michelle pfeiffer » Le Blog d'Ecran Noir

Angelina Jolie, Elle Fanning et Michelle Pfeiffer tournent « Maléfique II »

Posté par vincy, le 30 mai 2018

Elle Fanning a posté sur son compte Instagram une photo où elle apparaît avec Angelina Jolie, portant sur la tête les célèbres cornes de "Maléfique". Avec un commentaire ironique: "Amenez votre maman au travail sur le plateau de #Maléfique2".

Le tournage de la suite de Maléfique vient de commencer a annoncé Disney dans le même temps. Le premier film, inspiré des personnages de La Belle au bois-dormant, avait rapporté plus de 750 millions de $ dans le monde en 2014.

Jolie et Fanning reprennent leurs rôles de Maléfique et de la Princesse Aurore. Au générique du premier film, ils sont de nouveau là: Sam Riley dans le rôle de Diaval, Imelda Staunton dans celui de la fée Hortense, Juno Temple en fée Capucine et Lesley Manville en fée Florette.

Mais la suite promet d'être encore plus sexy avec l'arrivée de Michelle Pfeiffer, qui revient en haut de l'affiche après Le crime de l'Orient-Express et bientôt Ant-Man et la Guêpe. Chiwetel Ejiofor (12 Years a Slave, Doctor Strange), Ed Skrein (Deadpool, Game of Thrones) et Robert Lindsay sont aussi parmi les nouveaux membres du casting.

Enfin le jeune Harris Dickinson (la série Trust, Beach Rats) incarnera le Prince Philippe.

Le film est réalisé par le norvégien Joachim Rønning (Bandidas, Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar) à partir d'un scénario coécrit par Linda Woolverton, Micah Fitzerman-Blue et Noah Harpster.

Le premier film montrait pourquoi et comment Maléfique avait jeté un terrible sort à la princesse Aurore. La suite explorera les relations complexes entre la sorcière et la future reine, alors qu’elles nouent d’autres alliances et affrontent de nouveaux adversaires dans leur combat pour protéger leurs terres et les créatures magiques qui les peuplent.

Le film n'a pas de date de sortie mais Disney a trois créneaux de libre dans son agenda: 4 octobre et 8 novembre 2019 ainsi que le 14 février 2020.

Jennifer Lawrence dans la peau de Zelda Fitzgerald

Posté par cynthia, le 6 novembre 2016

Jennifer Lawrence, qui a récemment ébloui la cérémonie des Brittania Awards en remettant un prix à Jodie Foster, est actuellement sur tous les fronts.

Le réalisateur oscarisé Ron Howard (Inferno) vient de l'enrôler pour être Zelda Fitzgerald, l'épouse du célèbre écrivain américain à qui l'on doit le roman Gatsby le magnifique. Intitulé Zelda et dont le scénario sera écrit par Emma Frost (scénariste de la mini-série britannique The White Queen), le film évoquera la relation houleuse de cette dernière avec F.Scott Fitzgerald. Incarnant les années folles et le glamour, le couple cachait une multitude de problèmes dont l'alcoolisme de l'écrivain, l'adultère de madame ou encore la jalousie qu'elle portait envers les talents de son mari. Plongée dans une folie  aussi destructrice que créative, la bipolaire Zelda est morte tragiquement à l'âge de 47 ans et connaîtra une gloire posthume en tant que romancière.

Ce biopic est adapté de la biographie de Nancy Milford, inédite en France, Zelda, parue en 1970.

On notera que le personnage de Zelda a été incarné par plusieurs actrices récemment, dont Vanessa Kirby dans Genius et Alison Pill dans Minuit à Paris. Mais avant tout, cela remet en question l'autre biopic sur le couple Fitzgerald, The Beautiful and the Damned, où Zelda devait être interprétée par Scarlett Johansson, et qui a été repoussé sine die.

Jennifer Lawrence continue d'être très courtisée. Darren Aronofsky l'a engagée, aux côtés de Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer et Domhnall Gleeson, pour son prochain film (sans titre) qui évoquera l'histoire d'un couple dont la vie est bouleversée par l'arrivée d'invités non désirés. Il semblerait, en bonus, que Aronofsky et Lawrence soient en couple, suite à ce tournage... (Instant people). Elle sera à l'affiche de Passengers fin décembre, thriller de Morten Tyldum avec Chris Pratt, et s'apprête à tourner Red Sparrow, film d'espionnage de Francis Lawrence , avec Joel Edgerton, prévu dans les salles en novembre 2017.

Kenneth Branagh embarque Daisy Ridley, Johnny Depp et Judi Dench à bord de l’Orient-Express

Posté par wyzman, le 1 octobre 2016

On vous le disait en novembre dernier, c'est l'irlandais Kenneth Branagh qui a été choisi par la  Fox pour incarner sur grand écran le célèbre détective Hercule Poirot dans l'adaptation du Crime de l'Orient-Express (alias le plus gros succès d'Agatha Christie). Et comme si cela ne suffisait, c'est également lui qui réalisera le film. Dès lors, le comédien de 55 an s'est fait plaisir au niveau du casting.

Produit par Ridley Scott et Mark Gordon et scénarisé par Michael Green, le projet a le mérite d'attirer moult stars. Et pas n'importe lesquelles puisqu'il s'agit de celles de la liste A. Il y a quelques heures, le magazine Variety a ainsi révélé que la star de la pièce Hamilton, Leslie Odom Jr. serait de la partie et qu'il serait loin d'être seul. En pleine traversée du désert (si l'on omet Strictly Criminal), la superstar Johnny Depp viendra jouer les renforts et les mentors pour Daisy Ridley, la nouvelle icône de toute une génération depuis sa participation à Star Wars : Episode 7 - Le Réveil de la Force.

Et parce que plus on est de fous, plus on rit, c'est avec beaucoup de plaisir que l'on retrouvera Judi Dench dans un rôle encore inconnu. S'ajoutent ensuite Michelle Pfeiffer et Michael Pena, l'acteur passé par End of Watch, Fury et Ant-Man. En pleine promotion de Sing Street, l'actrice Lucy Boynton devrait faire un malheur dans cette nouvelle adaptation de Crime de l'Orient-Express.

Dans le reste de la distribution, on notera la participation du beau Tom Bateman (Da Vinci's Demons) et de l'incontournable Derek Jacobi (Vicious). Atypique et hétérogène, ce casting est l'assurance d'un public large au moment de la sortie du film. En effet, il faudrait être fou pour louper le nouveau film de Daisy Ridley et Lucy Boynton. Surtout si Johnny Depp et Judi Dench sont de la partie !

Avec Kenneth Branagh devant et derrière la caméra, nous pouvons d'ores et déjà nous attendre à de beaux fous rires. Car si Warner Bros. a son Sherlock Holmes, le réalisateur de Thor, The Ryan Initiative et Cendrillon pourrait bien livrer à la FOX sa prochaine saga !

Robert De Niro, Michelle Pfeiffer, Tommy Lee Jones au générique du prochain Besson

Posté par vincy, le 20 juillet 2012

Luc Besson a bouclé le casting américain de son prochain film, prévu dans les salles en 2013. Malavita réunira Robert de Niro, Michelle Pfeiffer, Tommy Lee Jones, le jeune John D'Leo et Dianna Agron (Numéro 4, Glee).

Le scénario rédigé par le cinéaste est adapté du livre Malavita de Tonino Benacquista, écrit en 2004 et auquel il a donné une suite en 2008.

Le tournage débute cet été dans les nouveaux studios de La Cité du Cinéma, près de Paris, dont Besson est l'initiateur.

Malavita raconte l'histoire d'une famille de mafieux, les Manzonis (la famille Blake dans le livre), qui déménagent en Normandie dans le cadre du programme de protection des témoins. Elle espère se fondre dans la population locale, mais le même jour, une famille américaine s'installe dans la villa d'en face. Il s'agit en fait d'une équipe du FBI, car dans la région, personne n'ignore qui ils sont. Leur adaptation ne va pas se faire sans dégâts...

Deauville : à défaut de nouvelles stars, les actrices « vintage » sont de retour !

Posté par kristofy, le 12 septembre 2009

Robin Wright PennAprès Meryl Streep en début de festival, le Festival de Deauville a rendu hommage hier à une grande actrice dont le talent a discrètement éclaté au fur et à mesure de sa filmographie. Sans être une star, Robin Wright Penn a côtoyé les plus grands réalisateurs et les plus grands acteurs tout en jouant dans des films plus mineurs, mais à chaque fois, au détour d’une scène, sa performance discrète était remarquable.

C’est Princess bride de Rob Reiner qui la fit connaître (après le feuilleton Santa Barbara !), puis elle fut au générique de Toys de Barry Levinson, Forrest Gump de Robert Zemeckis, Incassable de M. Night Shyamalan, Laurier blanc de Peter Kosminsky, Nine lives de Rodrigo Garcia, Par effraction de Anthony Minnghella ou dernièrement de Jeux de pouvoir de Kevin Macdonald. Elle est évidement connue aussi pour ses films en compagnie de Sean Penn, devant ou derrière la caméra, comme The crossing guard, She’s so lovely ou The Pledge.

Un hommage un peu démesuré

Cet hommage officiel lui a été rendu sur scène par Claude Lelouch qui s’est dit "toujours heureux d’être ici à Deauville pour plusieurs raisons, et ce soir pour une très belle raison…" Il a même profité de l’occasion pour glisser qu’il aimerait bien que Robin Wright Penn tourne dans un de ses prochains films (il travaille en ce moment sur Ces amours-là dans lequel il dirige le chanteur Raphaël présent à Deauville comme juré).

Même s'il est peu probable que Robin Wright Penn réponde à son appel, l’actrice a déjà tourné pour quelques Français, mais dans des films américains : Les anges de la nuit de Phil Joanou, et un segment de New York I love you dirigé par Yvan Attal. De plus, elle aurait en projet de jouer dans le remake de La piscine

Suite à cet hommage, certes un peu démesuré pour une comédienne qui n'a jamais été tête d'affiche, on a découvert en avant-première The private life of Pippa Lee de Rebecca Miller, elle aussi présente, dont le film précédent, The ballad of Jack and Rose, avait déjà été applaudi à Deauville. Cette fois, un gros casting entoure Robin Wright Penn : Keanu Reeves, Alan Arkin, Maria Bello (épatante encore une fois), Winona Rider, Monica Bellucci et Julianne Moore ! On découvre que Pippa Lee semble une femme comblée avec son mari et des deux grands enfants mais son petit monde ne tourne plus rond et alors elle se souvient de son enfance et de sa jeunesse… Son histoire fait des allers-retours entre passé et présent et les failles de cette femme vont devenir un gouffre dans lequel elle risque de sombrer.

Il se dit qu’une actrice qui a dépassé la quarantaine n’intéresse plus guère les producteurs d’Hollywood… le Festival américain de Deauville a largement prouvé le contraire avec ces deux hommages, mais également en présentant plusieurs films où les actrices stars des années 90 sont de retour.

L'âge les rend classe

On a ainsi pu découvrir les derniers longs métrages de Michelle Pfeiffer et de Mira Sorvino. Personal Effects est un premier film réalisé par David Hollander dans lequel une veuve d’une quarantaine d’années (Pfeiffer) rencontre dans une thérapie un jeune homme (Ashton Kutcher) qui a presque la moitié de son âge. Tous deux ont perdu un proche de manière violente, et leur chagrin et leur désir de justice vont les faire se rapprocher, et même se raccrocher l’un à l’autre… Même si le film est inégal et plein de sentiments mielleux, revoir Michelle Pfeiffer est un vrai plaisir. L’actrice, qui semble toujours aussi jeune, a encore l'allure féline (souvenez-vous de son costume de Catwoman) et le sourire fragile. Il ne lui manque plus qu’un nouveau vrai bon film pour de nouveau impressionner la pellicule. Mais la vraie question demeure : Michelle Pfeiffer viendra-t-elle bientôt à Deauville ?

Dans un style très différent, qui se souvient du dernier film de Mira Sorvino ? C'est vrai que l'actrice n’a pas beaucoup joué ces dernières années pour cause de maternité (qui Mira Sorvinoest toujours le plus beau rôle d’une actrice, paraît-il). Mira Sorvino est donc de retour par la grande porte, et elle est venue au festival nous présenter Like dandelion dust de Jon Gunn. Elle y joue le rôle d’une femme abattue qui retrouve son mari (l’impeccable Barry Pepper) à sa sortie de prison et lui avoue avoir caché sa grossesse pendant qu’il était incarcéré et avoir confié l’enfant à l’adoption. Le couple décide de demander à récupérer leur enfant, un petit garçon de sept ans qui vit désormais dans une famille riche…

Avec ce qu'il faut d'émotion, des acteurs au diapason, un sujet de société délicat (garder ou perdre un enfant à tout prix), le film est une vrai réussite. Il est encore trop tôt pour prédire une nomination aux oscars (Mira Sorvino en avait reçu un pour Maudite Aphrodite de Woody Allen) mais, quoi qu'il en soit, Like dandelion dust a déjà eu plusieurs récompenses dans différents festivals.

En plus de leur talent d'actrice, Meryl Streep, Mira Sorvino (qui d’ailleurs parle un français presque parfait) et Robin Wright Penn ont pratiqué l’autodérision tout en se montrant sincères, et se sont volontiers prêté au jeu des autographes. Décidément, les actrices américaines rencontrées cette année à Deauville ont la classe ! Un exemple pour certaines jeunes starlettes ?

Crédits photo : Christophe Maulavé

Jeu Concours, mardi 3 juin : DVD Hairspray

Posté par Raphaël, le 29 mai 2008

Le 3 juin, Ecran Noir fait gagner à ses abonnés des DVD du film Hairspray, sortie en salles le 22 août dernier.

Redécouvrez cette comédie musicale déjantée interprétée par des acteurs épatants : Travolta, Pfeiffer, Walken, Latifah, Marsden, etc.

Synopsis, casting, liens, critique

Pensez à vous abonner à la newsletter avant le 2 juin si ce n'est pas déja fait.