Le court métrage en fête du 14 au 20 mars

Posté par MpM, le 12 mars 2018

Pour sa 2e édition qui commence ce mercredi, la Fête du court métrage met le format court en lumière au travers d’une sélection de 180 films, avec le soutien de L’Agence du court métrage.

Durant une semaine, plus de 4000 projections sont organisées dans toute la France et à l'international ainsi que des rencontres, animations, ateliers d’éducations à l’image dans 30 villes ambassadrices comme Amiens, Bordeaux, La Réunion, Lille, Nantes, Saint-Etienne, Toulouse ou Tulle.

Les programmes sont articulés autour de 4 thématiques :

- « les incontournables » : la crème des acteurs et réalisateurs français est réunie au sein de nos programmes de courts métrages, devenus classiques. A voir et à revoir !

On retrouvera notamment dans cette catégorie des films signés Jacques Tati (L'école des facteurs) ou Michel Gondry (La lettre) et d'autres réunissant Mélanie Laurent et Guillaume Canet (Voyage d'affaires de Sean Ellis) ou Isabelle Huppert et Jeanne Moreau (L'amour, l'amour de Sandrine Veysset).

- « Jeune public » : Huit programmes à destination des plus jeunes : de l’aventure, de l’émotion, du rire, pour que chacun y trouve son bonheur.

L'occasion de (re)voir Le voyage dans la lune de Georges Méliès, Les trois inventeurs de Michel Ocelot ou Le petit bonhomme de poche d'Ana Chubinidze.

- « Les Amis du court métrage » : Plusieurs des partenaires de la manifestation réunis pour célébrer la richesse et la diversité du court métrage, dans des programmes “carte blanche” spécialement créés pour l’occasion. C’est ainsi l’occasion de mettre en lumière le travail de structures qui œuvrent pour le court métrage.

Avec le Printemps des poètes, découvrez notamment Negative space de Max Porter et Ru Kuwahata, tandis que le festival Premiers plans d'Angers propose La jeunesse des loups garous de Yann Delattre, K-nada d'Hubert Charruel ou encore Chasse royale de Romane Gueret et Lise Akoka.

- « Questions de sexes, de genres et d’étiquettes » : à chaque année son sujet ! Cette année, 21 films autour des questions de genres, de sexes et d’étiquettes, afin de mettre à mal les stéréotypes dans la quête d’un monde plus tolérant.

Une très belle offre qui va de Jamais, jamais d'Erwan Le Duc à Où je mets ma pudeur de Sébastien Bailly, en passant par A bref history of Princess X de Gabriel Abrantes, Junior de Julia Ducournau, By the kiss de Yann Gonzales ou Cipka de Renata Gasioroswka.

Une liste de films "unitaires" sont également proposés aux lieux participant à la manifestation, leur permettant de les programmer à leur guise. On y retrouve Ce qu'il restera de nous de Vincent Macaigne, Luminaris de Juan Pablo Zaramella, La queue de la souris de Benjamin Renner, Le bruit du gris de Stéphane Aubier et Vincent Patar, Body de Léonor Seraille, Les jours d'avant de Karim Moussaoui...

Par ailleurs, cette année, la Fête du court métrage a choisi de mettre en avant des "talents" du cinéma français. Trois programmes spécifiques proposeront ainsi de (re)découvrir le travail de quinze réalisateurs et réalisatrices qui représentent l’excellence et la diversité de la création cinématographique au format court : Alexandre Perez (Sergent James) ; Alice Vial (Loulou) ; Bertrand Mandico (Depressive cop) ; Emma Benestan (Goût bacon) ; Céline Devaux (Gros chagrin) ; Caroline Poggi et Jonathan Vinel (Tant qu’il nous reste des fusils à pompe) ; Jessica Palud (Marlon) ; Ladj Ly (Les misérables) ; Simon Bouisson (Wei or die) ; Valerie Leroy (Laissez-moi danser) ; Rémi Durin (La licorne) ; Alice Diop (Vers la tendresse) ; Edouard Salier (Cabeza madré) ; Maïmouna Doucouré (Maman(s)) ; Anais Volpé (Heis).

Pour tout connaître du programme ville par ville, rendez-vous sur le site de la manifestation, il y a forcément une séance pour vous !

__________________________

La fête du court métrage, 2e édition
Du 14 au 20 mars
http://www.lafeteducourt.com

Le Jour le plus Court change de nom

Posté par vincy, le 28 septembre 2016

Créé en 2011 à l'initiative du CNC et de l'Agence du court métrage, la manifestation Le Jour le plus Court, dédiée aux couts-métrages célèbre sa sixième édition en changeant de nom. Désormais il s'agira de La fête du court métrage. Jusqu'en 2014, Le jour le plus court coïncidait avec le solstice d'hiver, le 21 décembre, soit en effet le jour le plus court de l'année. Désormais, la fête s'étale sur quelques jours avant le solstice. Cette année, la manifestation aura du 15 au 18 décembre.

L'affiche a été révélée par la même occasion, et le site internet a pris sa nouvelle URL http://www.lafeteducourt.com. Sur les réseaux, ce sont toujours les anciennes adresses qui fonctionnent.

La Fête du Court métrage aura lieu partout en France et organisera une grande fête autour de la pratique du court métrage à Paris, Angoulême, Lille, Rennes et Saint-Etienne, en plus de rencontres publiques avec des professionnels dans une vingtaine de villes. Les inscriptions sont ouvertes.

Le jour le plus Court 2015 : Paris 95

Posté par kristofy, le 20 décembre 2015

La 4e édition du Jour le plus court, la fête du court-métrage, a lieu cette année du 18 au 20 décembre avec plus de 3000 projections gratuites dans des cinémas, mais aussi des écoles ou des bibliothèques... Le parrain de l’événement est Eric Judor (dont le film La Tour 2 contrôle infernale sortira le 10 févrer) qui proposera d'ailleurs une sélection de courts avec le thème de l'insolence.

Ecran Noir a choisi différents courts-métrages avec également une dose d'insolence mais aussi de l'émotion, comme par exemple celui-ci réalisé il y a quelques années mais qui se retrouve de nouveau lié à une triste actualité...

Paris en 1995, une jeune femme se prépare après le petit-déjeuner pour retrouver une amie et lui faire une confidence... Voici donc Paris 95de Jérémy Strohm.

Le jour le plus Court 2015 : Pas Féminine (en 5 leçons):

Posté par kristofy, le 19 décembre 2015

La 4e édition du Jour le plus court, la fête du court-métrage, a lieu cette année du 18 au 20 décembre avec plus de 3000 projections gratuites dans des cinémas, mais aussi des écoles ou des bibliothèques... Le parrain de l’événement est Eric Judor (dont le film La Tour 2 contrôle infernale sortira le 10 févrer) qui proposera d'ailleurs une sélection de courts avec le thème de l'insolence.

Ecran Noir a choisi différents courts-métrages avec également une dose d'insolence mais aussi du féminisme, comme par exemple celui-ci réalisé et joué par Solange (son personnage SolangeTeParle est passé de Youtubeuse à chroniqueuse radio sur France Inter et Le Mouv'), qui a entrepris aussi un long-métrage Solange et les vivants dont la sortie est attendue au printemps prochain.

Et si les femmes "osaient" inspirer autre chose que du désir et de l'envie ? Voici donc Pas Féminine (en 5 leçons):

Le jour le plus Court 2015 : Hashtag Chaton

Posté par kristofy, le 18 décembre 2015

La 4e édition du Jour le plus court, la fête du court-métrage, a lieu cette année du 18 au 20 décembre avec plus de 3000 projections gratuites dans des cinémas, mais aussi des écoles ou des bibliothèques... Le parrain de l’événement est Eric Judor (dont le film La Tour 2 contrôle infernale sortira le 10 février) qui proposera d'ailleurs une sélection de courts avec le thème de l'insolence.

Ecran Noir a choisi différents courts-métrages avec également une dose d'insolence et d'impertinence, comme par exemple celui-ci.

Les chatons tout mignons sont devenus des lolcats dont les images sont partagées sur les réseaux sociaux, mais qui connaît la vie d'un chaton quand il se retrouve tout seul ? Quand un cambrioleur arrive ? Voici donc Hashtag Chaton d'Olivier Servières :

Le Jour le plus Court 2014: bons baisers d’Hollywood avec 9 Kisses et 18 stars

Posté par kristofy, le 21 décembre 2014

A l'occasion de la 3e édition du Jour le plus court, la grande fête du court métrage (avec des séances gratuites dans les cinémas) qui a lieu cette année sur plusieurs jours du 19 au 21 décembre, Ecran Noir a choisi une collection produite par le New York Times Magazine, avec des duos de stars hollywoodiennes. Variations autour du baiser.

L'intégrale

Steve Carell & Laura Dern

Jack O’Connell & Shailene Woodley

Benedict Cumberbatch & Reese Witherspoon

Rosario Dawson & Jenny Slate

Chadwick Boseman & Kristen Stewart

John Lithgow & Julianne Moore


Gugu Mbatha-Raw & Miles Teller


Patricia Arquette & Jason Schwartzman

David Oyelowo & Timothy Spall

Le jour le plus Court 2014 : un plan séquence ou 400 films accélérées

Posté par kristofy, le 21 décembre 2014

A l'occasion de la 3e édition du Jour le plus court, la grande fête du court métrage (avec des séances gratuites dans les cinémas) qui a lieu cette année sur plusieurs jours du 19 au 21 décembre, Ecran Noir a choisi différentes variations autour d'un même thème : le choix, avec les participations du Festival Nikon.

Une drôle de comédie en un plan séquence, Je suis un petit jeu con rappelle que certaines occasions méritent parfois que l'on sorte le grand jeu...

Un autre jeu, visuel, celui de Je suis une vache cossarde où les 400 films en compétition du Festival Nikon sont repris en 20 secondes pour flatter les les rétines d'une vache en peluche. Pour elle, le choix est cornélien.

Le jour le plus Court 2014 : Aimer les autres en quatre courts du Festival Nikon

Posté par kristofy, le 20 décembre 2014

A l'occasion de la 3e édition du Jour le plus court, la grande fête du court métrage (avec des séances gratuites dans les cinémas) qui a lieu cette année sur plusieurs jours du 19 au 21 décembre, Ecran Noir a choisi différentes variations autour d'un même thème : le choix, avec les participations du Festival Nikon.

Notre sélection. Du choix, forcément du choix
- Je suis à l'heure (un viol qui laisse indifférent)
- Je suis l'idée (le choix de l'image parfaite)
- Je suis choisie (une romance avec Cécile Cassel)
Je suis ce choix (L'homosexualité, assumer ou pas)

Le jour le plus Court 2014 : La sécurité routière par Mathieu Amalric et Rémi Bezançon

Posté par kristofy, le 19 décembre 2014

A l'occasion de la 3e édition du Jour le plus court, grande fête du court métrage (avec des séances gratuites dans les cinémas) qui a lieu cette année sur plusieurs jours du 19 au 21 décembre, Ecran Noir a choisi différentes variations autour d'un même thème : la sécurité routière, la prévention des comportements à risque au volant et ses conséquences.

- réalisé par Mathieu Amalric, avec Pio Marmai et Caroline Ducey, dans 1.200 salles de cinéma du 17 décembre au 6 janvier 2015

Avec en bonus, le commentaire de Mathieu Amalric 

- Réalisé par Rémi Bezançon, avec Mélanie Bernier et Baptiste Lecaplain

Avec en bonus, le commentaire de l'acteur Baptiste Lecaplain 

Et le commentaire du realisateur  Rémi Bezançon

La Semaine de la Critique soutient ses réalisateurs de courts à passer au long

Posté par vincy, le 16 décembre 2014

affiche semaine de la critique cannes 2014La Semaine de la Critique créé un nouveau programme baptisé Next Step, afin d'aider les réalisateurs de sa compétition courts métrages à passer à la réalisation de leur premier long métrage.

Les réalisateurs des courts métrages montrés à Cannes en mai dernier participent depuis hier et jusqu'à vendredi à un atelier, qui se déroulera au Moulin d'Andé, résidence d'artistes à une heure de Paris en Normandie.

L'atelier, conçu en collaboration avec le TorinoFilmLab en Italie, permet aux cinéastes de confronter "leur choix de premier long métrage avec la réalité du marché" et de recevoir des conseils "au sujet de leurs scénarios".

Le programme s'achève avec la projection des 6 courts métrages de la compétition de la Semaine de la Critique au Cinéma des Cinéastes vendredi 19 décembre, coïncidant avec le lancement du Jour le Plus Court.

Les réalisateurs de ce premier Next Step sont Jona Carpignano (A Ciambria, Italie), Carlos Conceiçao (Bonne nuit Cendrillon, Portugal), Gaëlle Denis (Crocodile, Royaume Uni), Un Gunjak (The Chicken, Bosnie), Gerardo Herrero (Safari, Espagne), Laurie Lassalle (Les fleuves m'ont laissée descendre où je voulais, France), Rémi Saint-Michel (Petit frère, Canada), Gitanjali Rao (TrueLoveStory, Inde) et Tomas Siwinski (Une chambre bleue, Pologne).

Les huit consultants sont Marie Amachoukeli, scénariste et co-réalisatrice de Party Girl (Caméra d'or cette année), Julien Lilti, co-scénariste de Hippocrate, Antonio Piazza et Fabio Grassadonia, scénaristes et réalisateurs de Salvo, Ewa Puszczynska, productrice de Ida de Pawel Pawlikowski, Matthieu Taponier, scénariste et consultant scénario, Nadja Dumouchel, consultante en développement de projets chez ARTE Allemagne, et Fabien Gaffez, Coordinateur du comité court métrage de la Semaine de la Critique.