. Le vénérable festival Chéries-Chéris, qui fête ses 20 ans, et Le Marais Film Festival dont c'est la première édition. Une troisième manifestation est également en préparation.

Ce n'est pas une guerre. Il ne faudrait pas que ces événements finissent par K.O. Cependant le doyen connaît quelques difficultés, et pas seulement financières. Depuis quelques mois, les organisateurs du Festival du Film Lesbien, Gay, Bi, Trans & ++++ de Paris se divisent (au point de finir par un match nul) et ces dissensions ont amené le Forum des images (aux Halles), lieu historiques de la manifestation, à renoncer à l'événement.

Chéries-Chéris sera donc éclaté entre le MK2 Bibliothèque et le MK2 Beaubourg, entre le 25 novembre et le 2 décembre. On peut s'inquiéter de l'effet de cette dispersion. Lorsque le Forum des Images était en travaux, le festival avait réussi à se délocaliser au Grand Rex. Un seul lieu. Si le MK2 Beaubourg est à deux pas du Marais et des Halles, e MK2 Bibliothèque est très éloigné. Certes, après une période de doute, le rendez-vous est confirmé, mais quid de la programmation? A deux mois de l'événement, on ne sait toujours rien.

Mais c'est la concurrence du nouveau Marais Film Festival (11-16 novembre) qui risque d'être fatale à un vieux festival fragilisé par son manque de moyens et ses querelles internes. En prenant place au Nouveau Latina, à deux pas de tous les bars gays historiques de la capitale, le MFF va proposer plus de 50 films, dont pas mal d'inédits et d'avant-premières, mais aussi des débats, des classiques, des courts métrages, selon les informations du webzine Yagg. Avec un atout pas négligeable en bonus : le distributeur de films et de vidéos spécialisé en films LGBT, Outplay, est aux commandes.

Le MFF a déjà annoncé le Tigre d'or du dernier festival de Rotterdam, Something Must Break, quelques autres films et une soirée au Tango (de quoi se distraire en draguant). Il n'y aura pas que des films d'Outplay et c'est le public qui primera la compétition. Alléchant.

Les partenaires de Chéries-Chéris prennent leur indépendance

Tout le milieu a bien compris que Chéries-Chéris avait du plomb dans l'aile. Depuis le départ de l'équipe historique, partie ailleurs, créant d'autres formes d'événements comme le Jerk-Off Festival, on attendait un rebond. Il risque de venir d'ailleurs. Pire, il vient des amis de Chéries-Chéris : Outplay mais aussi Têtu et le Forum des Images. Le mensuel communautaire et le Forum des Images cherchent en effet à créer un événement audiovisuel (transmédia?), selon Le Monde.

Plutôt que de prendre le risque de ne plus avoir de festival LGBT à Paris, chacun a lancé son initiative. Ce sont les difficultés de Chéries-Chéris qui ont stimulé les idées chez ses propres partenaires. La nature a horreur du vide.

Certains se réjouiront de cette visibilité augmentée pour les films LGBT. Mais il est urgent que Chéries-Chéris se réveille et réagisse : l'appui institutionnel ne suffira pas à le sauver à une époque où les collectivités et mécènes sont de plus en plus vigilants sur leurs aides. On a déjà vu de grands festivals mourir (ou presque), se faire doubler par des nouveaux venus plus audacieux. Les Festivals LGBT en province ont souvent eu une vie éphémère et déjà quelques tentatives à Paris n'ont pas dépassé leur deuxième anniversaire.
Il n'y aura pas de place pour tout le monde : les films LGBT ne sont pas si nombreux, et la France les accueille souvent des mois après Rotterdam, Berlin, Cannes et même Deauville. Les grands films LGBT - Reaching for the Moon, Pride, Au premier regard... - de cette année sont même déjà sortis en salles.

Il y a une véritable réflexion sur le long terme pour qu'un Festival LGBT puisse créer l'événement à Paris. Sur d'autres thématiques - les films de genre, les documentaires, ... - certains ont réussi à être incontournables dans l'agenda de l'année.

Mon petit MK2 : même les jeunes parents ont le droit d’aller au ciné !

Posté par MpM, le 2 avril 2013

Mon petit mk2MK2 a eu pitié des couples qui voient leur fréquentation des salles obscures chuter drastiquement avec l'arrivée de leur(s) premier(s) enfant(s). Depuis le 30 mars, le réseau parisien inaugure en effet une nouvelle formule permettant aux parents cinéphiles de confier leurs charmants bambins à des équipes pédagogiques le temps de se faire une toile.

C'est au MK2 Bibliothèque (Paris 13), les matinées des week-ends et des jours fériés, que sera d'abord expérimentée cette nouvelle opération. Les enfants de 3 à 10 ans seront pris en charge pour des "activités intelligentes" moyennant une réservation obligatoire et 25 euros par enfant (pour 4 h d'atelier). Lors du week-end d'ouverture, les enfants présents ont ainsi pu jouer autour de films de Charlie Chaplin. Des activités de construction de marionnettes, déguisement ou explication des 24 images/seconde du cinéma sont par ailleurs prévues.

Si le succès est au rendez-vous, Mon petit MK2 pourrait être étendu à d'autres salles et d'autres jours de la semaine.

On ne peut que se réjouir d'une telle initiative, qui a le mérite de s'adresser à une cible demandeuse. Toutefois, le prix global de l'opération (malgré le "tarif réduit" de 4,90€ par place de cinéma achetée) risque d'être rapidement rédhibitoire, surtout pour les familles nombreuses. Par ailleurs, les jeunes parents ont envie de retrouver le chemin des salles bien avant que leur précieuse progéniture n'atteigne l'âge de trois ans... On attend donc avec impatience "mon bébé MK2" qui accueillerait les enfants dès la naissance et permettrait aux nouveaux parents de ne pas se couper totalement de toute vie culturelle (voire d'une vie tout court).

7 films cultes avec Tom Cruise au MK2 Bibliothèque

Posté par vincy, le 8 décembre 2012

top gun tom cruiseUne rétrospective Tom Cruise ? C'est ce que propose le mK2 Bibliothèque (Paris 13e) tous les matins du 12 au 25 décembre, à l'occasion de la sortie du prochain film mettant en vedette la star, Jack Reacher. Le thriller de Christopher McQuarrie sera dans les salles le 26 décembre.

Sept films cultes, pas forcément ses meilleurs mais parmi les plus populaires, qui nous font remonter le temps.

On pourra ainsi voir Cruise en pilote sexy dans Top Gun (samedi 15 et samedi 22 décembre à 11h00), en frère exaspéré dans Rain Man (mercredi 12 et mercredi 19 décembre à 11h00), en ancien combattant handicapé dans Né un 4 juillet (jeudi 13 et jeudi 20 décembre à 11h00), en avocat ambitieux dans La Firme (lundi 17 et lundi 24 décembre à 11h00), en agent sportif dans Jerry Maguire (vendredi 14 et vendredi 21 décembre à 11h00), en tueur à gage dans Collateral (dimanche 16 et dimanche 23 décembre à 11h00) ou encore en espion cascadeur dans Mission Impossible - Protocole Fantôme (mardi 18 et mardi 25 décembre à 11h00).

Kylie Minogue ouvre le 10e Festival Paris Cinéma

Posté par vincy, le 28 juin 2012

Pour l'ouverture de sa dixième édition, Paris Cinéma a choisi Holy Motors, l'un des meilleurs films de l'année à date, et l'oublié du palmarès cannois. Kylie Minogue (voir aussi notre actualité du 21 mai) sera l'invitée star de cette ouverture, qui a lieu ce soir au Gaumont Opéra à 21h. Leos Carax et les comédiens Denis Lavant, Édith Scob, Élise Lhomeau et Jeanne Disson seront tous présents aux côtés de la Présidente du festival, Charlotte Rampling.

Au-delà de cette ouverture glamour et d'ailleurs très parisienne (Holy Motors sillonne les quartiers de la capitale), Leos Carax sera l'un des quatre invités d'honneurs de cette édition (avec Johnnie To, Olivier Assayas et Raoul Ruiz). Du 30 juin au 10 juillet, le MK2 Bibliothèque proposera une rétrospective intégrale de ses films. Dans le même cinéma, une exposition de photos inédites prises sur le plateau de tournage sera mise en place.

Le Festival Paris Cinéma proposera plus de 200 films dans 14 lieux parisiens, et dédiera un focus en près de 100 films au cinéma de Hong Kong.

Cannes 2012 s’installe à Paris le temps d’un week-end

Posté par MpM, le 23 mai 2012

Grâce à une initiative du Monde et du magazine Trois Couleurs, soutenue par l'organisation du Festival, Cannes se délocalise au MK2 Bibliothèque de Paris du 25 au 27 mai. Durant ces trois jours, Parisiens et Franciliens sont ainsi invités à découvrir une quinzaine de films de la sélection officielle et à assister à la retransmission en direct de la cérémonie de clôture.

Parmi les films présentés, Ecran Noir recommande notamment The hunt de Thomas Vinterberg, Lawrence anyways de Xavier Dolan, Le grand soir de Gustave Kervern et Benoit Delépine, A perdre la raison de Joachim Lafosse ou encore Polluer le paradis de Fatih Akin. En outre, le soir de la clôture, deux films primés seront également projetés au public présent.

__________________

Informations et réservations sur le site de MK2

Le MK2 Bibliothèque va s’agrandir de deux salles

Posté par vincy, le 29 janvier 2011

Le MK2 Bibliothèque (1,3 millions de spectateurs en 2010, leader du réseau MK2) va pouvoir s'agrandir puisque la Commission Départementale d'Aménagement Commercial d'Ile-de-France a autorisé la chaîne à y ajouter deux salles.

8 ans après son inauguration le complexe s'équipera de 240 nouveaux sièges dès cet automne.

MK2 vient d'ouvrir une salle privée à Saint-Germain-des-Prés et prévoit une ouverture à Marseille (voir actualité du 21 décembre).

Paris Cinéma, succès populaire et palmarès auteuriste

Posté par vincy, le 11 juillet 2008

16 000 spectateurs durant la première semaine de Paris cinéma ! Répartis dans six salles, le MK2 Bibliothèque mais aussi les salles art et essai du Quartier Latin, cela donne la meilleure moyenne par copie du box office parisien hebdomadaire, si l'on excepte les films 3D de la Géode. Au total, le bilan devrait se solder à plus de 65 000 spectateurs pour les 300 films projetés. Un succès populaire qui a drainé les spectateurs vers les rétrospectives et hommages d'une programmation (enfin) cohérente.

La remise des prix, hier soir, a récompensé deux longs métrages : Young@Heart, du Britannique Stephen Walker, pari du jury et pari du public, et Tribu, du Philippin Jim Libiran, honoré du pari de l'avenir.