Transformers 2, pire film de l’année ? On vote pour !

Posté par vincy, le 5 février 2010

Les Razzies Awards, "Oscars" des pires films de l'année, ont nommé sept fois Transformers : Revenge of the Fallen. Et c'est bien mérité. Zéro pointé sur Ecran Noir, ce film, qui pourtant s'est avéré très rentable et augure d'une suite dispensable, n'est qu'un gros hamburger très gras qui donne mal au ventre. Pire film, pire actrice (Megan Fox, la copine), pire couple à l'écran, pire second rôle féminin (Julie White, la mère) pire remake ou suite, pure réalisateur, pire scénario. On peut pas dire mieux.

Il y a pourtant de la concurrence. G.I. Joe : The Rise of the Cobra, All About Steve, Land of the Lost et Old Dogs dans la catégorie film, ça nous semble justifié. G.I. Joe est aussi cité pour le pire second rôle masculin (Marlon Wayans), pire second rôle féminin (Sienna Miller), pire remake ou suite, pire réalisateur et pire scénario. Les deux sont produits par Paramount et tirés de jeux Hasbro.

All About Steve s'attire aussi plusieurs citation. Pire actrice pour Sandra Bullock, pourtant favorite aux Oscars, c'est hargneux.  Pire couple (Bullock encore, avec Bradley Cooper), pire réalisateur, pire scénario.Comme quoi on peut passer du meilleur au pire la même année, de Very Bad Trip et The Proposition aux Razzies avec ce Steve.

Land of the lost, grand navet et fiasco commercial, hérite du pire acteur (Will Ferrell), du pire second rôle masculin (Jorma Taccone, qui ça?), du pire couple de l'année (Will Ferrell et tous ses partenaires), du pire remake ou suite, du pire réalisateur, du pire scénario. Pas tendre.

Enfin Old Dogs, suite d'un carton Disney, ne partira sans doute pas les mains vide : pire acteur (John Travolta, on en reparle plus loin), pire second rôle féminin (Kelly Preston), pire réalisateur.

Autant s'en amuser. Les autres comédiens réuniront vieux (Eddie Murphy, un abonné au palmarès des Razzies, mais aussi le co-présentateur des Oscars, Steve Martin)  et jeunes (les frères Jonas, et on y verra là la main du Diable se vengeant sur ces jeunes chrétiens bien propres sur eux).  Les chanteuses font les mauvaises actrices ? Avec Beyonce et Miley Cyrus, dans la catégorie pire actrice, on serait tenté de le croire. De là à nommer Sarah Jessica Parker...

Les fans de Twilight hurleront (quoique, le deuxième épisode était quand même très "bof") mais leur idole Robert Pattinson est parmi les pires seconds rôles masculins. La saga hérite aussi du pire couple (Kristen Stewart avec Robert Pattinson et/ou Taylor Lautner, le sexy ne paye pas), du pire remake ou suite et du pire scénario.

Aucun respect pour les grandes actrices : Candice Bergen (pire second rôle dans Bride Wars). Pour les Jonas,  c'est carrément la détestation (pire couple).  Rien d'honorable à reprendre les classiques (La Panthère rose 2, pire remake ou suite).

Gigli ou Battlefield Earth en pire film de la décennie?

Les Razzies ont en plus décidé de nommé les pires films, acteurs et actrices de la décennie. Les cinq films en sélection ont tous reçus 9 ou 10 nominations et récolté entre 5 et 8 prix : Battlefield Earth, Freddy Got Fingered, Gigli, I Know who Killed Me, A la dérive (Swept Away).

Les acteurs ont été nommés de 4 à 12 fois. Champion toute catégorie, Eddie Murphy avec 3 Razzies, ex-aequo avec Travolta. Ils côtoient Ben Affleck, Mike Myers et Rob Schneider. La comédie  ne paye pas. La fréquentation de la Scientologie ou de Jennifer Lopez non plus.

Jennifer Lopez, justement, ainsi que Mariah Carey, Paris Hilton, Lindsay Lohan et Madonna se crêperont le chignon pour le tant convoité prix de la pire actrice des années 2000. Chanteuse ou people ne fait pas bon ménage avec le talent d'actrice. Carey a même reçu un record de 70% des voix en 2001 pour Glitter. Sinon, nommées entre 5 et 9 fois, elles ont reçu chacune 2 à 4 Razzies. de quoi décourager une carrière.

battlefield earthNotre vote

Pire film, pire suite et pire scénario : Transformers 2

Pire acteur : Les Jonas Brothers

Pire actrice : Miley Cyrus

Pire second rôle masculin : Billy Ray Cyrus (le père de la pire actrice, c'est congénital sans doute)

Pire second rôle féminin : Julie White

Pire couple : Will Ferrell et tous ses partenaires, tous inexpressifs à force de l'être trop

Pire réalisateur : Michael Bay (Transformers 2), et son monteur

Pire film de la décennie : Battlefield Earth, ne serait-ce que pour le message pernicieux

Pire acteur de la décennie : Eddie Murphy, star franchement déchue

Pire actrice de la décennie : Paris Hilton, qui ferait mieux de faire du X.

Les Razzies, pour le pire…

Posté par vincy, le 22 février 2009

Traditionnellement, les Razzies Awards, récomesant ce qu'il y a eut de pire parmi les productions ds studios hollywoodienns, sont remis la veille des Oscars (voir toutes les nomination 2009). Ce samedi 21 février fut donc un jour "framboise" pour Mike Myers et son Love Gourou, fiasco au Box Office, en remportant les deux prix du pire film et du pire acteur.

Mais la grande gagnante est sans aucun doute Paris Hilton, qui repart vec trois trophées : pire actrice et pire couple à l'écran pour The Hottie and the Nottie et pire second rôle féminin pour Repo! The Genetic Opera.

Les Razzies ont aussi "honoré" Pierce Brosnan pour sa prestation dans Mamma Mia!, en second rôle masculin. Indiana Jones et le Royaume de Cristal s'est vu décerné le Razzie dela pire suite ou remake.

S'il faut prendre les Razzies comme une sorte de farce, reconnaissons quand même que le prix du pire réalisateur pour Uwe Boll, et son prix pour l'ensemble de sa carrière, sont mérités.

Evidemment les Razzies n'ont aucun impact commercial ou marketing. Aucun artiste ou agent ou cadre de studio ne les mentionnent dans les C.V. ou les campagne d'affichages. Mais ce trophée, qui vaut moins de 5 dollars, a gagné en respectabilité avec les années et déterre les "pépites" cinématographiques que les producteurs auraient préféré oublier, ces petits désastres qui foutent la honte sur une filmographie...

Trop de films mauvais pour les Razzies !

Posté par vincy, le 22 janvier 2009

disaster moviePour leur 29e cérémonie, les prix qui récompensent le pire produit par Hollywood, les Razzie Awards, ne savaient plus quoi choisir parmi les 75 films recensés sur leur forum... Un record.

Résultat, 6 films, tous des fiascos au box office ou des flops budgétaires, cumulent de 4 à 6 nominations!

Le bien nommé Disaster Movie (6 nominations, en photo), The Hottie and the Nottie (5 nominations, dont celle pour l'actrice Paris Hilton), In the Name of the King (5 nominations), The Love Guru (5 nominations dont celle pour l'acteur Mike Myers) et Phénomènes (4 nominations) sont les heureux élus des catégories principales : film, réalisateur, scénario.

Reconnaissons qu'ils n'ont pas brillé au box office américain, ou étranger. Qui peut croire que Paris Hilton est une actrice? Les producteurs devraient être humiliés en place publique. Même en étant mauvaises dans leurs films ratés, Kate Hudson (qui rêve de tourner dans d'autres films que des comédies de vidéoclubs), Jessica Alba, Cameron Diaz, et le casting de Women (Meg Ryan, Eva Mendes, Jada Pinkett-Smith et Annette Bening) ne font pas le poids.

On ne peut pas dire que les Razzie soient complètement à côté de la plaque. Les "comiques" Myers et Eddie Murphy sont responsables de films qui ne font rire personne. De même, Al Pacino, à force de choisir des séries B indignes de son talent, mérite sans doute cette "petite" humiliation.

Parmi les grands noms, oscarisés ou millionnaires du système on retrouve aussi Ben Kingley, Pierce Brosnan, Burt Reynolds, Carmen Electra (seconds rôles) et M. Night Shyamalan (réalisateur). Où Paris Hilton est aussi nommée. Cela signifie qu'elle a tourné deux films cette année ??? En ce temps de crise, on peut parler d'argent gâché.

Si les Razzie pouvaient être utiles, peut-être que Uwe Boll, Jason Friedberg et Aaron Seltzer ne tourneront plus pendant quelques années. Uwe Boll, archi nommé cette année, pour la troisième année consécutive, va recevoir un Razzie d'honneur, en tant que "réponse allemande à Ed Wood".

En revanche, les Razzie n'ont auront aucun impact sur Le jour où la terre s'arrêta, Indiana Jones 4, Speed Racer ou The Clone wars, tous nommés dans la catégorie pire suite ou remake. On a hâte d'y voir le remake de Karate Kid ou la suite de Superman...

La cérémonie aura lieu, comme c'est la tradition, la veille des Oscars. Il est très rare qu'une star se déplace pour recevoir ce (dés)honneur qui n'a pourtant aucune incidence sur sa carrière.

2008 : Le top 5 de MpM

Posté par MpM, le 29 décembre 2008

Ecran Noir revient, auteur par auteur, à ses coups de coeur de l’année passée… (ici le classement par ordre alphabétique)

avatar MpM Be kind rewind de Michel Gondry. Une déclaration d’amour au cinéma doublée d’un hymne inconditionnel à l’audace, l’action de groupe et la solidarité. A la fois hilarant et terriblement émouvant.

Le bon, la brute, le cinglé de Kim Jee-won. Le meilleur film d’action de l’année serait-il coréen ? En tout cas, voilà le western le plus novateur, déjanté et fascinant depuis Sergio Leone. Avec, en prime, un sens esthétique incontestable.

Entre les murs de Laurent Cantet. Un huis clos passionnant qui cristallise tous les enjeux de société actuel avec naturel, intelligence et sincérité.

Il divo de Paolo Sorrentino. Brillant portrait du politicien Giulio Andreotti magistralement interprété par Toni Servillo. La mise en scène de Paolo Sorrentino est probablement ce que l’on a vu de plus novateur cette année.

Into the wild de Sean Penn. Pour le héros comme pour le spectateur, un voyage initiatique au bout de soi-même qui remet en question tous les postulats sociaux traditionnels pour poser la question de l’engagement absolu.

Bonus : l’hommage à Stanley Kwan lors du Festival des cinémas d’Asie de Vesoul qui a permis de (re)découvrir la majeure partie de l’œuvre de ce cinéaste injustement méconnu en France (dont l’inoubliable Lan Yu).

Le film le plus attendu de 2009 ?
Probablement Inglourious basterds, le nouveau Quentin Tarantino, avec son casting alléchant : Brad Pitt, Mélanie Laurent, Maggie Cheung, Mike Myers, Daniel Brühl, Michael Fassbender…

Copyright dessin de MpM : Coralie Paquelier.

Mélanie et Diane sont dans un Tarantino…

Posté par vincy, le 9 septembre 2008

Inglorious Basterds voit son casting se confirmer et s'agrandir. Depuis l'annonce de l'arrivée de Brad Pitt dans le rôle principal (voir post du 8 août), Quentin Tarantino a enrôlé Mike Myers, au fond du trou depuis le flop de Love Guru.  De même, Diane Kruger a remplacé Nastassja Kinski. Plutôt qu'un revival d'une gloire perdue, nous aurons donc la surprise éventuelle d'un talent méconnu. Enfin et surtout, la comédienne française, le rôle féminin principal, a enfin été choisie. Mélanie Laurent a évincé toutes ses consoeurs. La jeune comédienne se propulse ainsi dans la catégorie des comédiennes françaises qui auront su séduire Hollywood. Pour l'instant, seules Binoche et Cotillard semblent s'y plaire...