Swann Arlaud, Melvil Poupaud, Eric Caravaca et Denis Ménochet dans le nouveau film de François Ozon

Posté par vincy, le 9 mars 2018

Cela fait trois semaines que François Ozon est en tournage. Le 12 février dernier, le réalisateur a repris le chemin des plateaux pour son 18e film, Alexandre.

Selon Le Film français, le cinéaste a rassemblé un casting inédit: Melvil Poupaud, un de ses acteurs fidèles (Le temps qu’il reste en 2005, Le refuge en 2010), Swann Arlaud, récent César du meilleur acteur pour Petit paysan, Denis Ménochet (avec qui Ozon avait tourné Dans la maison en 2012 et Eric Caravaca, nommé aux César pour son documentaire Carré 35.

Poupaud, Ménochet et Arlaud interprètent respectivement "Alexandre le catholique, François le baroudeur et Gilles l'écorché vif". En pleine crise de la quarantaine, ils se retrouvent et font le bilan de leur vie.

Alexandre sera produit par Mandarin, déjà en charge des six derniers films de François Ozon, dont le dernier, L'amant double, en compétition à Cannes et l'un de ses pires échecs (390000 entrées en France).

Mars distribuera le film.

Les producteurs de Frantz, Chocolat et Pattaya récompensés par le Prix Daniel Toscan du Plantier 2017

Posté par vincy, le 21 février 2017

© Salomé Oyallon / ENS Louis Lumière pour l'Académie des César 2017 Le Prix Daniel Toscan du Plantier 2017 a été décerné lundi soir à Eric Altmayer et Nicolas Altmayer, les dirigeants de Mandarin. Le prix, remis par Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication, et Alain Terzian, Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, lors du Dîner des Producteurs, récompense le meilleur producteur de l'année.

"Ce Prix décerné par l'Académie des arts et techniques du cinéma vient récompenser le travail exemplaire d'un tandem qui explore toute la diversité du cinéma français avec une exigence artistique, une prise de risque et l'ambition de s'adresser à un large public", souligne Frédérique Bredin, présidente du CNC

Mandarin a eu une année faste avec Frantz de François Ozon (sélectionné à Venise, 11 nominations aux César, 613000 entrées), Chocolat de Roschdy Zem (5 nominations aux César, 1,921 million d'entrées), Brice 3 de James Huth (1,947 million d'entrées), Pattaya de Franck Gastambide (1,945 million d'entrées), Les Innocentes d'Anne Fontaine (4 nominations aux César, 702000 entrées) et Cigarettes et chocolat chaud de Sophie Reine (154000 entrées).

En 2017, la société a déjà sorti Sahara, en attendant Patients, Bienvenue au Gondwana, Jour J et L'amant double, le prochain Ozon. Mandarin a produit des films aussi divers que Saint-Laurent, De l'autre côté du périph, Les Kaïra, Potiche, Le petit Nicolas, les deux OSS 117, Brice de Nice, Jet Set ou encore L'étudiante et Monsieur Henri.

Ces dernières années, le Prix Daniel Toscan du Plantier a récompensé Why Not productions, Les films du Worso (deux années consécutives), Everybody on Deck et Les Productions du Trésor.

François Ozon enrôle Jacqueline Bisset et Jérémie Renier

Posté par vincy, le 22 décembre 2016

François Ozon s'offre une nouvelle icône du cinéma pour son prochain film: Jacqueline Bisset (Bullitt, Le Magnifique). L'actrice britannique francophone et francophile sera entourée de Jérémie Renier, qui a déjà été filmé par Ozon dans Les amants criminels en 1999 puis Potiche en 2010, et Marine Vacth qu'il avait révélé avec Jeune et Jolie en 2013.

L’Amant Double s'annonce comme un thriller érotique. Le tournage débute en cette fin d'année. Mandarin assure la production, comme pour la plupart des films de Ozon depuis Potiche.

Pour Bisset, c'est un retour au cinéma français. L'actrice, née en 1944, n'avait pas joué dans un film hexagonal depuis Les Gens qui s'aiment de Jean-Charles Tacchella en 2000. Elle vient de tourner un film d'action autour du 11 septembre 2001, Nine eleven de Martin Guigui et le thriller politique Backstabbing for Beginners, avec Theo James, du danois Per Fly. Bisset a reçu une nomination aux César pour La cérémonie de Claude Chabrol, il y a 20 ans, comme second-rôle féminin.

Jean Dujardin de nouveau dans la peau de Brice de Nice

Posté par vincy, le 16 septembre 2015

Presque un an après avoir révélé le projet (lire notre actualité du 20 novembre 2014), Jean Dujardin tourne depuis lundi la suite de Brice de Nice, 10 ans après le carton de ce film qui en fit une vedette bankable. Retrouvera-t-il les 4,4 millions de fans (sans compter ceux qui l'ont vu à la TV) avec Brice 3... parce que le 2 je l'ai cassé?

C'est toujours un risque de produire une suite après une si longue absence. Brice de Nice avait séduit tous les publics, y compris les jeunes (qui répétaient en boucle l'expression culte "Cassééééé!". Pas sûr qu'ayant grandit, ce public soit de nouveau au rendez-vous. Il faudra un scénario solide et drôle pour que le fan de tenues jaunes conquiert la nouvelle génération.

Entre temps, Dujardin est devenu l'un des rares comédiens français très populaires. Avec 17 films millionnaires, dont 4 qui ont dépassé les 2 millions d'entrées ces cinq dernières années, son nom est associé au succès que ce soit dans le drame, la comédie ou le thriller. Désormais oscarisé, que vient-il faire à attendre de nouveau la vague?

Dans cette suite, toujours filmée par James Huth, sur un scénario du réalisateur, de l'acteur et de Christophe Duthuron (Fiston, mais aussi les récentes pièces de théâtre de Pierre Richard), on retrouvera également Clovis Cornillac alias Marius de Fréjus et Bruno Salomone alias Igor d'Hossegor. Alexandra Lamy n'est plus annoncée au générique mais Alban Lenoir, révélé par Un Français de Diastème au printemps, s'invite en nouvelle recrue.

Le producteur Eric Altmayer précisait récemment dans Gala que le "pied nickelé du surf, devenu une attrac­tion touris­tique pour Chinois de passage" allait recevoir "un SOS de son ami Marius. Il décide alors de prendre le premier avion pour venir à son secours. Ce sera le début de nombreuses aven­tu­res…"

Le tournage a commencé à Nice, où une plage publique a été en partie privatisée (il n'y a pas que les princes saoudiens qui ont ce genre de privilèges) et durera 10 semaines, voyageant vers Bordeaux, Paris et la Thaïlande. A priori le film devrait sortir en 2016.

brice 2 parce que le 2 je l'ai cassé jean dujardin

Omar Sy va faire revivre l’incroyable et dramatique destin du clown Chocolat

Posté par vincy, le 18 janvier 2013

Le journaliste du Monde Jean Birnbaum, responsable du Monde des Livres, a dévoilé en deux tweets le futur film d'Omar Sy.

"Omar Sy vient d'accepter de jouer le rôle du clown Chocolat dans l'adaptation du livre de l'historien Gérard Noiriel.Tournage printemps 2014" ; "L'adaptation au cinéma du livre "Chocolat, clown nègre", de l'historien Gérard Noiriel, avec Omar Sy, sera produite par E. et N. Altmayer".

Eric et Nicolas Altmayer sont à la tête de la société Mandarin Cinéma. On leur doit la série des OSS 117 mais aussi les derniers Ozon, Potiche et Dans la maison, Brice de Nice ou encore Le premier jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon. Ils viennent de travailler avec Omar Sy, personnalité préférée des Français selon le dernier baromètre du JDD, en produisant De l'autre côté du périph' qui vient de passer la barre des 2 millions de spectateurs.

L'essai, Chocolat, clown nègre : l'histoire oubliée du premier artiste noir de la scène française, de Gérard Noiriel est paru en mars dernier (chez Bayard éditions). Noiriel explique que le clown « Chocolat faisait rire, mais rares étaient ceux qui le considéraient comme un véritable artiste ». De son vrai nom Rafael Padilla (1868-1917), cet esclave cubain a fui en Europe et est devenu le clown Chocolat. Il fut le premier artiste noir à susciter l'engouement populaire. Grâce au duo qu'il formait avec Footit, il connu un grand succès, qui fut interrompu de façon brutale avec l'affaire Dreyfus, qui déclencha une prise de conscience sur le racisme. Ses spectacles ont été immortalisés sur la pellicule des Frères Lumière et ont inspiré les plus grands artistes, de Toulouse-Lautrec à Claude Debussy, de Jean Cocteau à Samuel Beckett. Raphael est enterré dans le carré des indigents au cimetière de Bordeaux.

On a pu le voir en automate, « Le nègre joueur de tambour » ainsi qu'en dessin de Toulouse-Lautrec, dans la récente exposition du Musée du Quai Branly, « Exhibitions : l’invention du sauvage » dont Lilian Thuram était commissaire général. La fondation de l'ancien footballeur a par ailleurs aidé une adaptation récente pour la scène signée Gérard Noiriel et Marcel Bozonnet, jouée à Amiens, au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, et à la Comédie de Caen l'an dernier.

Un nouveau biopic sur Yves Saint-Laurent

Posté par vincy, le 16 mai 2012

Deux mois après l'annonce d'un biopic réalisé par Jalil Lespert autour de la relation amoureuse et professionnelle entre le grand couturier Yves Saint-Laurent et l'homme d'affaires Pierre Bergé (voir notre actualité du 1er mars), Mandarin Cinema s'apprête à produire pour près de 15 millions d'euros un nouveau film autour du styliste de génie. L'histoire se concentrerait sur la période 1965-1976.

Bertrand Bonello (L'Apollonide) réalisera le film, tandis que le scénario est écrit par Thomas Bidegain (De rouille et d'os). Le producteur promet un casting international. Présenté au Marché du film de Cannes, le projet est encore en quête de financements (pré-ventes, coproducteurs).

La maison de couture, qui appartient aujourd'hui au groupe PPR, a donné son accord pour que la production ait accès aux essins et habits créés par le couturier durant cette époque.

Un remake français pour Les Trois P’tits Cochons ?

Posté par vincy, le 28 juin 2010

les trois p'tits cochonsC'est suffisamment singulier pour être rapporté. Le Film Français annonce aujourd'hui que le hit québécois Les 3 P'tits cochons, de Patrick Huard, pourrait être adapté pour le marché français : Mandarin Cinéma a en effet pris une option sur le film. Ce serait une première dans l'histoire du cinéma québécois.

En 2007, au Québec film avait attiré 578 000 spectateurs (à peine 83 000 en France, un an plus tard), devenant le plus gros succès de cette année-là.

Patrick Huarda reformé son trio de comédiens - Paul Doucet, Claude Legault, Guillaume Lemay-Thivierge – dans  Filière 13, polar au budget conséquent (5 millions de $ canadiens) qui sortira au Québec le 6 août .